forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 1 Juil - 11:55

Citation :
Sur quoi se base t-on? on a tous nos critères, non?

oui satin et c'est bien là que les choses se complique chacun a une vision différente du bien ou du mal , la preuve de cette mère de famille qui a mis trois de ses enfants au congélateur qui pour moi est un acte horrible et bien il me semble que la justice a plutôt était cool avec elle .comme quoi il est pas simple de mettre des barrières aux situations .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 1 Juil - 12:01

C'est vrai que tu prends un cas extrème mais de quelles conditions atténuantes a t-elle bénéficié?
je me souviens vaguement de cette histoire..

Certains, pour avoir "tué" leur enfant ont été plus sévèrement punis que cela, il me semble..

Cette femme ne devait pas avoir toute sa tête...

Finalement, j'aime assez la notion que développe Martin Luther King..."à un moment il faut prendre une décision parce qu'elle est juste"
...mais malheureusement, sur cette terre, je ne crois pas en la justice des hommes (désolée si je me répète..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dies Lunae



Nombre de messages : 96
Age : 30
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 2 Juil - 6:53

satinkablue a écrit:


Bonjour Dies Lunae,

Oui, tu parles un peu du jugement là? la capacité de notre ego à "juger"..je te mets le lien de l'article que j'ai trouvé, tu me diras ce que tu en penses..merci..

http://www.psychologie-alternative.com/Le%20jugement.htm

Oui c'est exactement ça Satinkablue (discerner le bien du mal c'est complètement une question de jugement et d'apprécitation) ! Smile Il est bien rédigé et clair cet article.

Je comprends tout à fait ta réaction la sorciere blanche , vis à vis de cette femme qui a tué ces enfants, c'est le genre de choses qu'il est forcement super difficile à concevoir. Et c'est marrant parce que juste après t'avoir lue, mon regard est allé se poser sur la signature de satinkablue... :sunny:

Même si elle est évidemment necessaire dans notre monde actuel, il semble que la justice est souvent en décalage, les réparations qu'elle cherche à offrir aux victimes ou leurs proches peuvent souvent sembler inappropriées ou injustes. Ceux qui croient au karma, pense que de toute façon chaque acte à des répercussions et chaque personne se trouvera à un moment donné de l'autre côté de la barrière, puisqu'il nous faut tout expérimenter (ou tout accepter) pour s'ouvrir à l'Amour inconditionnel.

Apres, il est évident que c'est un sacré boulot, l'Ego ne nous lache pas comme ça : il veut toujours avoir raison, le dernier mot, il est toujours persuadé de penser "mieux", de faire "plus juste" que quiconque...et passerait volontier son temps à juger les faits et gestes du voisin, de la voisine, son père, sa mère, ses enfants etc (Fatiguant d'ailleurs :p!). Persuadé de bien faire, et offusqué que tous ne pensent pas comme lui =). Comme toi la sorciere blanche, il m'arrive de deplorer le fait que certains "manquent de valeurs morales", j'ai l'impression que tout serait plus simple si c'était le cas. Mais je crois que c'est mon ego qui me joue des tours, le principal c'est le Respect. Et respecter l'Autre finalement, c'est réussir à l'accepter dans sa difference. L'accepter quand il manifeste des faiblesses et vices que nous ne comprenons pas. Ca serait un peu "facile" de ne le respecter que lorsqu'il se comporte exactement comme l'on pense qu'il est "juste" de faire ou être...

En tout cas c'est un beau défis =)

sébastien a écrit:


Oui je crois que l'humain a cette capacité de rassembler, d'accueillir le monde et d'être accueilli par le monde entier tel qu'elle. Je crois sincèrement que tout conflit extérieur sont des conflits intérieurs et c'est quand nous aurons réussi à se purifier et à rassembler que nous n'entrerons plus en combat contre le monde. Peut etre alors l'enfant sera retrouver dans son berceau.

Le miracle d'une seule chose.

C'est exactement ce que je ressens. =)
Juger et fragmenter étant à la portée de tout le monde, le vrai défis ca serait plutôt d'écouter son enfant intérieur, et de renouer avec son innocence...




Dernière édition par Dies Lunae le Ven 2 Juil - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 2 Juil - 7:35

Dies Lunae a écrit:
Et respecter l'Autre finalement, c'est réussir à l'accepter dans sa difference et quand il manifeste des faiblesses et vices que nous ne comprenons pas. Ca serait un peu "facile" de ne le respecter que lorsqu'il se comporte exactement comme l'on pense qu'il est "juste" de faire ou être...

Exact, le défi est là, la "norme" est définie...mais en fait l'Autre, c'est un peu de nous...et si c'était aussi parfois ce que nous ne voulions pas voir en nous, que nous essayons de faire taire chez l'autre (?)
N'oubions pas que l'ego (que nous avons du mal à faire taire), c'est aussi ce juge intérieur qui nous "façonne" quelque part...

Bien à toi Lunae, merci pour ta réponse. Bonne journée ensoleillée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Lun 5 Juil - 11:06

Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence.
Charles Nodier

Je pense que le péché originel, gouter à l'arbre de la connaissance du bien est du mal, c'est en fait entrer dans la conscience égotique (croire en un moi séparé du reste) et entrer dans une vision de la réalité qui est limitée aux concepts : ne plus vivre et voir ce qui est, mais appréhender le monde uniquement au travers de la connaissance du mental.(Guillaume)eh oui ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Mar 6 Juil - 17:41

pourquoi les notions du bien et du mal ne sont-elles pas universelle , je pense par exemple à l'adultère , dans notre pays c'est un péché et dans des pays ...ailleurs les hommes peuvent légitimement avoir plusieurs épouses ..alors ou est le vrai , ou est le faux .

comment d'un côté jésus lui dit qu'il ne faut pas , que la punition sera sévère et d'un autre côté , le prophète mahomet qui dit le contraire et a lui me^me eu plusieurs épouses ...ces un exemple parmi tant d'autre , alors ou se situe , la vérité , la morale , le juste milieu ??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Mer 7 Juil - 22:43

ou est vrai ou est le faux? peut etre ou tu les places, tout est relatif et peut etre absolu.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 7:03

alors dans ce cas la notion du bien et du mal ne veut plus rien dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 8:43

ben, ce sont les hommes qui ont inventé le bien et le mal afin d'établir des codes pour vivre en société...

On a donc définit des lois avec des punitions en fonction des "crimes" ...

Mais selon certaines sociétés, il y a des variables...car la société ne repose pas sur les mêmes valeurs (eh oui!) donc, ce n'est pas simple...

Il me semble quand même que l'humain est bon par essence et qu'il "tente" de se rapprocher du bien plutôt que du mal...

celui qui va vers le mal a soit trop souffert et perdu sa véritable essence, soit ne l'a jamais trouvé...

sais pas si c'est très clair ce que je raconte... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 9:37

Citation :
ben, ce sont les hommes qui ont inventé le bien et le mal afin d'établir des codes pour vivre en société...

que fait tu des dix commandements ?
les lois du seigneur ?
si elles avaient été suivi peut -êtres nous ne serions pas dans cette "panade" ..oui , non ,



Tu adoreras Dieu seul et tu l'aimeras plus que tout.
Tu ne prononceras le nom de Dieu qu'avec respect.
Tu sanctifieras le jour du Seigneur.
Tu honoreras ton père et ta mère.
Tu ne tueras pas.
Tu ne feras pas d'impureté.
Tu ne voleras pas.
Tu ne mentiras pas.
Tu n'auras pas de désir impur volontaire.
Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.
voila un petit rappel de ces commandements qui me paraissent bien si tous le monde les suit ...non .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 9:45

Oui, bien sûr Sandra, je n'ai pas oublié cela mais en fonction des "sociétés" ou "tribus", les "commandements" ne sont pas "intégrés"...

Je me demande réellement qui peut "suivre" les dix commandements à la lettre, je suis imparfaite et je le reconnais...

Les "Saints"..peut-être...et encore...

me sens très humble devant tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 9:54

je crois que dansle forum nous avons uneversion des dix commandement façon éssenienne, oui sb pou rmoi le bien et le mal ça veut pas dire grand chose, je ne crois pas en ça, au péché et tout ça. Je crois que le bien et le mal ça veut dire ce que l'on veut leur faire dire.


voici un extrait de wikipédia:

Citation :


Il semble que la notion de division de puissance en une force du bien et une du mal soit relativement récente dans l’histoire des croyances. Dans les cultes plus primitifs, le bien et le mal sont tous deux issus de la même déité, puisque celle-ci était considérée comme contenant tout ce qui existe. La même déité était donc à la fois capable de bien et de mal. Un exemple en est donné par la déesse à tête de lionne de l’Égypte antique Sekhmet qui détruisit l’humanité (sur ordre de ) mais était aussi vénérée pour son pouvoir de protection et de meurtre, ou encore Seth qui usurpa le trône à Osiris mais qui permettait aussi au soleil de se lever chaque matin en combattant Apophis. On peut aussi citer Loki, dieu scandinave qui tua vicieusement Balder, mais qui sauva le domaine des dieux Aesirs de la géante Skadi.
Dans les monothéismes primitifs, chaque clan ou tribu possédait son dieu avec tous ces attributs, cause du bien et du mal qui arrive aux hommes. Le polythéisme est considéré, dans cette argumentation, comme un rapprochement des divers clans, chacun possédant sa propre divinité. L’union du dieu mâle et d’un dieu femelle reflète l’union réussie et égalitaire de deux clans. Lorsque qu’au cours du rapprochement de deux clans une divinité en remplace une autre pacifiquement, elle est alors décrite comme ayant été engendrée par l’ancien dieu : elle est le fils ou la fille de ce dieu alors déchu et dont le culte devient secondaire.
Enfin, et c’est là que l’origine du principe du mal personnifié pourrait résider, lorsque un clan est belliqueusement conquis, la déité du clan se voit attribuer tous les principes mauvais et était considérée par les conquérants comme la source de tout le mal et, par conséquent, devenait source de peur et de joie. Un exemple de cette théorie est donné par l’évolution du culte de Seth (Setekh) dans l’Égypte antique au profit de celui d’Horus. Pour les peuples de Basse Égypte, Seth était un dieu malfaisant, rôle occupé par Horus (et Osiris) en Haute Égypte. Lors de l’unification de la haute et de la basse Égypte, Horus et Seth devinrent, dans un premier temps, frères, et furent vénérés comme un dieu bifide Hâpy, puis, le temps aidant, Seth fut considéré comme inférieur à Horus pour finalement personnifier la source de tout mal, le Satan de l’ancienne Égypte. Seth fut fréquemment représenté comme un serpent noir, un porc noir ou encore par un homme aux cheveux roux (les mots rouges et désert - la haute Égypte où Seth était vénéré est désertique - sont très proches l’un de l’autre en hiéroglyphique égyptien).

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Jeu 8 Juil - 10:44

http://sergecar.perso.neuf.fr/cours/devoir1.htm

ce qu'en pensent les philosophes ....ne pas avoir la notion de ce qui est bien ou mal qui est pourtant la base de l'éducation de chaque personne est pour moi inconcevable ....mais bon après tout je ne possède pas la "connaissance universelle " ....ce lien est très "parlant" bonne lecture .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samadhi



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 9:32

bonjour,

tout les actes sont contenue dans des cercles a la fois vibratoire et a la fois dynamique d'évolution ou d'involution. (on parle de spirale de violence par exemple).

donc les informations lier a deux axes que l'on définis par le bien ou le mal sont de nature double et contiennent le germe de leurs opposer en eux même. c'est le symbole du yin et du yang.

la solution se trouve au delà, au delà du mental et des contraintes chimique que cela entraine.
c'est pour cela qu'il y a deux aspect aux religion. une exotérique pour les gens qui ne pratique pas d'exercice de dépassement du mentale et ont besoin de code et de lois pour vivre en société et canaliser leur débordement.

les autres pratiquent le cotez ésotérique de leur religion et dépasse donc le cadre du mentale pour fusionner avec quelque chose de plus absolue qui ne repose plus sur la soumission a leurs chimie.
grâce a des exercices, il la contrôle pour mieux la canaliser afin de trouver un êtas de grâce supérieur qui échappe aux désir de l'intelligence animal.

la nature du bien et du mal est très simple, il y a se qui construit d'un coté et se qui déconstruit de l'autre. la question est; faut il démonter une maison en entier pour passez une porte ?

la réponse est au delà, il n'y a pas besoin d'habiter dans un cadre donnez; car cette dernière va nous imposer une limite. l'humain devrait toujours n'allez que vers se qui luis est naturel (dans le sens de sa vrais nature d'essence divine) et ne vivre que l'acte du moment présent au service de se qui le construit.

le reste appartient a du désir qui nous contrôle par la suite; d'où la phrase : l'homme intelligent essaie de résoudre des problèmes le sage les évitent.

il n'y a que deux facteur qui développe l'homme dans se sens contraire, trop d'amour ou pas assez d'amour.
désirez être aimer ou avoir était trop aimez revient a rentrer en guerre avec notre mentale. la nature divine est baser sur une information d'amours universelle qui lie les élément les un aux autres de plus en plus fort aux fur et a mesure qu'on se rapproche de la source.

les cellules de matières dans ses univers on souvenir intrinsèque de se fais la et chaque parcelle de notre essence tente d'y retourner de manière schizophrénique quand on est mal accompagnez .
face a se schéma il y a deux type de comportement, celui qui va dissoudre (le mal) pour ne plus en avoir le désir et celui qui va cristalliser (le bien) pour retrouver la source originelle.

le bien et le mal, ne sont que les conséquences d'acte réfléchie dans des désirs, le sage ne désir rien. il fusionne avec le prisme qui est supérieur au mental. se prisme ne luis demande qu'une chose, mettre de la réparation la ou il y a un début de prise de conscience. (aide toi est le ciel t'aidera).

cela s'appelle la fois et se trouve dans un rapport au sacré. le saint le sage ou l'ermite ne s'occupe pas de se monde, car il sait que la vrais place de l'homme est ailleurs.
les avatars ne viennent pas améliorez la vie sur terre sur le plan social ou économique. il disent au contraire "payez a césar se qui appartient a césar".

on ne vie que pour préparez sa mort, dans un temps donnez qui doit suffire a changez de taux vibratoire pour allez vers un cercle d'évolution supérieur une fois mort. si on s'attache entre temps a tout se qui brille de façons artificielle (donc contre nature divine), il est normal de se retrouvez entourez de voleur au sens large. a savoir que nos sentiment sont les premier voleur de notre évolution.

voila pourquoi les disciplines authentique prônent la simplicité comme règle dans le dépouillement. vides de tout chose le divin peut enfin nous remplir, car voila un secret, le divin ne peut pas se mélanger a se qui luis est inférieur, question de taux vibratoire.

c'est pour cela qu'il y a trois grand stade dévolution mystique liez aux trois cœur, l'éveille, la sainteté et la réalisation. corps, esprit, âme.
il y a des vérités, mais elle ne sont pas mentalisée, elles sont de nature fusionnelle et vibratoire, ont ne peut pas comprendre et devenir. ont devient et on comprend seulement ensuite.
celui qui veut comprendre ne pourra jamais devenir, car son cœur restera dans la pulsion de ses sentiments, ballotez dans les vents des tempête traversée.

on ne peut savoir dans quel port il faut allez, si on ne sais pas quel vent suivre. tenir la barre ne suffit pas (l'intelligence).
le vent est la nature des archétypes que l'on va épouser au fond de son cœur, car il agissent comme des clés. donc redonnez une dimension sacrer et magique a sa nature profonde et éduquez l'animal qui sert de réceptacle a la lueur d'absolue qui a choisie de l'animer.

pour cela, une seul solution fusioner dans des exercice de respiration méditation et prières (corps, âme, esprit). aligner l'ensemble sur le même axe et laisser faire notre nature, modestement, donc authentiquement.

car c'est quand on ne désir plus rien, que le "tout" refais corps avec l'esprit. vouloir dieu c'est déjà se mettre en position de ne plus pouvoir le trouvez.

je vous souhaite plein de bonne chose, de bonne vacance, cultivez le bien être, rien n'est séparez bien longtemps...

a pluche...





Dernière édition par samadhi le Ven 9 Juil - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agarttha.oldiblog.com/
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 9:58

Citation :
car c'est quand on ne désir plus rien, que le "tout" refais corps avec l'esprit. vouloir dieu c'est déjà se mettre en position de ne plus pouvoir le trouvez.
.

évidement , comme tu l'explique tout parait simple , mais tu sait bien qu'il ni a pas plus compliqué que notre pauvre cerveau et faire du "lâcher prise " de cette ampleur nous ferait-il pas nous sentir orphelins ou abandonner du très haut ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samadhi



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 10:30

se que je dit a la fin est une conséquence d'un cheminement, voir les père apophatique du désert par exemple qui font l'expérience de l'absolue de dieu et ou dieu en est curieusement absent. cela rejoins un peut se que disent les bouddhiste sur la vacuité (Shûnyatâ).

définition de l'apophatisme:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ologie_n%C3%A9gative


voila un phrase des père apophatique " Tout concept formé par l'entendement pour tenter d'atteindre et de cerner la nature divine... ne parvient qu'à façonner une idole de Dieu... et non à Le faire connaître"

les bouddhiste décrivent trois soifs : désir des sens (kāma-taṇhā), désir d'existence ou vouloir-vivre (bhava-taṇhā) et désir d'annihilation (vibhava-taṇhā). ca corespond en vérité au trois cœur, et de la façons que l'on va trouver pour remédier a cela avec un enseignement traditionnel.

le sens de se que je dit a la fin et un processus a long terme et cette dernière équation est la clés qui fais trouver l'absolue. c'est donc non dangereux si elle sincère dans un long cheminement. mais c'est valable a tout forme d'idée, d'où la séparation du monde intérieur et extérieur. et de l'importance de l'inclusion.

mais l'idée est bien celle la "c'est vide de tout que dieu peut nous remplir entièrement", sinon on continue d'être incomplet et on ne chemine en définitive guère plus loin...

c'est la différence entre la sainteté et la réalisation, la sainteté c'est dieu qui se manifeste a l'homme a ses meilleur moments, la réalisation c'est l'homme qui devient dieu a tout jamais...

plein de bonne chose a toi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agarttha.oldiblog.com/
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 10:35

samadhi a écrit:


c'est la différence entre la sainteté et la réalisation, la sainteté c'est dieu qui se manifeste a l'homme a ses meilleur moments, la réalisation c'est l'homme qui devient dieu a tout jamais...


Waouh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 10:46

bonjour samadhi je suis content de te lire et suis plutot en accord avec beaucoup de choses que tu as dites.

l
Citation :
a solution se trouve au delà, au delà du mental et des contraintes chimique que cela entraine.

je crois entendre ce que tu veu dire, mais ne dirait on par delà le mental, par de là les contraintes chimiques, parce qu'il n'y a rien à exclure, rien n'a retrancher, mais plutot faire avec, c'est il me semble le chemin de l'alchimie, en travaillant au labor oratoire (les deux parties, tout est lié,) et en travaillant su rle chimie du corps, de la matière, à travers le mental, ou en travaillant sur le mental à travers la chimie, la matière et sa chimie se fluidifie, on transforme et le corps et sa chimie, son mental. et peut etre on trouve la solution, sol ut(do) si. la soltuion en chimie est un mélange homogène (sans séparation).

et je suis bien d'accord avec toi qu'on l'on atteind, touche des vérités et qu'on les comprend après, lorsqu'elle sont bien intégrée et qu'elle ont justement transformée la chimie de notre corps, de notre être. c'est d'ailleur el vrai sens de comprendre c'est prendre avec, intégrer et ça se fait par delà le mental, tout est à sa place. je suis aussi d'accord que de vouloir les comprendre avant est à mon avis mettre la charrue avant les boeufs, mais il y ades enseignements à tiré de ça, pourquoi veut on absolument comprendre? posséder? mais je crois qu'il ne faut jamais dire jamais, chacun son chemin, et totu change et ce qui parait être une impasse, a tojorus quelque chose à nous apprendre.



Citation :
pour cela, une seul solution fusioner dans des exercice de respiration méditation et prières (corps, âme, esprit).

il n'y pas une seul solution, il y un axe un alignement (sans oublier qu'une diagonal est aussi un alignement, mais cet axe prend bien des formes, c'est ça ausis le miracle de la vie, la multiplicité du un. bien des chemins, rien n'a exclure.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samadhi



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 11:01

oui seb je suis d'accord, c'est par se que je me passionnent pour les disciplines mystique que je donnent c'est formulation la...

je crois pour ma part que les marches qui mènent a la délivrance passe forcement par se chemin la, le reste comme les diagonale par exemple ne sont que des mises en forme afin de, petit a petit, allez vers le fond.

bouddhas et jésus on disparue six ans (qui est le chiffre de la réalisation spirituelle) pour travaillez dans le dépouillement des vois mystique très intense et complétez notamment les chaines d'adn et alignez le corps sur l'esprit et sur l'âme.

on ne peut faire cela ici bas que dans une ascète très compliquer et qui demande d'être entourez de gens authentique (vaste programme que je ne soulèverais pas ici).

pour le reste, la vie en elle même est initiatique, je suis d'accord. mais je ne pense pas qu'elle se suffit a elle même...
sans essence sacré et d'expérience intérieur spirituel on tourne vite en boucle ( d'où la notion du karma), mais ce n'est que mon petit avis...

bien a toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agarttha.oldiblog.com/
riguignol
Modératrice


Nombre de messages : 4333
Age : 67
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Ven 9 Juil - 21:44

Sébastien a écrit:
Citation :
oui sb pou rmoi le bien et le mal ça veut pas dire grand chose, je ne
crois pas en ça, au péché et tout ça. Je crois que le bien et le mal ça
veut dire ce que l'on veut leur faire dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Mer 14 Juil - 6:12

Je ne sais pas si vous avez lu ce livre...en le relisant, j'ai pensé qu'il pouvait bien illustrer ce sujet...

Conversation avec Dieu de Neale, Donald, WALSCH

Extrait...

"Dieu savait que pour que l'amour existe (et se connaisse en tant qu'amour pur), son contraire exact devait exister lui aussi. Alors, Dieu créa volontairement la grande polarité : le contraire absolu de l'amour, tout ce que l'amour n'est pas, ce que l'on appelle à présent la peur. Dès que la peur se mit à exister, l'amour put exister comme une chose dont on pouvait faire l'expérience.
C'est cette création de la dualité entre l'amour et son contraire que les humains appellent, dans leurs diverses mythologies, la naissance du mal, la chute d'Adam, la rébellion de Satan et ainsi de suite.
Tout comme vous avez choisi de personnifier l'amour pur en créant le personnage que vous appelez Dieu, vous avez choisi de personnifier la peur abjecte en créant le personnage que vous appelez diable.
Sur la Terre, certains ont fondé autour de cet événement des mythologies plutôt élaborées, dotées de scénarios de batailles et de guerres, de soldats angéliques et de guerriers diaboliques, de forces du bien et du mal, de lumière et d'obscurité.
Pour l'humanité, cette mythologie a été la première tentative de comprendre, et de dire à d'autres d'une façon qu'ils pouvaient comprendre, un événement cosmique dont l'âme humaine est profondé-ment consciente mais que votre mental peut à peine concevoir.
En faisant de l'univers une version divisée de Lui-même, Dieu a tiré, à partir d'une énergie pure, tout ce qui existe à présent : le visible et l'invisible"

le reste disponible là...

http://www.nous-les-dieux.org/images/3/36/Conversations_avec_Dieu_-_Tome_1.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...   Aujourd'hui à 17:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Isaline, chatte noire poils mi-longs de 2 ans
» Exemple de voliere intérieur est elle bien??
» Mon hamster ne va pas bien
» Est-ce bien pour mon betta?
» j'ai bien fait d'attendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Photos-
Sauter vers: