forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sentiment de rupture avec la spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carthage

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Ven 14 Fév - 22:30

Bonsoir,
Je ne sais pas très bien par où commencer, car je suis confus. Je fais un petit topo sur les anciens événements :
Je commence jeune à découvrir la spiritualité, tout va bien. Je découvre plein de choses etc. Période la plus belle sans aucun doute ! Je bascule sans le vouloir et sans le savoir vers des personnes qui me manipulent, profitant de ma vulnérabilité (j’étais ados !). Depuis cela j’ai une vie très tourmentée, aucune nuit ne se passe correctement, je suis hanté etc. Je suis tombé dans un engrenage, dans un boucle que je ne pouvais plus me sortir seul… Mes parents se rendent compte de ma situation, m’engueulent, prennent des décisions et là prise de conscience comme je n’avais jamais eu. Depuis ce jour-là plus jamais je ne suis retourné ou fréquenté des sites, boutiques, lieux ésotériques. Du jour au lendemain tout était fini, j’ai tout rangé et j’ai oublié.
Quelques années après, comme vous le voyez je suis ici. J’ai déménagé, j’ai des nouvelles études, j’ai une nouvelle vie. Je faisais du rangement dans ma chambre lorsque j’ai réouvert ma vieille boite à chaussure où se trouvent tous les documents, objets etc. que j’avais gardé de mon « ancienne vie ». Je relis mes notes, mes échanges et j’ai été stupéfait ! Je ne me souvenais pratiquement plus de rien ! Je ne me souviens qu’une seule chose de mon « ancienne vie » : une la plus belle lorsque je lisais, je fréquentais des sites et des forums de spiritualité : lux et ici. Puis une plus ésotérique, la plus moche où j’ai réussi à faire des choses que j’aurai du mal à expliquer rationnellement, mais sans aucun doute la plus horrible comme je les dis plus haut : hanté, tourmenté etc.
J’ai fait alors un constat : cinq années et demie de ma vie se sont envolées de ma mémoire ! Je ne me souviens plus très bien de ce que j’ai fait : je me souviens des bons moments, je me souviens des pires aussi, mais je ne me souviens plus beaucoup de mes expériences. Un tas de feuilles, de rituels, d’objets me sont revenus en mémoire enfin d’autres sont restés inconnus j’étais incapable de me souvenir comment, pourquoi j’avais fait ces talismans ou autres… Mes expériences aussi, je me souviens qu’une infirme partie de mes expériences ! J’ai pratiquement tout oublié. Je ne sais pas comment j’ai pu oublier tout cela, expliquez-moi si vous avez une hypothèse ?
Enfin le plus surprenant a été de retrouver une correspondance avec une auteure ésotérique qui m’avait conseillé et SURTOUT a prédit dans ses mails tout ce que je devais éviter de faire, devinez quoi… Tout ce qu’elle a dit d’éviter je l’ai fait. Inconsciemment bien entendu je ne cherchais pas à me faire du mal. Enfin j’ai trouvé ça incroyable, c’était quelques peu avant que je tombe de l’autre côté de la force (désolé pour le mauvais jeu de mots mais il était trop tentant celui-là :p ). Elle savait déjà tout, elle m’avait prévenu et moi je n’en n’ai rien appris.
Enfin tout cela est trop tard, mais il m’est apparu une chose lorsque j’ai replongé dans ces vieux papiers et objets poussiéreux : je n’arrive pas à revenir dans la spiritualité, car je ressens au fond de moi une rupture. Je n’ai jamais remis et pas encore les pieds dans un magasin ésotérique… pas même y acheter de l’encens pour méditer. Il y a en moi une sorte de cassure avec la spiritualité en général. Je n’arrive plus comme si il y avait un fossé. Après ces découvertes j’ai décidé de méditer ce soir comme je le faisais à mes tous débuts, mais j’ai peur. Il y a une crainte qui reste au fond de moi : celle de redevenir aveugle et de me laisser embobiner, l’autre qui me dit que c’est dangereux, une autre qui me dit que c’est du passé il faut aller de l’avant, une autre qui me dit : « qu’est-ce que c’était bien à cette époque lorsque je méditais, que j’échangeais avec les autres, que mon « guide » prenait contact avec moi, que tout le monde était ‘’beau et gentil’’ ». Je suis totalement perdu, bien entendu si je suis revenu c’est pour essayer de renouer avec le passé, et cette cassure. Mais je ne sais pas comment y parvenir et allier ma vie en même temps, c’est assez difficile surtout en prépa ! Je dois me consacrer à l’étude uniquement et méditer uniquement parce que ça prend moins de temps que de faire du sport et que c’est plus bénéfique pour résister mentalement et éviter de péter les plombs comme il m’est arrivé déjà plus d’une fois… des choses sur lesquelles je ne préfère pas m’attarder.

Je suis totalement perdu à nouveau enfin, ce qui est sûr méditer n’a jamais fait de mal à personne et ça c’est sûr et certain. Il y a au moins une chose que je peux faire sans avoir peur de basculer sans me rendre compte à ma propre déchéance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carthage

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Dim 23 Fév - 20:03

J'ajoute un mot : je sens aussi un vide à présent. Avant je me sentais supporter et protégé. Maintenant, je me sens comme livré à moi-même. On parle d'un guide ou d'un ange gardien ou quelqu'un-qui-nous-veut-du-bien-invisible. Je me sens seul.
Je ne sais même plus quoi "prier" ou célébrer. Je ressens des affections similaires à celles des païens, mais je ne sais pas comment vivre ma spiritualité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeratel



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Jeu 6 Mar - 23:28

Tu n'as certainement pas oublié ces cinq années complètes, seulement les événement qui te gênaient le plus, tu as décidé de ne plus y penser jusqu'à les oublier à mon avis.
En ce qui concerne l'auteur, et là je ne fait qu'exprimer des hypothèses, on a souvent l'impression (de manière plus ou moins consciente) que souffrir nous amène à une vie plus intéressante et palpitante et à plus de reconnaissance social, peut-être à l'époque as-tu décidé de suivre ce dont quoi cet auteur te mettait en garde afin de vivre une vie plus palpitante...
On a tous des manières différentes de vivre sa spiritualité (si tant est qu'on en vie une). Si tu ne te sens pas de retourner dans une boutique pour acheter de l’encens, fait autrement, ce n'est sûrement pas les moyens qui manquent.
Des périodes de vide, ça arrive, tire des conclusions de ce que tu as fait, voit où tu en es et détermine ce vers quoi tu veux tendre. Applique ça à tous les points de ta vie, pas seulement à la spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laly83



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Sam 8 Mar - 17:28

Je suis d'accord avec Yeratel, le vécu de sa spiritualité dépend de chacun.

Pourquoi ne pas retourner à l'essentiel c'est à dire la méditation. Pas besoin d'encens , ni d'artifice, si tu n'en veux pas. Tu peux méditer dehors en regardant un beau paysage, sur une musique, ou faire une méditation guidée.
Je crois que l'important est d'aller vers quelque chose de simple et de ne rien attendre en retour juste être dans l'ici et maintenant. Tu peux t'aider avec quelques lectures : Dalaï Lama, Christophe André... ils peuvent nous donner de précieux conseils sur le chemin de la méditation. Ce qui compte c'est de vivre sa spiritualité dans le présent.


Maintenant le passé est derrière et le cerveau fait bien les choses et a une mémoire sélective. Crée toi maintenant d'autres expériences positives de bien être.

Tu peux si tu le souhaites essayer la sophrologie. elle concours à l'harmonie corps esprit avec des exos de respiration, relaxation dynamique et des visualisations positives. Je te parle de sophro car je me forme actuellement pour être sophrologue mais le taï chi ou chi cong, yoga sont de bonnes options également pour se réconcilier avec son corps et son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carthage

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Mer 12 Mar - 18:58

Oui la simplicité est une des manières que j'envisage de suivre. Aujourd'hui je me pose toujours des questions quant au sens de la spiritualité. Il y a des mots qui guérisse l'esprit, avant la spiritualité m'apportait beaucoup. Maintenant, j'ai une préférence pour les penseurs contemporains ou non qui me permettent de mieux comprendre les choses et le monde. Mais il y a toujours une chose qui ne peut pas remplacer ma spiritualité c'est la croyance à un être supérieur à nous.
Aujourd'hui je sens un vide dans ma vie que je n'avais pas plus jeune car j'étais croyant. Lorsque le destin parfois nous amène à faire face à de graves problèmes, heureusement pour moi je n'ai été confronté une seule fois. J'ai eu besoin de croire et de me tourner vers la religion. Alors que je suis en mon for intérieur en désaccord avec ce qui est souvent dit...
Il y a cette rupture la religion ne me convient plus. Je n'ai donc plus rien à croire. Maintenant que ma vie tourne bien je ne me pose plus ces questions. Mais je comprends les personnes âgées qui se tournent vers la religion ou encore les condamnés, ou qui souffre d'un mal.
Pour ma la croyance est devenue quelque chose d'impossible car je suis trop "critique". Je ne peux pas m'empêcher de penser. Ce serait un crime intellectuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeratel



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   Mer 12 Mar - 23:36

Pas besoin de dogmes, ne crois pas en ce que tu ne veux pas croire et va là où les choses te plaisent. Si tu as une préférence pour les penseurs, tu peux étudier la philosophie, la politique, les sciences sociales, etc... cela ne t'empêcheras pas de croire en un être supérieur et la croyance en un tel être ne doit pas être une raison qui te contraindrait à suivre un dogme. Peut-être que la meilleur solution pour toi serait de suivre tes réflexions, de réfléchir sur les sujets qui t'intéressent et de ne pas se limiter à quelques courants spirituels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sentiment de rupture avec la spiritualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sentiment de rupture avec la spiritualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En furie avec Airmiles!!!!!!!!
» Dépression de mon chien suite à rupture amoureuse ....
» agressivité avec les autres chien depuis peu.
» Probleme avec mon octodon
» comment faire avec maman poule et ses petits dans la basse cour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: développement personnel-
Sauter vers: