forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 13:10

Citation :
Toute démarche vers l'ouverture s'entend mal avec le refus.


Oui, oui, oui et non, non, non! lol Very Happy Wink

C'est un processus, un mécanisme. refus, acceptation, Je crois que nous ne pouvons pas être arrivé au sommet de la montagne sans l'avoir gravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 15:36

La connaissance de soi est directe et instantané. S'exprime en verbe quand les
adjectifs ne trouvent plus la place pour se nicher.
Citation :
* La connaissance ésotérique,
en revanche, je ne connais pas.
La nécessité nous aura conduits ici et là, tout aura eu sa place et sa raison,
même les plus stériles des agitations. Et si je te dis que l'explication est destiné
qu'a cette partie de nous dont la fonction principale est de nous fermer à la
connaissance direct, n'y vois point une objection, juste l'expression de mes
sens.

*Oki , je le voyais pas comme ça !
je pensais a la connaissance ésotérique

Mais la connaissance de soi , c'est de l'ésotérisme non bellista ?

Je vois un ptit peu ce que tu veux dire :
mais il n'est pas utile de rejeter une partie d'une connaissance, plus qu'une autre!
tous les sens existe pour une raison donc les utiliser est le meilleur moyen
d'évoluer , d'avancer
sunny

Je suis pas fute fute , mais j'apprends de vous de toi , les qualités
sont là pour être exploiter !
si on s'arrête a des détails on ne voit pas l'essentiel !
Enfin c'est mon avis .

bisous douceur , saveur , couleur ! ton coeur le mien le sien
le notre , tu as vu le mélange ce qu'il fait d'un seul coup?



king sunny

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 17:41

I. Le doute sceptique
Certains usages du doute s'apparentent à un renoncement à la recherche de la vérité, même à un refus de la voir. Le doute peut passer à première vue pour une faiblesse, une défaite de la pensée. Douter, c'est reconnaître que l'on ne sait pas et que l'on ne parvient pas à atteindre la vérité. Douter, c'est avouer que l'on ne sait pas. Lorsque le doute prend la forme d'une conclusion, il témoigne alors d'un renoncement. On renonce, devant la difficulté d'un problème, ou parce que l'on ne se sent pas les moyens de le résoudre. Le doute témoigne alors d'une incapacité, d'une impuissance. Les philosophes sceptiques, disciples de Pyrrhon, considèrent justement que l'esprit humain est incapable d'atteindre aucune connaissance certaine. La devise sceptique peut alors se résumer dans la question de Montaigne "que sais-je?", même pas dans l'affirmation "je ne sais rien", parce que ce serait reconnaître que l'on sait au moins une chose. Leur attitude, plus précisément que le doute, est celle de la suspension du jugement: dans l'incertitude, on s'abstient de juger, c'est-à-dire d'affirmer. Ce doute est la conclusion de leur recherche. Après avoir cherché à acquérir le savoir, le sceptique admet qu'il est impossible de parvenir à des conclusions certaines. Son attitude sera donc désormais celle du doute. La démarche du sceptique est bien une tentative qui aboutit à un renoncement. Le doute fait suite à un échec de la connaissance.
Mais le scepticisme absolu, douter de tout, est impossible à mettre en pratique dans la vie courante. On ne peut pas vivre normalement si l'on doute de tout. Certaines certitudes sont indispensables à la vie quotidienne. Pourquoi sortir de son lit si l'on doute sérieusement que le monde existe?[Note] Le sceptique pourrait bien être accusé de refuser, en réalité, certaines vérités évidentes.

ne jamais douter relève du fanatisme .sur les chemins de l'éso le doute est primordiale et permet la réflexion .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayah



Nombre de messages : 1450
Age : 61
Localisation : pyrénées orientales
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 17:53

La difficulté avec ce mot, c'est qu'il revêt différentes significations pour chacun d'entre nous .
Etant d'un naturel naïf, ce que mes parents ont voulu, sans y arriver, hihi, combattre pour m'armer dans la vie, je pars du principe que, ne sachant pas, je ne doute pas dans le sens que je me dis : pourquoi pas ? Qui suis-je pour douter de telle affirmation ou de telle autre ?
Maintenant, cela ne veut pas dire que je cautionne tout, car là serait le danger, la faiblesse...
J'entends, j'essaie de comprendre, pour finalement n'écouter que ma " petite voix intérieure" qui elle sait ce que moi j'ignore...
Tout ça pour dire que le mot doute ne me parle pas ; tout compte fait, je ne sais pas ce qu'il veut dire exactement ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belibaste



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 19:08

Sebastien,
viens donc respirer un "oui" implacable et sans compromis à
tout ce qui viens, un amour sans mesure, ca débouche les naseaux. On a le monde
que l'on se permet me disait un ami.
Voyez lorsqu'on met en route un système de définition, la balle rebondit entre
deux pans contradictoires, piégé. Existe t-il un acte qui n’obéit pas à ce
système ? C'est à mes yeux la promesse d'un rêve, un rêve impitoyable,
influencé simplement par lui-même.


Aime,
si l'ésotérisme est "ce qui est caché", je te dirais que la chose la
plus ésotérique que je connaisse c'est l'évidence. Comme tu le dit toi-même, à
se perdre dans les détails on finit par perdre l'essentiel.
Est-ce cela que nous cherchons ? Souvenons-nous, nous saurons.
Merci de ta douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christrofel



Nombre de messages : 1082
Age : 67
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mar 4 Nov - 19:50

L’expérimentation enlève le doute, il n’y a que ce qui est vécu qui est enregistré dans notre banque de données, le but c’est d’être ( être eveillé ).
L’expérience de la vie sur terre est le plus beau cadeau, si tu la vis le doute na pas de place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mer 5 Nov - 9:36

ennamouré christofel

Merci bellista affraid euh bellibaste drunken flower


Citation :
Voyez lorsqu'on met en route un système de définition, la balle rebondit entre
deux pans contradictoires, piégé. Existe t-il un acte qui n’obéit pas à ce
système ?

En fait même si l'on met une définition !
et bien il y a une explication qui est celle que nous
apportons
mais en même temps c'est pi être notre réflexion qui sépare
ou notre esprit !
mais l'explication par elle m^me n'a pas besoin d'être séparé
c'est nous qui la séparons , car elle est TOUT

la contradiction c'est nous qui la mettons !
( la définition, l'explication , la réalisation , elles, elles sont c'est tout !
Nous, nous mettons du bien du mal , du beau du pas beau !


Citation :
Existe t-il un acte qui n’obéit pas à ce
système ?
mais prends tout !lol!

Allez zibous

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le doute   Mer 5 Nov - 12:37

Citation :
La difficulté avec ce mot, c'est qu'il revêt différentes significations pour chacun d'entre nous

C'est la difficulté avec beaucoup de mots, enfin une cuillère on sait tous ce que c'est. et encore à soupe ou à café.

Citation :
tout ce qui viens, un amour sans mesure, ca débouche les naseaux. On a le monde
que l'on se permet me disait un ami.


là je suis entièrement d'accord avec toi,... Smile

Pour le reste je suis plus nuancé, et je suis assez d'accord avec aime, les limites les oppositions c'est nous qui les voyons. Même si bien sur chaud n'est pas froid, il ne sont pas pour autant séparés. Je vais te donner la contradiction pour le dynamisme du débat.

le plus, le moins, les opposés sont une partie d'une meme chose, j'vais trouver en étudiant un peu le kybalion une comparaison qui m'avait marqué et que je n'ai plus retrouvé, c'est celle du pendule. Le pendule a un point fixe, une chaine qui le relie au point fixe et un mouvement de droite à gauche (pour simplifier) les points extrèmes du mouvement du pendule sont tout les deux reliés au point fixe, tout les deux sont un prolongement de ce point fixe. La même chose se passe dans l'univers, il y a un point fixe immobile, intemporelle, c'est autour de ce point fixe que bouge le monde avec ces extrémes, cet apparent opposé et ces nuances. c'est dans le mouvement du plus et du moins, du jour et de la nuit que se passe la vie. Pour revenir au kybalion, l'univers est mental dit il. donc les mouvements de la pensée entre ces apparents opposés sont les prémices au mouvement de la vie. La vie qu'il nous est offert de vivre n'est possible que par la tension créée entre le plus et le moins. et que le pendule fasse un cercle c'est la meme chose, pensons aux saisons, à l'hiver qui semble l'opposé de lété. mais qui sont un passage d'une meme chose, une année, un cycle.

Oui tu as raison belibaste, la balle rebondi entre les deux murs, mais peut elle faire autre chose, un poisson peut il vivre hors de l'eau?

Alors oui je crois qu'il y a un au dela, ou un au dedans mais on arrive pas au sommet de la montagne sans l'avoir gravie, ou au centre de sa grotte sans avoir parcouru le labyrinte. Et tout ceux que j'ai vu jusqu'a présent qui croyait en etre sorti était encore bien en chemin.

Je reviens à ta première intervention sur le sujet, est ce que le doute est une quête, non pour moi le doute est la porte ouverte, le chamanisme parle de se rendre accessible, c'est ca le doute pour moi, casser le bouclier de nos certitudes.

Et ce qui est interresant c'est que souvent c'est une autre certitude qui casse le bouclier d'une certitude, là est pour moi le processus, jusqu'a temps que l'on soit plus sûre de rien, alors peut etre on est libre. Sorcière reprend il me semble la métaphore soyons comme des nouveaux nés,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belibaste



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mer 5 Nov - 21:48

"c'est ca le doute pour moi, casser le bouclier de nos certitudes."

"mais prends tout !lol!"


oui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belibaste



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Mer 5 Nov - 22:37

Si je peux me permettre aime,
par quel outil passons nous pour voir des contradictions ? Par quel procédé séparons-nous
?

Un cotée de nous sépare, c'est ainsi qu'il fonctionne le mieux, c'est sans
doute même sa vocation et je n'ai rien contre ca, bien au contraire je travail
beaucoup dessus et beaucoup avec.
L'autre cotée, ne connait pas la séparation. Le premier à un jour décidé, il y
a longtemps de ne plus l'écouter. Depuis il tourne en boucle en lui-même.

Pour décrire cela, j'oppose deux choses qui ne font qu'une,
j'ai conscience que pour en parler il me faut manipuler des idées et dès lors
la règle du jeu est de séparer. Cette séparation est-elle une vue de l'esprit ?
Sébastien dirait oui et non, il aurait raison bien sur lol
Seulement a force de ne plus s'attacher aux objets qu'on manipule comme si ils
contenaient tout le réel en eux, on finit par voir ce qu'il y a entre... non ?

Affectueusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant



Nombre de messages : 1848
Age : 57
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 8:59

Dans le travail alchimique , séparer n'est qu'une étape : doser , extraire , réintégrer , purifier ( séparer le subtil de l'épais ) etc ...
Ce qui veut dire que même là , on ne peut séparer mais transformer .
Rester au stade de la séparation , cristaliser une position , un dogme , une pensée , une parole etc ...est source de souffrance et contraire à l'Evolution .
C'est refuser le mouvement et donc ...la Vie .
c'est pourquoi nous sommes malades , souffrants et que nous mourrons car nous avons rompu le Lien , commis un sacrilège et manqué à notre devoir d'Alliance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 9:04

Oui
Citation :
le premier
j'aime bien , ton expression !
on pourrait l'appeler constructeur clown
mais de toute façon , on ne l'appelle pas ou plus
il vient instantanément , c'est drôle ! sunny
Alors pour te répondre bélibaste
je prendrais un petit peu de temps ....

Citation :
bien au contraire je travail
beaucoup dessus et beaucoup avec.

Oui quel merveilleux travail , que celui ci et la paie
elle arrive quand ? bébé roulades clown mdr
On voit bien l'impatience , hein?
pour dire la patience elle est la qualité pour atteindre
toutes les autres ....
Ye me suis égaré un moment !
à bientôt sourire éclatant

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 12:26

Citation :
On voit bien l'impatience , hein?

ou vois tu l'impatience Aime j'ai pas suivi?

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 12:53

Citation :

ou vois tu l'impatience Aime j'ai pas suivi?

Et la paie elle arrive quand?

la paie serait ---> Le résultat du travail !
c'est miu comme ça?

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 12:57

ha oki tu vois l'impatience en toi c'est ca?

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 13:00

Rolling Eyes drunken Dans cette réflexion en tout cas ! oui .

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le doute   Jeu 6 Nov - 13:02

oki j'ai compris, je suis lent parfois, merci de ta patience. Very Happy

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dimitry76



Nombre de messages : 101
Age : 43
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Ven 7 Nov - 4:22

qui va doucement va surement seb, en effet, prenons l'exemple du t'ai chi chuan, les gestes sont très lents et au fil des années cela s'avère être pourtant un art redoutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aksysmundi



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Dim 30 Nov - 14:13

Pour ma part, le plus déroutant des doutes a été salutaire :

Il existe un doute qui ébranle toutes nos connaisssances, tous nos repères les plus fondamentaux au profit de l'ultime évidence d'Être.

La plénitude de cette intime Evidence abolit alors toute notion de quête, laisssant apparaître que ce qui constitue tant notre nature la plus fondamentale que le coeur vivant de l'instant présent est accompli depuis toujours.

Peut-on douter de la quintessence même du "Je suis" ?


Dernière édition par aksysmundi le Dim 30 Nov - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.hautetfort.com/
Chant



Nombre de messages : 1848
Age : 57
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Dim 30 Nov - 14:18

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahiti



Nombre de messages : 41
Age : 47
Localisation : Système solaire
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Lun 1 Déc - 8:25

akysmundi a écrit :
Citation :
Pour ma part, le plus déroutant des doutes a été salutaire :

Il existe un doute qui ébranle toutes nos connaisssances, tous nos repères les plus fondamentaux au profit de l'ultime évidence d'Être.

La plénitude de cette intime Evidence abolit alors toute notion de quête, laisssant apparaître que ce qui constitue tant notre nature la plus fondamentale que le coeur vivant de l'instant présent est accompli depuis toujours.

Peut-on douter de la quintessence même du "Je suis" ?

Est-ce que c'est un vécu permanent pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lithotherapie-eveil.blogspot.com/
Gabriel



Nombre de messages : 1367
Age : 32
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Lun 1 Déc - 9:43

Et pourrais tu s'il te plait passer par la case "présentations"... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Lun 1 Déc - 12:40

Citation :
Pour ma part, le plus déroutant des doutes a été salutaire :

En fait là tu parles aksysmundi d'une chose essentielle !

quelque chose que tu as vécu , ressenti au plus profond de toi
et qui te permet d' affirmer ceci !

Maintenant chacun d'entre nous à un rythme différent et une spiritualité
différente et certain ne comprendront pas sur l'instant !
Mais je suis entièrement d'accord avec toi !

IL y a du chemin parcouru !

Citation :
Peut-on douter de la quintessence même du "Je suis" ?

il est intéressant de le transpirer ! oh que OUI ! Very Happy


aksysmundi , il est un rituel organisé
par notre petite famille ! de venir au sujet présentation
qui lorsqu'on arrive parfois sur le vif d'un sujet qui nous attire
d'oublier d'y venir pour glisser un mot , comme dans un jeu
tu passe par la case départ lol! et en plus c'est sympa de pouvoir
vous rencontrer ! tu y glisse ce que tu veux sur l'instant !!!
voilu , voilu
biz a toi et bienvenu(e) multicolore

_________________
La Vie est dans le regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christrofel



Nombre de messages : 1082
Age : 67
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Le doute   Lun 1 Déc - 21:01

Pour supprimer le doute, il n’y a qu’a expérimenter. coeurs bondissants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le doute   Aujourd'hui à 16:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Le doute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Je doute... et pourtant .. !!!
» En plein doute...
» Confession avec son double "je"... Lorsque le doute s'installe
» Une doute
» doute sur précocité petits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: