forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'auto-guérison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: l'auto-guérison   Jeu 7 Aoû - 19:57

Soyons clairs : je ne possède aucune science; je n'ai pas de méthode, ni de recette à proposer.
Il est donc hors de question que je joue la savante que je ne suis pas .
J'ai juste une intuition qui est devenue au fil du temps une conviction.Je vous la donne, mais encore une fois, je ne vous demande pas d'y adhérer.
J'ai parlé de l'énergie psychique qui se compose de 2 forces, les 2 étant indispensables comme le sont le jour et la nuit, le masculin et le féminin, pour qu'il y ait équilibre , sans lequel point de vie n'est possible, sur cette terre.
-thanatos, la pulsion de "mort": rentrent dans cette catégorie toutes nos peurs, nos souffrances, nos frustrations, nos déceptions;
ce sont des énergies destructrices qui nuisent à notre unité faite d'harmonie et de sérénité .
mais elles ne sont pas complètement négatives, car, bien canalisées, elles nous aident à comprendre le monde, à pouvoir y vivre et apprendre à maintenir notre intégrité. Ainsi, sans "agressivité"par exemple ( une agressivité non agressante, si si, ça existe), nous n'oserions aller vers l'autre; c'est une force de mouvement, elle nous aide à agir.
Rien n'est complètement négatif ou positif, la valeur absolue n'existe pas, la relativité est en toutes choses ; si ce n'était le cas, il y aurait une vérité, unique, incontournable, que nous connaîtrions tous, depuis le temps...
On ne peut éviter cet univers, il est lié à la matérialité qui concerne outre la chair,l'épaisseur de nos basses émotions ( envie, jalousie,colère..).
Si cette énergie est plus forte que l'autre, elle engendre alors différentes maladies physiques ou psychiques .
Au lieu de tenter de l'ignorer ou de la fuir -cela ne sert à rien, elle fait partie intégrante de notre humanité-il faut la comprendre, l'accepter, faire en sorte qu'elle n'ait pas trop de pouvoir dans notre vie, qu'elle ne nous domine pas, et l'amener, de mer déchaînée, à redevenir eau calme .Je ne sais pas comment dire autrement comment je vois la chose .Il faut en fait l'évacuer, avant que ce "tsunami" ne fasse des dégâts en nous . Rien n'est statique, la vie est mouvement. Evacuer, c'est déplacer, c'est un mouvement.
- éros , la pulsion de vie: rentrent dans cette catégorie nos désirs, nos joies, notre soif d'apprendre et d'aimer .
c'est une énergie qui nous pousse en avant, qui nous fait sortir de notre bulle protectrice.
Mais s'il n'y avait qu'elle, nous irions trop vite, inconscients des dangers, nous gaspillerions notre énergie vitale, jusqu'à en mourir; donc, elle peut être négative, malgré les apparences, toujours la relativité .
- l'auto-guérison ne s'apprend pas, elle est un état que l'on n'obtient pas par l'auto-suggestion : la méthode "cauet" ne marche pas- se répéter: je vais bien, je suis fort, etc-ça serait trop facile, non ?
elle s'obtient par le dépouillement: se mettre tout nu, sans nos masques, nos idées reçues, nos fausses valeurs, nos certitudes;
dépouillés de tous ces poids, que nous reste-t-il à perdre ? Rien, mais tout à gagner-paix, sérénité et joie-car la nature a horreur du vide .
Dans cette nudité où n'existe ni bien, ni mal, ni positif, ni négatif, où l'on est si fragile - mais là aussi, c'est relatif: de cette fragilité naît une vraie force- on retrouve son "soi" "innocent" ; seule, cette nudité permet de franchir la porte de l'amour:de soi, des autres, des choses, des situations, des expériences; en ôtant nos "vêtements", on ôte en même temps nos blessures,nos impuretés physiques et mentales, donc nos potentialités de maladies.
La maladie, même une grippe-pourquoi certains l'attrappent, et d'autres pas en vivant au même endroit-un accident: par exemple, faire une mauvaise chute et se casser un os, n'arrivent pas par hasard; c'est notre état de rupture d'équilibre en nous, de désordre énergétique, qui leur permet de nous atteindre.
Attention: je ne dis pas: "si tu es malade, c'est de ta faute, tu es seul responsable" . Là aussi, il y a relativité.
Je crois que la maladie ou l'accident peuvent être des épreuves que la personne devait vivre, qu'ils font partie de son chemin personnel, et ne sont jamais complètement négatifs; il faut savoir les accepter, même si on ne voit pas leur utilité,il suffit de savoir qu'ils ont leur raison d'être.
Voilà, Assian, j'ai ouvert le topic, à mes risques et périls...mes propos vont-ils me conduire au bûcher ? souviens-toi, hihihi, tu voulais me mettre au feu, ou un truc dans le genre, mais je suis un phoenix, je m'auto-guéris car je renais de mes cendres, hahaha.
J'ai hâte de lire tes réactions Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assian



Nombre de messages : 1308
Age : 36
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 5:02

Citation :
-thanatos, la pulsion de "mort": rentrent dans cette catégorie toutes nos peurs, nos souffrances, nos frustrations, nos déceptions;
ce sont des énergies destructrices qui nuisent à notre unité faite d'harmonie et de sérénité .


- éros , la pulsion de vie: rentrent dans cette catégorie nos désirs, nos joies, notre soif d'apprendre et d'aimer .
c'est une énergie qui nous pousse en avant, qui nous fait sortir de notre bulle protectrice.


Interressant.


> Thanatos, le moi, la personnalité ?
> Thanatos, principe contigent, enfermement dans une individualité, plan horizontal de vie ?

> Eros, l'énergie transcendante, d'amour et spirituelle ?
> Eros, principe de libération, de vie, plan vertical de l'etre ?

>>>Peut-on voir cela ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 7:52

En psychologie, on nomme eros et thanatos le principe de vie et le principe de mort qui sont les 2 composantes de notre énergie psychique, à l'image du yin et du yang, intimement liés dans le cercle, indissociables l'un de l'autre, et impossibles à vivre l'un sans l'autre .
Mais eros n'est pas tout blanc, et thanatos n'est pas tout noir. Ils font notre condition humaine, et motivent nos comportements et nos agissements dans ce monde .Les deux peuvent être responsables d'excès en tout genre, même en amour : le trop n'est-il pas l'ennemi du bien ? je parle de l'amour, et non de l'Amour, lequel est au-delà des notions humaines de trop ou pas assez .
En spiritualité, on pourrait dire que thanatos est notre zone d'ombre et eros notre zone de lumière, les deux se situant sur le plan horizontal ; et c'est là qu'intervient, pour moi, le Principe 1er, tu sais, celui que je nomme Dieu, qui nous invite à nous fondre en Lui, afin de retrouver le chemin de la Maison, dont les murs sont : bienveillance, compassion, paix et harmonie, dont le sol est amour et le toit : Amour.
En mystique, on parlerait de vibrations contradictoires, lesquelles rendent notre énergie chaotique, laquelle est alors cause de nos maladies .
Le "travail" consiste alors à trouver un accord, une harmonisation entre ces 2 principes, puisque l'on ne peut en éliminer un qui est tout aussi nécessaire à la vie ( d'humain) que l'autre. Cet accord s'obtient par le lâcher-prise, le dépouillement .
En fait, il s'agit de travailler sur la qualité, l'intensité de nos vibrations: les vibrations de nos pensées, de nos désirs, de nos sentiments, de nos émotions en leur appliquant la Règle des 3 B : Beau, Bon et Bien ( c'est ma trinité).Cette intensité nous mènera à l'Harmonie, à la Vie .
Si un jour, nous arrivons à obtenir un rytme vibratoire harmonieux et équilibré de manière constante - aujourdh'ui, nous n'y arrivons que de temps en temps seulement - nous changerons d'état et nous obtiendrons l'éternité, car les maladies, puis la mort,ne sont que la conséquence logique du désordre de nos vibrations: on en revient à la notion de chaos originel .
Où allons-nous ? que ferons-nous ? y arriverons-nous ?
La question est sans réponse, car si nous l'avions, nous perdrions notre humilité, composante nécessaire pour vivre notre humanité .
Alors, avec cette question sans réponse, que reste-t-il ?
Il reste l'espoir, l'espérance en la Parole, la Parole de Vie qui n'a pas fini de s'accomplir; cette espérance est une foi totale, aveugle dirais-je même, "innocente", qui n'a pas besoin de preuves, et c'est cela même qui lui confère toute sa grandeur .
Les Ecrits nous parlent de l'Alliance, de la Promesse, de l'Accomplissement :
je tourne mes yeux vers eux, mais leur lumière est trop aveuglante, c'est pourquoi il y a un voile, mais juste un léger voile...
smoack multicolore rose qui pousse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 8:15

oui mayah en termes religieux , la dualité intervient dans la première étincelle créatrice , dés que le divin rompt son incommensurable solitude , en produisant autre chose que sa transcendance .en proférant "que la lumière soit" dieu n'engendre pas seulement la lumière , il crée aussi les ténèbres , ou plutôt l'inséparable couple lumière-ténèbres .l'état divin antérieur au "fiat lux" précède à la fois les ténèbres et la lumière ; il est au-delà , et indicible .

le yinet le yang , animus et anima .

trouvé l'axe médiant en toute chose .le bon équilibre résume toute l'histoire de notre vie .

mais ne dit t-on pas que l'univers ne se met véritablement en "mouvement qu'avec le chiffre trois" il en ai de même pour nous n'est -il pas vrai ??l'auto-guérison passe aussi par là , alors après chacun a sa formule , la foi en est une , a chacun sa route .la force de l'esprit croire , croire, croire . sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 8:31

j'aime assez ce que vous dites sorcière blanche et mayah et je partage. Surtout pour la voie du milieu, depuis longtemps sur mon chemin je suis persuadé que cette voie mène à l'éveil, je perds souvent mon centre et et j'aime assez les extremes mais pour connaitre le milieu il faut connaitre aussi les limites, non?

Je suis assez d'accord aussi avec le fait que de ne pas connaitre la clé, la Vérité permet la vie et l'expérimentation sur terre. Car peut être que si on avait la clé, on sortirait vite de la piece et alors le jeu est fini, en tout cas je suis sur que certains filerait vite en dehors...

Thanatos et eros: je nais, je vis, je meurs, entre ces deux tendances se crée cet espace temps, ce champ d'expérimentation, la se trouve la connaissance. Si on ne peut regarder la lumière en face, et beaucoup de mythe ou d'allégorie nous mettent en garde contre la témérité de regarder la source bien en face, tournons lui le dos et regardons les formes qu'elles dessine, tout est émanation du tout et à travers tout on lit le tout. Sans se bruler, patiemment,c almement, tout prend forme.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 9:06

oui, SB, l'auto-guérison s'obtient, j'en suis persuadée, par le 3, par l'acceptation du 3, intégré dans notre vie .
Citation :
chacun a sa formule , la foi en est une
je dirai autrement: il n'y a qu'une foi, mais elle a plusieurs formules pour se manifester et plusieurs chemins pour s'exprimer .C'est ce qui fait, à mon avis, toute la richesse de l'humanité .
Citation :
regardons les formes qu'elles dessine, tout est émanation du tout et à travers tout on lit le tout
bravo et merci, Séb, de nous dire ces mots - comme tu les as bien trouvés ! tu sais ma sensibilité aux mots qui ont aussi, pour moi, le pouvoir de guérir -ces mots, parole de vérité porteuse de vie !
Citation :
Car peut être que si on avait la clé, on sortirait vite de la piece et alors le jeu est fini
c'est effectivement ce que je crois aussi, mon ami !
Je vous avoue que j'étais un peu inquiète en écrivant ce sujet, peut-être l'avez-vous perçu; mais vos réponses me comblent de joie, car l'échange qui en découle est si fécond !
petite ola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 10:06

c'est bien pour ça mayah que je dis à chacun sa route là nous sommes d'accord mayah .
connait-tu l'histoire de ce jeune prêtre a qui les docteurs annoncés sa mort imminente et qui pour "oublier" où plutôt s'oublier a supplier sa hierarchie de le laisser partir en afrique pour "être utile" jusqu'au bout ( il avait la tuberculose) et bien vingt-cinq ans plus tard il écrivit un livre sur sa guérison .il dit "du jour où j'ai vu la misère en afrique , je n'ai plus penser a moi" , mais aux autres j'ai eu une non-existence , je me suis "fondu" dans les autres , j'étais si fatigué le soir j'avais plus la force de prier et je dormais comme un loir sachant que le lendemain , j'aurai beaucoup à faire pour soigner tous ceux qui viendrais dans le dispensaire .quand il à était "rappeler "par sa hiérarchie tous ce sont étonné qu'il soit "vivant" et en bonne santé .comme quoi "seul dieu sait" sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 10:58

Oui, je connais cette histoire, et d'autres du même genre; comme quoi !
C'est la preuve que l'auto-guérison existe, est possible .
Ne dit-on pas " à coeur vaillant, rien d'impossible", et " la foi peut déplacer des montagnes" .
En plus, tu mets l'accent sur une vérité que j'ai tendance, honte à moi, à ne pas assez mettre en avant : en aidant les autres, on s'aide soi-même, en "guérissant" les autres, par "l'effet miroir", on se guérit soi-même .
Merci, SB, de la remettre à sa juste place . Wink I love you sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assian



Nombre de messages : 1308
Age : 36
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 14:53

En faite tu t'en sert plus comme un moyen de comprehenssion, pour discerner le problème.
Au lieu de combattre la maladie,
comprendre, accepter puis lacher prise.

Cela me plait bien.

Je ne connaissais tres peu ce rapport thanatos et eros,
je connais plus le rapport comme CJ Jung le présente,
la volonté de puissance et eros,
qui ce rapporte égalment au ying et au yang,
le masculin et feminin,
le materialisme et la spiritualité ( c'est pourquoi je disais de eros qui est pris souvent pour beaucoup d'école psychologique ou spirituelle comment élément verticale et transcendant de l'homme)
animus et anima,
le chaud et le froid,
ect...


Pour moi, la maladie, est assez difficile a explicité le déclanchement de celle-ci dans la vie d'un homme.
Les rapports dualiste, peuvent permettre de comprendre certaines choses,
mais la maladie peut etre plus compliqué que mal a dit.
Les causes ne seront pas le meme celon meme nos propres croyances,
pour le medecins généraliste, tout a pour cause le corp ou le psychisme,
pour la medecine chinoise, tout a pour cause un déreglement énergétique,
et au plus haut de la conception de la maladie : un retour vers Dieu, la metanoia.

Pour avoir embrasser divers maux plus ou moin grave,
la maladie peut etre traitée, celon l'une des trois causes que je viens d'évoqué plus haut dans lequel on pourait encore ajouter des catégories comme la psychosomatiques mais que je place naturelement dans les medecines dites énergétiques.

Ainsi trois facteur constituant l'homme peuvent déclancher une maladie :

- le corp physique/psychisme/psychologique
- le corp énergétique/psychisme/psychosomatique
- le corp spirituelle

Je pense que l'on a tendance a confronter c'est trois principes a tords,
car toutes les trois sont des constituantes de l'hommes et sont donc complementaire et ne forme qu'un.

Mais de ce qui ressort bien de tout ceci, c'est :
comprendre, accepter, lacher prise et/ou changer de direction.

Ma conception est tres subjective,
mais pour un maux, un remède différent a chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Ven 8 Aoû - 16:40

Je ne trouve pas que ta conception soit subjective; je trouve même ta démonstration très sensée et j'aime beaucoup cette phrase :
Citation :
toutes les trois sont des constituantes de l'hommes et sont donc complementaire et ne forme qu'un.
en plus, on en revient au chiffre 3 Wink
Je pense également qu'il y a un remède pour chacun, car il faut tenir compte de toutes les composantes de la personne pour que la thérapeutique soit en adéquation avec elle, toujours au nom du principe d'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Dim 10 Aoû - 18:20

Alors, comment expliquer la maladie chez un nourrisson, ou mieux encore chez le nouveau-né? Dans le foetus? Comment peut-il savoie accepter cette éprueve, la dépasser et avoir la 'foi'?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel

avatar

Nombre de messages : 1367
Age : 33
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 2:14

Il y a eu un jour un nouveau né souffrant de troubles cardiaques sévères qui ont nescessités une intervention à coeur ouvert de toute urgence sinon l'enfant mourrait.
Seulement...dilemme...l'anesthésie risquait fort de tuer l'enfant...
Les chirurigens n'ont eut d'autre choix que d'operer l'enfant à vif !
Oui oui à vif. Seulement disaient les médecins, le prime age de l'enfant allait lui ôter tout souvenir, et par conséquent la douleur.

Je connais cela de par mon handicap, je suis atteint de "griffe radiale" qui fait que je ne peux déplier mes doigts entièrement sur la main droite, et ais donc une main crochue, d'où le nom de "griffe radiale". Mes parents m'on raconté qu'étant tout petit, le kiné avait tiré sur mon pouce et avait fait une attelle pour le maintenir (une planche et des bandes). Il parait que j'ai hurlé des jours et des jours de douleur, mais je ne me souvient absolument de rien. Voila à mon sens le moyen qu'on les jeunes enfants pour surmonter.

Sinon pour parler de l'auto guérison, je tenais à souligner aussi le fait que de la même façon que nous "tuons" parfois de grands maux qui nous accablent, nous les fabriquons aussi. Je pense que nous nous fabriquons parfois notre propre cancert, ou accelerons notre vieillissement. Le facteur est souvent la dépression (comme dit Léo Ferret : ça taille de ses gueules !).

j'ai compris ça lors d'une dépression qui m'a coûté beaucoup de cheveux (fluctuat nec dégarniture ^^), et m'a filé un début de tumeur.

Alors peace, ni l'esprit ni le corps ne mérittent la flagellation.
Et parfois il faut savoir se faire violence pour ne pas sombrer.
Comme les jeux d'enfants justement ! On part en mission contre les méchants, on joue au gendarmes et aux voleurs, on cours on se tire dessus, on saute à terre et on regarde ses camarades en criant : même pas mort !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant

avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 58
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 13:45

Les maladies sont un processus d'attaques personnelles à travers les différents plans de notre incarnation : elles peuvent naitre dans notre sphère spirituelle , psychique , émotionnelle , mentale etc ...
Nous mettons souvent en route un processus d'auto-destruction inconscienment ( le plus souvent) qui agresse notre organisme , notre choeur .
Sous la forme d'une cristalisation, d'une densification , elle s'inscrivent dans notre physique au bout d'un long processus ou un choc sans contre-force ...
Un noeud peut naitre sur un plan et mettre des années à s'incarner , à s'accomplir : blocage du Chi , de l'énergie vitale , non-dits, mal-dits, frustrations diverses , refus , dénis , crispations , cancers multiples , blessures internes, stress ...comme l'effet des cigarettes ( processus annoncés).
Le corps est le dernier rempart et le processus de destruction devient un symptôme .Mais le cheminement a été long et le temps a pu nous faire croire à un moment que l'on pouvait ne pas relier les choses entre elles ou même y échapper .
Tout au long de notre vie , nous avons maintes fois enclencher des énergies auto-destructrices envers nous et envers les autres , maintes fois ,nous avons restauré notre santé et celles des autres par l'utilisation d'énergie de pacification , d'équilibrage , de protection , de compréhension , de compassion envers nous même ...: c'est pourquoi le travail avec les énergies est un travail de chaque jour .Amour toujours ...
Jusqu'au jour où nous n'avons plus la force , la Foi , l'envie , la possibilité de réparer car nous avons baisser les bras et permis à notre grenade intérieure de se dégoupiller une fois de trop ( ou trop longtemps ) sans réagir ...
Ne jamais , jamais baisser les bras car si nous avons en nous le pouvoir de nous détruire, nous avons aussi celui de nous guérir et de réparer nos erreurs ...


Dernière édition par Chant le Lun 11 Aoû - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant

avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 58
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 14:18

"Les chirurigens n'ont eut d'autre choix que d'operer l'enfant à vif !"

Les scientifiques ont longtemps défendu l'idée qu'un enfant ne sentait pas la douleur de la même manière que nous , adultes : en cause le système nerveux immature ...heureusement la science est sans cesse remis en cause et tout le système médical a pu mettre fin à ce genre d'aberration ...(il y a trés peu de temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assian



Nombre de messages : 1308
Age : 36
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 16:00

Je te suis totalement, Chant.


Dernière édition par Assian le Lun 11 Aoû - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assian



Nombre de messages : 1308
Age : 36
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 16:09

La maladie est aussi un moyen (et non une fin (quand on est éprouver durement)),
"d'etre conscient de soi" pour un retour a "etre en soi".
Notre Etre nous éprouve tant que l'on ne revienne vers lui.
Mais en ce qui vient d'etre évoqué, est-ce appliquable a tous ? cette metonoia ?

Le retour vers la joie indicible est-elle perçue comme une malediction ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant

avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 58
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 16:21

In dicible mal diction ... induit souvent une souffrance dans le monde des conséquences : le bien serait donc le bi en ( la perception du deux en Un)...
La Santé serait elle affaire d'équilibre ?
Peut-on gai rire ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 17:42

C'est, Chant, ce que je crois et que j'ai tenté d'expliquer dans ce topic : l'harmonie par l'équilibre des forces , percevoir le Un dans le deux ( les contraires) et cela nous donne le pouvoir d'auto-guérison.
Mais quand vient la maladie , elle peut être l'expression d'un chemin à faire pour avancer, ou une conséquence karmique : je ne sais expliquer ce que je vous dis, mais confusément, j'y crois .
La maladie d'un bébé, voire d'un foetus, sont le fait de ce monde où des abberrations se produisent, malheureusement; plus une machine est perfectionnée et complexe, plus elle est sujette aux "pannes".
ainsi ces maladies chromosomiques, par exemple .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 19:12

Citation :
Seulement disaient les médecins, le prime age de l'enfant allait lui ôter tout souvenir, et par conséquent la douleur.
I
Citation :
l parait que j'ai hurlé des jours et des jours de douleur, mais je ne me souvient absolument de rien.. Voila à mon sens le moyen qu'on les jeunes enfants pour surmonter.

Je vois là une contradiction: le fait de ne pas se souvenir n'empêche pas la douleur puisque tu dis toi,même avoir hurlé de douleur pendant des jours.

Je crois en effet que nous sommes dans certains cas responsables de nos maladies, et que dans d'autte cas elles sont dûes à notre carma. L'un n'étant d'ailleurs nullement incompatible avec l'autre.
La maladie nous permet aussi dans certain cas, comme le dit Assian, de nous rapprocher de nous même, de nous faire voir d'autres réalités.

En ce qui concerne l'enfant, le fait de naitre handicapé ou malade esr vraissemblablement un choix fait par l'âme de se réincarner dans ces conditions....je ne sais pas s'il peut y avoir des accidents de réincarnations non prévus; quelqu'un a des idées la-dessus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel

avatar

Nombre de messages : 1367
Age : 33
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 19:29

Certe j'ai hurlé de douleur....mais ce sont mes parents qui me l'on dit.
Moi je me souviens absolument pas avoir eu mal...car j'étais tout petit.
Je ne me souviens même pas du jour où j'ai perdu l'usage de mon oreille, dut à une autite carabinée.
Se souvient-on du premier cri que l'on a lançé à la naissance ? Non.

Et c'est mon âme qui a choisie de me filer ce handicap à ton avis ???
Bah à ce moment là j'aurais deux mots à lui dire !!!
On dit que la nature est belle ? Allez donc voir les enfants serpents, les nouveaux né anencéphales, ou hydrocéphales, les trisomiques, les autistes et j'en passe.
Quand aux enfants morts né...c'est l'âme qui s'est plantée de route ?
Désolé si j'ai l'air en colère, mais quand je vois des gamins handicapés ou malade, je me vois moi aussi quand j'avais leur âge, et ça me donne pas envie de dire que la vie est belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 19:58

Qui a dit que la vie était belle? Elle est, c'est tout! (enfin du moins je crois).

Tu peux engueuler ton âme, elle va sûrement t'écouter mais trouver plein de bonnes raisons.
Tu n'as pas à être désolée d'avoir l'air en colère puisque tu l'es vraiment. Et je pense que tu n'as pas tord de l'être. La souffrance gratuite me révolte moi aussi. Mais je ne peux pas y faire grand-chose. La vie est ainsi faite qu'elle comporte joie et souffrance et qu'il nous est donné d'expérimenter les deux, dans une vie ou dans une autre, souvent les deux dans une même vie. J'ai vu des enfants trisomiques heureux, des autistes aussi. J'en ai vu des malheureux. C'est souvent le regard que l'on porte sur eux qui leur fait le plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 3509
Age : 48
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 20:24

Qui est trisomiques finalement
qui est autiste finalement
qui est dans le vrai finalement eux ou nous
car eux nous voient peut être pour des trisomique ou autiste !!!
hein ? hein ?
Vous me comprenez ? clown
Nous sommes bien rigolo parfois ...
bêbêtes !

Qui est dans le VRAI ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 20:25

La vie nous paraît belle à certains moments, et laide à d'autres .
En fait, je crois qu'il faut dépasser ces perceptions pour ne plus voir qu'ELLE EST. Et la seule chose à dire est qu'elle mérite notre respect et notre amour.
Il est bon d'avoir des rêves, mais la vie ne se rêve pas, elle se vit .
Il est bon d'avoir un idéal, tout en sachant qu'on ne l'atteindra pas, ici en ce monde .
Il est bon d'agir pour donner sens à ses idées, tout en sachant que nous ne le ferons jamais les mains complètement "propres"( ça, c'est une idée de Jean-paul Sartres que je partage).
Et nous en revenons à la relativité en toutes choses; tel est mon sentiment .
Gaby : j'avais une patiente en psy,23 ans, dyalisée rénale; elle mettait tous ses troubles du comportement sur le dos de ce handicap dans sa vie; elle a été greffée et nous nous sommes dits : elle ira mieux dans sa tête maintenant; 6 mois aprés, elle se suicidait !...j'aurais foultitude d'anecdoctes à raconter; la joie d'une des filles de mes amis, trisomique, à l'évidence moins malheureuse que certains enfants "normaux".
La souffrance est pour tous, mais la joie aussi. Ni l'une ni l'autre ne se possèdent à vie; nous naviguons de l'une à l'autre.
Ton âme n'a pas "choisi", elle a sa route à faire, et ton corps n'est que son véhicule.
Bah! Un jour, nous aurons la réponse à toutes ces questions; nous comprendrons le pourquoi du comment, mais en attendant, amis Don Quichotte et Poncho Vila que nous sommes tous, nous faisons tourner les pales de nos moulins à vents, et ça, puisque ce n'est pas statique, c'est donc vivant! hihihi, qu'est-ce que je suis philosophe ce soir mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel

avatar

Nombre de messages : 1367
Age : 33
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Lun 11 Aoû - 23:45

Il est vrai que toutes les peines sont relatives. Que certains vivent mieux leur situation que d'autres, ont des rêves et des envies propres à eux même.

Un jour j'ai croisé une jeune demoiselle handicapée, qui sortait d'un supermarché, en béquilles, chargée de trois bon gros sacs. La pauvre fait tomber ses vivres par terre, et moi qui passait là, je m'arrêtte lui vient en aide, et lui propose de la raccompagner chez elle en tenant ses sacs. En chemin nous discutons, et je lui demande comment faisait-elle pour supporter cela. Son handicap, sa vie privée, ses relation avec autrui...
Elle m'a tout juste dit : "J'ai un sacré caractère".

En rentrant chez moi, je me suis dit être bien idiot, à me morfondre ainsi sur mon sort, alors que d'autres vivent des choses plus graves encore mais pourtant gardent la pèche ! Tout est relatif certes, mais parfois les choses reprennent le dessus...et on à moin le moral d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 62
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'auto-guérison   Mar 12 Aoû - 7:28

"Que celui ou celle qui n'a jamais eu au moins une fois dans sa vie l'envie de se suicider lève la main" : c'est avec cette phrase que le psy a commencé son 1er cours quand j'étais à l'école d'infirmières de secteur psychiâtrique .
personne n'a levé la main; on s'est tous regardé, malaise général dans la salle, comme s'il venait, le prof, de révéler quelque-chose de trop intime en nous, de tabou.
Et puis, il nous dit :" cela n'est pas malsain; car rien que d'y penser , au fait qu'il reste toujours cette porte de sortie, nous permet de mieux supporter ce qui nous semble trop dur à vivre; et une fois que l'on s'en est sorti, de cet orage, on réalise qu'on y est arrivé, et que le soleil finit toujours par revenir, pour briller sur tous .
Cela ne concerne pas le mal de vivre existentiel, le spleen baudelairien: celui-là est terrible; il est comme une forteresse que nul ne peut pénétrer.
Appartient-il au chemin karmique, en est-il une conséquence ?
Je ne le sais, mais si une chose m'angoisse, c'est bien celle-là: de savoir qu'il peut, ce spleen, toucher l'un de mes proches, et alors, que faire ?
Brrr ! je ne veux pas y penser; vite, s'occuper de problèmes matériels - tiens, je vais faire du ménage -pour ne plus penser; je vais jouer au robot qui a un programme à accomplir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'auto-guérison   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'auto-guérison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Auto entrepreneuse...
» Sport Auto , cheval hongre 24ans montable (77) à donner
» Guérison Vibratoire des H.E.
» collant pour auto petite famille
» auto construction isolation paille dans les bauges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: