forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Mar 8 Nov - 16:58

Suite du roman: "DANS LE VENTRE DE MA MÈRE"



Papa emmène Danielle voir
son petit frère, parce que c’est bien un garçon que maman a mis au monde. Elle
s’avance dans la chambre, intimidée et va d’abord embrasser sa maman. Celle-ci
est resplendissante et a un sourire radieux aux lèvres. Tiens, je ne me rappelle pas l’avoir vue ainsi à ma naissance.
Danielle se dirige ensuite vers le berceau où le nouveau-né dort calmement.
Elle lui caresse, on pourrait même dire qu’elle frôle la menotte ; elle la
trouve douce, soyeuse. Une voix sèche interrompt son geste : « Tu
ne vois pas qu’il dort, tu vas le réveiller ». Elle retient des larmes qui
perlent à ses cils et reste debout à regarder Guy. Car enfin sa mère a son
« Guy » tant attendu ! Mais Danielle aime déjà son petit frère
et se promet de veiller sur lui…



Au bout de six jours,
maman revient à la maison avec le bébé. La famille a commencé à préparé les
festivités de la circoncision qui a lieu huit jours après la naissance.
Danielle se souvient que sur Harmonie les filles et les garçons avaient droit à
la même fête. Le Maître de cérémonie
faisait aux garçons avec une grande douceur la circoncision, appelée
là-bas « Kruthsel ». Pour
le reste, les réjouissances étaient identiques pour les filles et les garçons.
Danielle réalise qu’elle n’a eu droit à aucune bénédiction à sa naissance. Elle
se revoit à l’âge de deux ans avec d’autres enfants de son âge, sur Harmonie,
filles et garçons, habillés tout de bleu avec une couronne de fleurs sur la
tête. Chaque enfant tenait à la main droite un petit seau à demi empli d’eau,
symbole de la vie ; et à la main gauche, ils avaient un livre, symbole de
la culture et de la connaissance. Ils avançaient deux par deux, très droits,
fiers de la fête donnée en leur honneur. Sur leur passage, parents et amis
applaudissaient en souriant ; puis lorsque tous les enfants étaient
passés, les adultes suivaient jusque vers le Maître de cérémonie. Arrivés près
de lui, tous s’inclinaient et attendaient le signal qui leur permettait de se
redresser. Le grand bonhomme à la barbe argentée, prenait dans chaque seau
quelques gouttes d’eau qu’il versait sur la tête de chaque petit en chantant
une mélodie. Les enfants se dandinaient à ce son enchanteur. Cela durait un
long moment, mais les gamins se tenaient stoïquement bien droits. Ensuite, ils
avaient l’autorisation de s’assoir dans l’herbe fraîche et des danseuses
évoluaient avec grâce et légèreté. Les musiciens les accompagnaient de nombreux
instruments dont Danielle n’arrive plus à les nommer. Les danseuses étaient
infatigables. Leurs pieds touchaient à peine le sol. Elles avaient l’air plutôt
de voler que de danser ; mais tous leurs mouvements gracieux et aériens
enchantaient l’assistance. Puis devant chaque participant apparaissait une
assiette remplie de choses succulentes qu’ils avaient évoquées. Une cloche
cristalline indiquait aux enfants qu’ils pouvaient aller jouer sous les yeux
vigilants des fées multicolores. Elles étaient dix et chacune portait un robe
de couleur différente. Elles voletaient de tous côtés et s’amusaient autant que
les enfants.



Danielle a les yeux
remplis de larmes. Des larmes d’émotion à ce doux souvenir et puis aussi, il
faut bien l’avouer, des larmes de déception de ne pas avoir eu droit à une fête
sur cette planète encore trop étrangère à son goût…



Le jour de la kruthsel arrive… Le bébé porte une
longue robe blanche et un bonnet assorti. Dans le séjour, des hommes prient et
chantent à haute voix, tandis que les femmes se tiennent à l’écart. Un grand
fauteuil va recevoir le parrain qui tiendra Guy sur ses genoux. (Cela Danielle
l’apprendra des années plus tard). L’officiant demande : « Qu’on
amène l’enfant ».



La marraine vient chercher
le bébé, installé sur un oreiller brodé de fils d’or. Maman embrasse en
pleurant son fils (pourquoi ces larmes ?
se demande la fillette)
. Maman se mord le petit doigt comme pour protéger
son bébé de la douleur. Soudain des pleurs en même temps que des you you
éclatent. La marraine ramène Guy et maman s’empresse de lui donner le sein pour
le calmer. Il tête avidement avec quelques petits sanglots de temps en temps.
Danielle admire ce tableau. Elle aimerait les peindre tous les deux. Ils sont à
croquer ! Aurait-elle été une artiste sur Harmonie ou dans une autre vie
pour sentir cette pulsion ? Elle sait, elle le sent que si on lui donnait,
là, de suite, une toile, des pinceaux et des couleurs, elle immortaliserait ce
moment exceptionnel. Bébé s’est assoupi et maman le remet dans son berceau.
Pour l’instant, il dort encore dans la chambre de ses parents, mais maman a
décidé de le mettre dans la chambre de sa sœur très rapidement. Alors, elle se
souvient lorsqu’elle était bébé, maman l’avait mise dans sa chambre et la laissait
pleurer malgré les remarques de sa tante-belle-mère. « Elle finira par se
calmer et se règlera très vite. Si je l’habitue à la prendre à chaque fois
qu’elle pleure, ça durera des mois. Le matin, je dois me lever pour aller au
travail, laisse-moi agir comme je l’entends tata. Moi aussi, j’ai besoin de
repos ».



« Que
lastima (pitié) murmurait ma douce grand-mère en sortant de la chambre. ».



Danielle revient au moment
présent. Elle s’approche du berceau et admire son petit frère. Elle le caresse
des yeux car elle sait qu’elle ne doit pas le toucher ; il se réveillerait.
Les gens rentrent et sortent pour féliciter Berthe et retournent se restaurer.
Danielle va s’assoir sur le lit près de sa mère. Elle a besoin d’un câlin. Mais
sa mère la réprimande, très en colère : « Voyons que fais-tu
là ? Va dans ta chambre, tu n’a même pas ôté tes chaussures ».



Docile, elle va s’assoir
sur sa petite chaise dans la chambre dont les volets sont fermés. Elle pleure à
gros sanglots dans le noir. Elle avait tellement envie que maman la prenne dans
ses bras, la couvre de baisers. Il n’y en a que pour ce bébé. Elle n’est pas
jalouse, elle aime trop son frère ! Mais elle a mal, si mal dans son petit
cœur. Soudain elle sent un courant d’air et on la frôle. C’est sa petite âme
qui vient la consoler : « Allons, allons qu’est-ce ce gros chagrin.
Ta vie commence ma Danielle. Mouche ton nez et essuie tes yeux. Ta maman est
surmenée ; tout ce monde, ce bruit. Tu dois lui pardonner. Il n’y a que
huit jours que ton petit frère est né. Il lui faut du temps pour récupérer



- J’étais mieux là-haut
avec mes guides ou sur Harmonie



- Je vais te gronder et
tes guides ne vont pas être contents de toi. Quand tout le monde sera parti tu
auras tes parents et ton petit frère pour toi toute seule



- Mais j’ai faim !
Personne ne m’a rien donné à manger.



-Il fallait le dire !
Que je suis sotte de ne pas y avoir pensé. Que voudrais-tu ?



- Heu, il est possible
d’avoir un mets venant d’Harmonie ?



- Tu es vraiment incorrigible.
Pour cette fois, je vais exaucer ton vœu. Tu es triste, je vais te faire ce plaisir.
Que veux-tu ?



- Peu importe, j’aime tout…
Un plat salé et un sucré…



- Rien que ça ! Voilà
mademoiselle est servi. Régale-toi et retourne dans le séjour. Je crois que tes
grands-mères te cherchent. Quand tout le monde sera parti, tu pourras aller près de ta mère et de ton frère. Elle sera
reposée. Je crois que ce soir tu vas dormir profondément. Peut-être auras-tu droit
à un joli songe ».



La petite âme disparut en pensant : « Vivement que nous oublions toutes les deux nos
vies passées ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 69
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Mer 9 Nov - 11:48

Elle est bien triste cette petite Daniellle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Mer 9 Nov - 11:53

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 37
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Mer 9 Nov - 15:02

eh oui la venu d'un petit frère est souvent un mélange de douceur et de tristesse .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Mer 9 Nov - 21:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Jeu 10 Nov - 22:44

Fin du roman "DANS LE VENTRE DE MA MÈRE":



Ce soir-là Danielle reçoit
un songe, un très charmant songe envoyé très certainement par ses guides.
Danielle passe devant un magnifique jardin qu’elle n’avait jamais vu. Elle
s’arrête devant les grilles largement ouvertes et regarde, médusée, la longue
allée bordée d’arbres, qui s’étire au loin sans fin. Elle a envie d’y entrer,
de visiter ce jardin si beau. Elle hésite quelques minutes, puis tout à coup,
semblant prendre une décision très importante, elle franchit le portail du
jardin. Elle avance d’un pas décidé, un peu tremblante pourtant de son audace
mais heureuse d’être là. Quelles merveilles va-t-elle découvrir ? Elle est
très émue, son petit cœur bat follement. Elle continue d’avancer sans se rendre
compte que derrière elle les branches des arbres se sont rejointes et ferment le passage. Elle est
prisonnière du jardin, prisonnière de sa curiosité. Mais elle ne le sait pas
encore. Elle trouve cette allée bien longue, trop longue pour ses petites
jambes. Alors, elle décide de ressortir, mais, ô stupeur, il n’y a plus de
chemin. La route est barrée par de hautes branches touffues et emmêlées.
Danielle a peur. Ses jambes déjà fatiguées, tremblent. Un gros chagrin
l’envahit. Sa gorge se serre et de grosses larmes coulent le long de ses joues.
Que faire ? Comment s’échapper de cette prison ? Danielle comprend
qu’elle ne peut qu’avancer ; peut-être au bout y aura-t-il une sortie.
Alors, elle se remet en route et derrière elle, toujours, les arbres déploient
leurs branches et lui font un barrage. Danielle essaie d’être courageuse.
Devant elle, l’allée s’allonge toujours. Les arbres, sur chaque côté, sont
hauts, fiers, majestueux. Les branches touffues s’inclinent et touchent presque
le sol semblant saluer au passage la visiteuse solitaire. La fillette sent la
fatigue l’envahir. Elle ralentit sa marche, trébuche, s’arrête, repart,
s’arrête encore une fois. Dans les arbres des murmures se font entendre, des
voix chuchotent « avance, avance ».
Mais Danielle ne veut plus obéir, ne peut plus avancer. Elle s’assied au pied
d’un gros arbre, met sa tête dans ses mains et laisse éclater son chagrin, sa
frayeur, son désarroi. De gros sanglots s’échappent de sa jeune poitrine ;
ses pleurs grossissent, grossissent et font à ses pieds un petit ruisseau. Et
puis soudain, tout doucement, vaincue peut-être par la fatigue, peut-être par
ce lieu enchanté, elle se laisse glisser sur un épais tapis de feuilles et
s’endort, un sourire heureux aux lèvres.



Tout change brusquement. Le
jardin prend vie, se réveille. De-ci, delà des buissons de fleurs apparaissent,
embaument l’air. Chacune est un enchantement. Fleurs connues ou inconnues,
elles sont là, multicolores, solennelles, faisant un décor de rêve et de
printemps. On dirait qu’un coup de baguette magique a tout transformé et fait
apparaître un monde nouveau. Une douce brise secoue les branches des arbres,
caresse chaque fleur et chante une douce mélodie à l’enfant endormie. Toutes les fleurs, les grandes et les petites,
les rouges, les blanches, les jaunes et d’autres encore, se penchent doucement,
émerveillées, et regardent dormir Danielle. Elle est là, abandonnée, confiante,
dormant d’un sommeil paisible. Les fleurs, ses amies, veillent sur elle et
leurs chuchotements se mêlent à la chanson du vent. C’est un véritable concert
qui berce Danielle, concert auxquels viennent se joindre les gazouillis de tous
les oiseaux apparus sur chaque arbre. C’est une féérie de couleurs, de lumière,
de parfums, de musique. Un vrai régal pour les yeux, un vrai régal pour l’ouïe.
Dommage que Danielle ne puisse voir cet enchantement, ne puisse entendre cette enivrante
musique, ne puisse sentir ces doux parfums. Mais la voilà qui s’étire,
réveillée par de chauds rayons du soleil. Elle regarde autour d’elle,
émerveillée, n’en croyant pas ses yeux. Elle se lève, toute fatigue envolée,
caresse une fleur, puis une autre, une autre et une autre encore ; leur
donne de petits noms affectueux, les appelle ma jolie, ma princesse, ma douceur, mon amie. Une multitude de
canaris, serins, rouge-gorge se posent sur ses épaules, ses mains, ses
cheveux ; d’autres sautillent de branche en branche et semblent l’inviter
à les suivre. En effet, les branches des arbres se relèvent faisant la haie et
libérant le passage. Danielle avance, heureuse, rassurée, accompagnée de ses
hôtes. Au loin, déjà, elle aperçoit les lourdes portes du jardin. Elle hâte le
pas. Combien de temps s’est-elle
absentée ? A-t-elle dormi longtemps ? Elle ne sait. Tout à coup un
grand silence envahit le jardin. Tout
redevient calme. Elle a juste le temps de remercier ses amis les oiseaux et
déjà, ils s’envolent sans bruit.



Un souffle léger la
réveille. Elle regarde sa chambre. Elle
est bien dans son lit, mais il lui semble qu’une présence invisible se trouve à
ses côtés. Un de ses guides sûrement. Que veut dire ce songe ? C’est un
message, c’est sûr ; mais lequel ? Comment le déchiffrer ? Une
voix lui susurre « réfléchis, nous t’avons donné une indication précieuse.
Malgré les aléas de ta vie future, tu sortiras toujours gagnante, car tu es une
battante. Mais il te faut déchiffrer cette énigme avant d’oublier tes vies
passées. Rendors-toi et demain tout sera plus clair pour toi. N’oublie pas que
nous serons toujours à tes côtés. A présent nous te disons au revoir ».



Danielle se rendormit
jusqu’à ce que sa maman vienne la réveiller. Elle se blottit contre elle et
l’embrasse très fort. Son petit déjeuner terminé, elle va dire bonjour à Guy
qu’elle appelle Guitou et lui dit à l’oreille : « tu sais moi
aussi j’ai été dans le ventre de notre mère ; j’étais petite comme toi et
tu vois, j’ai grandi. Je t’aime très fort ».



Puis, elle retourne dans
sa chambre pour réfléchir à son songe et comprendre ce qu’il veut dire. Elle
est très concentrée. De multiples pensées lui tournent dans la tête et aucune
ne la satisfait. Il faut pourtant qu’elle trouve si elle veut que sa vie se
déroule telle qu’elle la choisit. Elle revoit le jardin, les arbres qui
l’emprisonnent, le long chemin, son réveil et son émerveillement devant la
beauté des la nature. Les oiseaux lui ouvrent la route… Elle croit avoir
deviné : sa vie va être difficile, souvent triste, mais toujours elle avancera,
portée par une passion, un espoir, de l’amour.



« Bravo ! Oublie
tout ton passé. Vit ton présent. Nous somme près de toi ».



Qui m’a parlé se demande Danielle ?
Sa grand-mère paternelle entre dans sa chambre : « Como esta Andrée ?
Mi querida.



- Bien mémé, mais parle en
français



- Tu as compris pourtant : comment
vas-tu Andrée, ma chérie ?



- Mais des phrases longues
je ne les comprend pas ».



A partir de jour, Rachel Danielle
Andrée commence sa vraie nouvelle vie sur terre, celle qu’elle a choisie mais dont
elle ne se souvient plus…

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 37
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Ven 11 Nov - 15:00

ah , super je me demandais où tu voulais nous emmener , captivante cette lecture ...merci ma douce amie ..bises .sandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Ven 11 Nov - 15:22

J'aimerai tant trouver un éditeur qui l'accepte! Cela m'. Reïna encouragerait à écrire la suite. Pierre m'a fait sourire en me disant: "commence un autre". il faudrait d'abord qu'une idée germe dans mon esprit. Je te remercie de l'intérêt que tu as apporté à cette lecture. Bisous. Reïna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 69
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Sam 12 Nov - 16:04

Il y a tellement de livres sur le marché, et de talents qui veulent se faire publier, que cela devient très difficile en effet. Peut-être pourrais-tu essayer de faire publier toutes tes histoires sous forme de recueil de nouvelles? Je ne sais pas comment tu comptes les présenter aux éditeurs mais il serait peut-être judicieux de faire (ou faire faire) d'abord une première correction - orthographe, grammaire, syntaxe - sans toucher au style bien entendu. Je ne sais pas comment se fait le choix chez les éditeurs, ils ont des lecteurs spécialisés pour cela, mais il y a tellement de concurrence qu'il faut essayer de mettre le plus d’atouts possible de ton côté.

Bonne chance Reïna

j'attends la nouvelle idée Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 37
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Sam 12 Nov - 16:58

http://www.leseditionsdunet.com/?gclid=CIe7877IsawCFdQOfAodLWQJyw

peut être sur ce lien réïna tu peux publier ton livre ....regarde et voit ce que tu peux en tirer ....bonne chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Sam 12 Nov - 21:30

Merci à vous deux pour vos conseils. Sandra, je vais voir le lien. Concernant les corrections, Rigui, c'est mon oncle professeur de Français agrégé, en retraite, qui s'en charge. Il a lui-même écrit plusieurs ouvrages mais d'un tout autre genre. Je vous tiendrai au courant.Bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 69
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Lun 14 Nov - 12:09

bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Jeu 17 Nov - 10:09

Coucou Sandra et Rigui. J'ai envoyé la biographie "Gabrielle à Edilivre et il me donneront leur réponse dans trois semaines. Je croise les doigts pour qu'il soit édité, cela fera tellement plaisir à Pierre. J'ai trois autres noms d'éditeurs mais je préfère attendre la réponse. Je saurai ainsi à qui proposer les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 69
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Jeu 17 Nov - 10:23

je croise les doigts avec toi Reïna Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Ven 27 Jan - 12:35

Mes amis (es), mon éditeur vient de m'adresser un mail me disant que mon roman "Dans le Ventre de ma Mère" était accepté et attend mon accord... Il paraît qu'il y aurait encore quelques fautes à corriger à moins que je ne veuilles qu'il s'en charge. J'ai beau le relire, je n'arrive pas à savoir où sont ces fautes. Alors, je crois que je vais laisser leur comité de lecture faire la correction. Je suis très heureuse, mais encore faut-il que "GABRIELLE" marche. Si l'éditeur ne vend pas 50 livres, le lui devrai une forte somme d'argent que je n'ai pas!! Pour l'instant un livre a été acheté... Je reste optimiste et positive. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 69
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Ven 27 Jan - 12:43

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 81
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   Ven 27 Jan - 14:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN ROMAN ESOTERIQUE: " DANS LE VENTRE DE MA MERE"
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» mouche avec larves qui bougent deja dans leur ventre
» Agneau mort né
» gestation chevreau mort
» chevre au plus mal, on ne comprend pa pk
» Mme Michu fait son pti ménage!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Textes et poésies-
Sauter vers: