forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les frères fratricides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Les frères fratricides   Mer 2 Avr - 0:28

Peut-être certains connaissent déjà cette histoire, mais ce qui m'importe ici c'est lemessage qu'elle transmet, message qui est tout à fait dans l'esprit de l'oasis, tolérence, et surtout relativisme. Un bref appercu du récit en question avant d'en tirer des conclusions (lesmiennes, mais pourquoi pas les votres) Cette histoire est une tragédie écrite par Eschyle, lequel s'inspire du cycle plus ancien (presque 10 siècles plus vieux) de la Thébaïde.

A la mort d'Oedipe, le trône de Thèbe est sans héritier. Ainsi, se sont ses fils qui prennent le titre de roi et la succession : Polynice et Etéocle, deux frères.Normalement le trône revient à l'ainé, mais il se trouve qu'ils sont jumeaux : il concluent donc le marché suivant : Etéocle règnerait seul durant un an, puis le délai écoulai, le touur de Polynice viendrai durant un an, les deux frères échangeant leur place ainsi pour gouverner à tour de role. Mais lorsqu'Etéocle au bout d'un an devait donner le trone à son frère, il refusa. Polynice alors exilé de Thèbes par son propre frère, demanda l'aide de l'ensemble des chefs militaires d'Argos, les Sept chefs, et assiégea thèbes, la cité de son frère, dans le but de reprendre le pouvoir. La bataille fut rude, et thèbe en sorti victorieuse. Je dis thèbes, car en effet les deux frères perirent : à la fin de la bataille, aux pieds des remparts de thèbes, polynice et étéocle face à face décidèrent de s'affronter en combat singulier pour savoir qui règnerait sur thèbes. Mais alors qu'ils se précipitaient l'un sur l'autre, il se poignardèrent au même moment et moururent ensemble. Eschyle écrit d'ailleurs "se fut laseule fois qu'il se prirent dans les bras".

Voilà un bref résumé, mais il y aurait encore bien à raconter. On voit là que deux personnes défendent deux causes justes, qui leur semble impossible deconcilier, d'où ce nom de frères fratricide. Lesauteurs qui se sont penché dessus voient dans polynice et étéocle une alégorie de la lutte entre le bien et le mal, d'autres plus récemment comme R.Brasillach en ont fait une analogie avec la résistance lors de la seconde guerre. Mais il est certain qu'Eschyle a voulu ici nous faire passer un message plus important : à la fin de sa tragédie, il nous dit, selon la traduction la plus fiable : "il n'y a pas de vérité absolue, même lorsque les liens du sang s'en mêlent". Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Mer 2 Avr - 13:05

Citation :
On voit là que deux personnes défendent deux causes justes
Je n'en suis pas très sûre: ils avaient conclu un marché, et Etéocle ne respecte pas la parole donnée.
En ce qui me concerne les liens du sang peuvent être, tout au plus, une vérité relative (commune), mais en aucun cas une vérité absolue. Dans chaque culture, chaque religion, chaque forme d'éducation, les liens du sang engendrent des obligations, des définitions, des lois différentes: le droit d'aînesse, la toute puissance du père, l'obligation selon le rang et le sexe de l'enfant de rentrer dans les ordres ou dans l'armée, les différents droits de succession, l'obligation d'assistance, la domination du frère sur la soeur, le droit de vie et de mort sur ses enfants ect. ect. Les lois changent, les cultures évoluent, les moeurs se libéralisent. Ce qui hier était vérité ne l'est plus aujourd'hui.

Et cela ouvre à nouveau le débat sur la vérité et la Vérité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Mer 2 Avr - 21:53

Deux personnes défendent deux causes justes.

En fait si, mais pas selon notre point de vue, selon celui d'Eschyle. Etéocle ne respecte pas la parole donné, mais uniquement par soucis de respect pour sa cité, et aux yeux es grecs cela est au dessus de tout. La question est donc l'opposition entre le politique et le familial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Jeu 3 Avr - 10:23

Ah d'accord!
Il faut donc partir de l'hypothèses (je dis hypothèse parce que je n'ai pas le texte entier) que chacun des frères agit pour le bien de la cité, et non pour son bien propre (le pouvoir par exemple). Donc opposition politique et familial.
Je crois que ce que j'ai dit plus haut tient toujours la route. Le familial est une petite cellule, dans une plus grande, le quartier; dans une plus grande, la ville; dans une plus grande, la région, puis le pays, puis..puis..puis...Chacune de ces cellules grandes ou petites sont régies par des idées politique, religieuses, des moeurs et des coutumes, des idées de société.
Il est naturel que les intêrets des uns se heurtent à ceux des autres, soit en tant qu'individu, soit en tant que cellule.
Ce qui amène soit des concessions et accords (pacte entre les deux frères), soit conflict (bagarre entre les deux frères). Et ce, que ce soit dans un intérêt individuel ou collectif.
Au gré de l'évolution technique, philosophique, culturelle, religieuse, politique etc. celui qui semblait posséder le vérité hier ne la possède plus aujourd'hui. Et la vérité familiale, a suivi la même évolution. Le lien du sang est une donnée objective soumise à tout un tas d'idéologie et comportements subjectifs. Sa vérité ne peut donc être que subjective et non absolue.
Eschyle dit d'ailleurs: il n'y a pas de vérité absolue.

Je ne sais pas si je suis très claire; je crois que j'ai un peu tout mélangé, là!

Mais toi, qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Jeu 3 Avr - 18:06

non non je suis tout a fait d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Lun 7 Avr - 16:26

d'ou tout l'intéret de la communication, j'aime bien ce mti cellule, qui me fait penser au corps humain, normalment dans le meilleur des cas tout fonctionne pour le mieux dqans un but commun;

Mais il peut survenir la maladie, le reflexion me vient à l'esprit:
la maladie serait elle un manque de communication entre les différentes cellules qui composent l'ensemble?

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Lun 7 Avr - 20:59

je dirais une rupture de communication; un maillon qui a cédé. ça revient au même me diras-tu.... Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Les frères fratricides   Mar 8 Avr - 1:19

je comprends pas trop, l'histoire de Polynice et Etéocle vous fait penser à cela si je ne me trompe pas : l'image que notre corps composé d'unemultitude de cellules agit dans un même but, mlais que la maladie survient lorsque certaines de ces cellules "changent". C'est bien ca? Dans ce sens oui, tout l'interet est dans la communication, c'est la clé de tout. Mais justement ce qui est interessant dans cette histoire, c'est que chacun des deux frères agissent dans le même interet que leur "corps" commun : leur cité, et pourtant ils se sont entretués. Mais je pense que dans l'opinion de l'auteur de la tragédie, c'est cette mort qui doit constituer la beauté de l'histoire (oui la mort pour une cause était vue comme belle à cette époque), il y est bien écrit que c'est en se tuant en même temps qu'ils se sont embrassés pour la première fois...Bon je digresse un peu, mais merci seb pour ta vision, je n'avais encore jamais vu le drame antique sous cet angle, ca me servira sans doute dans certains travaux, et plus que tu ne le pense :o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frères fratricides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frères fratricides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Separation] Algue by les frères BOUROULLEC
» [Revêtement recyclé] eCosentino par les frères Campana
» SUD - MAURICE & MARCEL, frères JACK RUSSEL 6 ans à placer
» Frères et soeurs chez les animaux
» [Mobilier] Réflexions par les Frères CAMPANA pour EDRA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Mythologies,légendes et sagesses allégoriques-
Sauter vers: