forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pêle-mêle de Textes et Pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Lun 25 Oct - 17:40

Parler, se taire; réagir, observer; faire, ne pas faire. A mons ens ile st fort risqué de généraliser ou de juger quelconqu mouvement. j'ai chaud 'jouvre la fenètre, j'ai froid j'allume le radiateur, tout est question de circonstance. Ce n'est nocif, nuisible en soi ou une erreur en soi. Par contre si j'ouvre la fenetre alors que j'ai froid, je risque d'etre malade, je crois qu ec'est beaucoup une question d'équilibre.

Je crois qu'il faut à tout prix éviter l'amalgame du silence et de l'indifférence, le silence peut être la signature de l'indifférence, mais ilpeut tout aussi etre la signature de l'amour, la patience, la tolérance, la compréhension, l'attention, la foi, la confiance, la curiosité, il y a tellement de choses qui peuvent amener le silence.


agir, réagir, je vois la réaction comme quelque chose de mécanique. j'envoi la balle contre le mur, elle revient, je l'envoi avec telle force selon tel angle elle revient de telle façon en fonction de la première action. Nous les humains agissons souvent de cette façon, action, réaction, même si c'est plus complexe que la balle sur le mur, nous pouvons voir certaines causes provoqués les mêmes effets, ce qui rend certains fort prévisible et avec cela tout ce qui peut en découler.
La réaction est mécanique automatique.
L'action ce serait ce mur qui arrete la balle et puis décide de la relancer ou bon lui semble en fonction du but.
Aucun n'est à exclure, je crois qu'exclure une attitude c'est se fermer une porte, si les murs ne renvoyait plus les balles il serait difficile de jouer. Je veux dire par là que la réactiona aussi fait partie du mouvement et du jeu de l'apprentissage humain.
si je met un coup à quelqu'un, il crie aie, c'est la réation, ça me permet de voir que je lui ai fait mal.
Un monde sans réaction est impossible, ça fait partie de la dynamique de vie.

.
Citation :
Pour pardonner et aimer il faut encore être dans l'humain et dans la réaction et dans le mental.
Comment espère tu sortir de l'humain kailash, et aussi pourquoi? Pardonner, vraiment pardonner, n'a rien d'une réaction, là on est en plein dans l'action et j'oserais même dire silencieuse.








_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
auria



Nombre de messages : 545
Localisation : Au pays de Borvo (mais chut c'est un secret !)
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Lun 25 Oct - 18:24

sébastien a écrit:

je crois qu'exclure une attitude c'est se fermer une porte, si les murs ne renvoyait plus les balles il serait difficile de jouer. Je veux dire par là que la réactiona aussi fait partie du mouvement et du jeu de l'apprentissage humain.
si je met un coup à quelqu'un, il crie aie, c'est la réation, ça me permet de voir que je lui ai fait mal.
Un monde sans réaction est impossible, ça fait partie de la dynamique de vie.



Ce qui est bien c'est d'identifier le mouvement de départ pour comprendre la réaction et apprendre à mieux jouer ! Comprendre les réactions pour mieux agir.

Citation :
Comment espère tu sortir de l'humain kailash, et aussi pourquoi? Pardonner, vraiment pardonner, n'a rien d'une réaction, là on est en plein dans l'action et j'oserais même dire silencieuse.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice


Nombre de messages : 4333
Age : 67
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mar 26 Oct - 11:01

Sabine, je trouve tes interventions très interessantes; mais voudrais-tu s.t.p. passer par la case départ et te présenter dans la rubrique "présentation" prévue à cet effet?

merci et au plaisir de te lire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabine



Nombre de messages : 5
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 27 Oct - 6:28

Kailash a écrit:
Bonjour Sabine

Ton "si" me perturbe. Enfin moi je ne le dis pas en tout cas
Le silence est aussi une façon de proposer la réflexion et d'observer

Face à ce que je suis je me cache de moins en moins et d'ailleurs c'est un tel bonheur d'arrêter de jouer à cache cache avec soi même et les autres que l'intérêt se fait bien maigre

Si je n'ai pas de réponse, si j'ignore, je vais dire : je ne sais pas. Je ne vais pas rester silencieuse.

Sabine a écrit:
Bonjour
Si tu dis que le silence est le plus grand des mépris
alors peut être oui
au même niveau de mensonge
puis nous nous cachons la face, face au réel, à la réalité du quotidien du monde
nous avons une apparence qui n'est pas nous, mais seulement ce que veulent les autres
Le silence peut être une façon de dire, possible
de réfléchir avant d'agir, mais dire que nous ne savons pas, là sur le moment,
mais nous en reparlerons plus tard je t'en donnerai ma réponse.
A voir de plus près !


Bonjour

Peux tu approfondir
pourquoi mon Ton "si" me perturbe.
te fait il si peur A plus !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 27 Oct - 11:10

Écoute le vent qui souffle
Écoute la pluie qui tombe

Regarde le soleil qui brille
Regarde le lune d'argent

Suis des yeux les nuages qui passent
Suis le travail laborieux des fourmis

Caresse les joues de ce bébé
Caresse les larmes de cet enfant

Souris à ce passant pour qu'il sache que nous sommes frères
Souris à cette vieille femme qui traîne péniblement son caddie

Pleure d'émotion devant ce coucher de soleil
Pleure d'une douce joie qui appelle l'Espoir

Entends mon cœur qui soupire
Entends ton nom que je crie

Accepte avec reconnaissance les petits bonheurs quotidiens
Accepte tes maux qui t'aident à grandir

Prie pour ceux qui t'ont blessée
Prie pour ceux que tu aimes
Prie pour ceux qui ont faim
Prie pour ceux qui n'ont pas de toit
Prie pour l'Univers tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 27 Oct - 11:29

Tu entends ma voix?
Mon coeur t'appelle
Mon âme vibre
Chaque minute de ma vie
Je suis près de Toi
Je te remercie pour la joie qu'il y a dans mon cœur
Je te demande pardon pour la souffrance que souvent je refuse
Tu es mon compagnon invisible
Mon soutien permanent
Celui qui me donne force et courage
Tu es Toi que je porte en moi
Merci d'être à mes côtés
Merci de ne pas m'abandonner
Merci de pardonner mes moments de faiblesse
Merci de m'apprendre à sourire
Merci d'essuyer mes larmes
Merci de me montrer la Voie
Je sais qu'un jour je serai dans ta Lumière
La foi est là en moi
Je Te retrouverai pour l'éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
auria



Nombre de messages : 545
Localisation : Au pays de Borvo (mais chut c'est un secret !)
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 27 Oct - 11:39

Reïna a écrit:
Tu entends ma voix?
Mon coeur t'appelle
Mon âme vibre
Chaque minute de ma vie
Je suis près de Toi
Je te remercie pour la joie qu'il y a dans mon cœur
Je te demande pardon pour la souffrance que souvent je refuse
Tu es mon compagnon invisible
Mon soutien permanent
Celui qui me donne force et courage
Tu es Toi que je porte en moi
Merci d'être à mes côtés
Merci de ne pas m'abandonner
Merci de pardonner mes moments de faiblesse
Merci de m'apprendre à sourire
Merci d'essuyer mes larmes
Merci de me montrer la Voie
Je sais qu'un jour je serai dans ta Lumière
La foi est là en moi
Je Te retrouverai pour l'éternité...


Merci de pleurer
Merci de partager
Merci de prier
Pour ceux qui ne savent plus prier
Pour ceux qui ne savent que garder
Pour ceux qui ne savent plus pleurer

câlin surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 28 Oct - 12:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
auria



Nombre de messages : 545
Localisation : Au pays de Borvo (mais chut c'est un secret !)
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Ven 29 Oct - 7:27

Pardonner ce n’est pas effacer la faute. Ce n’est pas dire « ce n’est pas grave », comme on dirait à un enfant qui a cassé un objet, cela ne fait rien, on le remplacera.

Pardonner c’est montrer à l’autre sa responsabilité. C’est avoir suffisamment d’amour dans son cœur pour lui dire : j’ai été blessé par ce que tu as fait. C’est lui montrer le résultat en lui donnant la possibilité d’apprendre de cela.

Pardonner c’est accepter la souffrance induite par ce qui a été vécu, sans ajouter celle de la colère et du ressentiment. Lorsque l’on pardonne vraiment, on remet sa faute à l’autre. On ne l’efface pas, on ne l’oublie pas, on la lui rend afin non seulement d’amoindrir la souffrance, mais aussi de lui donner une chance de grandir. Pardonner : donner par delà. Lorsque l’on ne pardonne pas, on retire, on ôte à l’autre cette possibilité de grandir, d’évoluer en comprenant ce qu’il a fait.

Lorsque Jésus dit : va et ne pêche plus. Il pardonne, il donne par son amour la possibilité au pêcheur, à celui qui a trébuché sur le chemin, de voir ce qu’il a fait et à partir de là de comprendre pour pouvoir éviter par la suite la pierre qui l’a fait trébucher.

Le pardon est un acte d’amour qui libère. Soi tout d’abord, car il allège la souffrance par l’acceptation de ce qui a été vécu et l’autre en lui montrant qu’il n’est pas obligé de rester sur une faute, mais qu’il peut apprendre d’elle pour grandir.

Il n’est pas toujours possible de dire que l’on pardonne. Parfois la personne est décédée, parfois, toute communication est simplement impossible. Eloignement, refus de communiquer. Dans ces cas là, cela ne doit pas empêcher la démarche intérieure.
Et même si on dit mais que la personne refuse le pardon. Le fait de le dire, de lui donner par delà son refus, c’est comme poser un cadeau devant sa porte qu’elle ne prendra pas, par entêtement le plus souvent, par refus de reconnaître sa faute, mais qu’elle verra et qui sera une graine qui contient en elle le germe de l’amou
r.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Ven 29 Oct - 8:24

Coucou auria;
Toujours de très belles pensées... J'espère que tu ne doutes pas un instant que je suis complètement en phase avec ce que tu écris... Ma demande de pardon est faite de l'amour que je porte en moi... Je te souhaite une excellente journée pleine de douceur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 3 Nov - 13:00

sébastien a écrit:
Parler, se taire; réagir, observer; faire, ne pas faire. A mons ens ile st fort risqué de généraliser ou de juger quelconqu mouvement. j'ai chaud 'jouvre la fenètre, j'ai froid j'allume le radiateur, tout est question de circonstance. Ce n'est nocif, nuisible en soi ou une erreur en soi. Par contre si j'ouvre la fenetre alors que j'ai froid, je risque d'etre malade, je crois qu ec'est beaucoup une question d'équilibre.

Je pense Sébastien que tant que l'on réagit en fonction de l'environnement on est dans peut être pas dans l'erreur mais ça signifie qu'on reste sensible à des variations physiques et donc on ne fait que "réagir" et non être ou agir. Si mon avis subit les fluctuations c'est que cet avis est faux ou faussé. Enfin il me semble. Pas facile n'est ce pas ?

Je crois qu'il faut à tout prix éviter l'amalgame du silence et de l'indifférence, le silence peut être la signature de l'indifférence, mais ilpeut tout aussi etre la signature de l'amour, la patience, la tolérance, la compréhension, l'attention, la foi, la confiance, la curiosité, il y a tellement de choses qui peuvent amener le silence.

J'aime bp tes définitions des silences ; le silence est aussi signe de "je me mets en phase avec toi pour mieux te comprendre, mieux te ressentir, j'oublie qui je suis pour être ce que tu es, qui tu es".

agir, réagir, je vois la réaction comme quelque chose de mécanique. j'envoi la balle contre le mur, elle revient, je l'envoi avec telle force selon tel angle elle revient de telle façon en fonction de la première action. Nous les humains agissons souvent de cette façon, action, réaction, même si c'est plus complexe que la balle sur le mur, nous pouvons voir certaines causes provoqués les mêmes effets, ce qui rend certains fort prévisible et avec cela tout ce qui peut en découler.
La réaction est mécanique automatique.

tout à fait juste pour expliquer clairement ce que je disais plus haut : réagir c'est se soumettre à ce qui arrive et qui est déjà plein de donnéest qui nous échapent, des données déjà transformées

L'action ce serait ce mur qui arrete la balle et puis décide de la relancer ou bon lui semble en fonction du but.
Aucun n'est à exclure, je crois qu'exclure une attitude c'est se fermer une porte, si les murs ne renvoyait plus les balles il serait difficile de jouer. Je veux dire par là que la réactiona aussi fait partie du mouvement et du jeu de l'apprentissage humain.

C'est là où je serai moins d'accord avec toi. Je ne pense pas qu'on apprenne par réaction. Voir toutes ces balles rebondir et les relancer à son tour te permettre juste qu'acquérir bp de technique et une maitrise mais ça n'est pas pour ça que tu as compris l'instant ni le message. Et si le but était de laisser tomber la balle pour voir ce qui arrive qd soit même on ne bouge pas ?


si je met un coup à quelqu'un, il crie aie, c'est la réation, ça me permet de voir que je lui ai fait mal.
Un monde sans réaction est impossible, ça fait partie de la dynamique de vie.

Un monde comme celui ci existe. Tu peux dire des choses ou faire des choses terribles à certaines personnes qui ne vont pas réagir justement.

.
Citation :
Pour pardonner et aimer il faut encore être dans l'humain et dans la réaction et dans le mental.
Comment espère tu sortir de l'humain kailash, et aussi pourquoi? Pardonner, vraiment pardonner, n'a rien d'une réaction, là on est en plein dans l'action et j'oserais même dire silencieuse.

Ce n'est pas sortir de l'humain la phrase ç à laquelle je pensais, c'est utiliser toutes les palettes de l'humain. Je m'interroge bp sur la valeur du pardon, qui je serai moi pour dire : untel je te pardonne........... je me vois plutôt dire ........... tu as cela c'est ton chemin....... et m'en aller continuer le mien. Je réfléchis tout haut là.




Désolée je nesais pas insérer mes réponses autrement.

Ca me fait TRES plaisir d'échanger avec toi Seb
Coucou tous les autres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 3 Nov - 13:07

Alors il y a mille façons d'aborder l'action et elle n'est pas forcément dans une réaction

auria a écrit:
sébastien a écrit:

je crois qu'exclure une attitude c'est se fermer une porte, si les murs ne renvoyait plus les balles il serait difficile de jouer. Je veux dire par là que la réactiona aussi fait partie du mouvement et du jeu de l'apprentissage humain.
si je met un coup à quelqu'un, il crie aie, c'est la réation, ça me permet de voir que je lui ai fait mal.
Un monde sans réaction est impossible, ça fait partie de la dynamique de vie.



Ce qui est bien c'est d'identifier le mouvement de départ pour comprendre la réaction et apprendre à mieux jouer ! Comprendre les réactions pour mieux agir.

Citation :
Comment espère tu sortir de l'humain kailash, et aussi pourquoi? Pardonner, vraiment pardonner, n'a rien d'une réaction, là on est en plein dans l'action et j'oserais même dire silencieuse.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 3 Nov - 14:41

J'ai su et voulu pardonner et ça m'a apporté douceur et paix. C'est un fait que pardonner ce n'est pas obligatoirement oublier. Pardonner c'est effacer le chagrin que l'on nous a causé; c'est une action qui donne à l'autre l'opportunité de réfléchir; à cette personne, d'accepter simplement ce pardon ou de le refuser: cela se passe entre "elle" et "elle"... Pour vraiment oublier, il faudrait que nous soyons des robots et non plus des humains... Ne pas oublier, ne veut pas dire continuer à avoir du ressentiment, de la rancune. C'est simplement qu'au fil du temps, un évènement, une parole, un paysage viennent ouvrir une de nos petites cases qui font ressurgir tel ou tel souvenir! Et d'ailleurs, ces fameux souvenirs ne sont pas toujours tristes, alors pourquoi vouloir occulter un passé qui nous appartient? Vivre le moment présent, c'est savourer ou accepter ce qui est là à l'instant. Certaines disent qu'il n'ait pas besoin de penser à l'avenir, mais cet avenir n'est-il pas le passé d'aujourd'hui? Du moins, c'est mon opinion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 3 Nov - 15:08

Bonjour Reina Very Happy

Pour pardonner il faut avoir été blessé. Pour avoir été blessé il faut quoi ? Il faut avoir réagi à quelque chose qui ne serait pas arrivé à une autre personne parce que cette personne n'est pas sur ce chemin là, ou avoir réagir à quelque chose qui a touché ce que nous sommes. Donc je travaillerais d'avantage sur le fait de ne pas me sentir blessée pour ne pas encombrer l'autre de ce qui me touche.

Je ne sais pas si c'est très clair, mais je n'ai pas à pardonner à quelqu'un qui a pu me faire du mal car quelque part je l'ai laissé faire

C'"est très dur sans doute par rapport à ce que tu as pu vivre toi, mais tu vois, malgré tout ce que j'ai pu vivre, je ne me sens nullement le besoin de pardonner. Ce qui est fait est fait, aujourd'hui est différent, ce qui m'a bousculé hier glisse sur moi aujourd'hui. Alors le pardon, pourquoi ? c'est sur ma faculté à vivre jharmonieusement que je dois travailler, pas sur ma capacité à pardonner je crois

Pour moi pardonner à l'autre signifierai ............... comment dire.......... avoir un droit sur lui, et je n'ai pas ce droit.

Concernant le passé, le présent et l'avenir......... là c'est un autre débat. Demain se prépare aujourd'hui c'est tout ce que je sais. En fonction d'hier, ça je ne le crois pas par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Mer 3 Nov - 17:40

Coucou Kailash;
Je vois que nous ne sommes pas tout à fait du même avis...Pourquoi pardonner serait avoir droit sur lui? Au contraire, je crois, mais je peux me tromper que lorsqu'on nous a blessés comme tu dis, pour moi le mot est faible, je parle pour moi bien sûr qui est subi tant d'humiliations, de mépris, lui avoir pardonné, à effacer l'impression de non existence que j'avais et la peur qui collait à ma peau depuis tant d'années. Peut-être est-ce une façon égoïste de voir les choses!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 9:01

Reïna a écrit:
Coucou Kailash;
Je vois que nous ne sommes pas tout à fait du même avis...Pourquoi pardonner serait avoir droit sur lui? Au contraire, je crois, mais je peux me tromper que lorsqu'on nous a blessés comme tu dis, pour moi le mot est faible, je parle pour moi bien sûr qui est subi tant d'humiliations, de mépris, lui avoir pardonné, à effacer l'impression de non existence que j'avais et la peur qui collait à ma peau depuis tant d'années. Peut-être est-ce une façon égoïste de voir les choses!!


Bonjour tout le monde...Bonjour Reïna...j'ai lu vos échanges très intéressants...mais plus beaucoup de temps..

Juste dire que pour moi le pardon, c'est avant tout à SOI qu'il faut pardonner...

L'être qui est indulgent avec soi, peut être indulgent avec les autres...

Je compends très bien ce que tu veux dire Reïna quand tu parles d'humiliations, il y a aussi les trahisons et c'est peut-être pire...

Je n'irai pas jusqu'à dire que pardonner, c'est essentiel pour vivre mais au moins ne plus en vouloir à celui ou celle qui nous a blessés, afin de tourner la page, ça passe par la compréhension mais parfois c'est aussi impossible de comprendre...

Se dire que tout ce que nous vivons (bien, mal..) nous apprend sur nous, sur les autres, nous aide à nous construire, nous défaire de nos certitudes parfois...

Bref, la vie tout simplement..

Je t'embrasse Reïna (je te lis toujours ...en silence...Mon silence est plus qu'un besoin parfois, il m'aide à trouver la paix intérieure...!)

Satin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 9:53

Je suis tellement heureuse de te lire Satin! Je me demandais si tu venais toujours sur l'Oasis... Bien sûr, que tout ce que nous vivons, nous apprend à nous construire et à avancer... Ce qui n'empêche pas de savoir pardonner à ceux qui nous ont fait tant de mal. J'ai pardonné à mon ex-mari à sa mort et j'ai même écrit un texte sur lui, sur nous et pleurer sur ce qui aurait dû être!! Je pense que là où il se trouve, il a compris le mal qu'il s'est fait à lui-même et qu'il a accepté mon pardon et qu'il est en paix... Cela ne veut pas dire que j'ai éffacé de ma mémoire les années d'horreur que j'ai passées.
J'espère que tu vas trouver cette paix intérieure que tu cherches et que nous aurons le plaisir de te lire plus souvent...
Bisous.
Reïna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 10:02

Citation :
Juste dire que pour moi le pardon, c'est avant tout à SOI qu'il faut pardonner...

bien dit satin , il faut vivre les choses dans l'ordre , sinon c'est donner un coup d'épée dans l'eau ...bisavous tous ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 11:48

Cela va de soi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 12:32

Reïna a écrit:
Coucou Kailash;
Je vois que nous ne sommes pas tout à fait du même avis...Pourquoi pardonner serait avoir droit sur lui? Au contraire, je crois, mais je peux me tromper que lorsqu'on nous a blessés comme tu dis, pour moi le mot est faible, je parle pour moi bien sûr qui est subi tant d'humiliations, de mépris, lui avoir pardonné, à effacer l'impression de non existence que j'avais et la peur qui collait à ma peau depuis tant d'années. Peut-être est-ce une façon égoïste de voir les choses!!

effectivement nos avis sont différents, c'est ce qui fait toute la richesse de notre échange

j'espère que je ne vais pas te heurter et je parle sans savoir ....... enfin si j'ai été victime dans ma vie, deux fois. Une fois enfant par deux de mes tantes qui ont "joué" avec moi pendant plusieurs heures (coups, humiliations)........ et plus tard par la grande soeur de la copine (coups, humiliations) . J'avais 6 et 8 ans et vois tu Reina, plus jamais personne n'a pu se permettre ça après. Je n'ai pas accepté de jouer le rôle de la victime. Le suivant qui a tenté s'est pris une furie en pleine tête (mion père, j'avais 12 ans je lui ai littérallement suaté à la figure parce qu'il criait après maman et que j'estimais qu'il abusait de son rôle de mâle physiquement plus puissant....... quand on connait son autorité et vu ma carrure et mon âge, j'avais fait très fort) . Alors pour être humiliée méprisée, pour être victime, il faut que le bourreau puisse agir. Je ne dis pas que c'est facile, je ne dis pas que c'est de ta faute, mais il y a chez toi et chez toutes personnes victimes des fonctionnements qui permettent à d'autres personnes d'abuser de toi. Je me suis sentie trahie une seule fois à cause d'une confiance accordée et qui ne se méritait pas........... mais tu vois aujourd'hui je m'en fiche, l'autre continue sa route et moi aussi. Sinon jamais sentie ce que tu ressens. Pourquoi ?

Alors pardonner à ces gens, à mes yeux, n'est pas la solution. Oui les psys disent qu'il faut commencer par se pardonner à soi même........ concrètement on fait comment ? On se pardonne quoi exactement ? Je n'ai pas à me pardonner quoi que ce soit, j'ai juste à constater ce que je suis et si certaines choses me déplaisent c'est à moi de les changer

Je dirai qu'il faut observer et accepter ce que l'on est et ce qui s'est passé. Ca n'est pas pardonner, c'est accepter et avancer et modifier son comportement s'il nous procure de la souffrance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 14:03

Ton message, ma chère Kailash, est plein de sagesse.
J'admire ta réaction vis-à-vis de ton père. Je crois que ça vient du caractère de chacun. De plus, a l'époque qui me concerne, déjà malade depuis toujours, j'ai été obnubilée par la peur de la mort. Mariée à 20 ans, un an après j'ai eu mon premier enfant. J'espérais que mon mari changerait,bien que depuis le premier jour j'ai compris son état. Non seulement, il m'humiliait, me menaçait (sabre, hache, fusil, révolver, mais ensuite lorsque j'ai voulu divorcer, il a menacé de tuer les enfants. Tout ça pour expliquer que j'étais incapable de me défendre et constamment terrorisée...
Alors, me diras-tu, pour quoi à sa mort ai-je senti le besoin de lui pardonner? Pourquoi ai-je pleurer? Je ne saurai le dire clairement. Maso? Non, cela j'en suis sûre. Je crois que j'ai réalisé que c'était un grand malade, qu'il ne s'aimait pas et ne savait pas aimer les autres... Et pleurer? Parce que j'ai revu ces 19 ans de calvaire (c'était mon premier homme) et que ça aurait dû être autre chose...
Mais tu vois, si j'en parle si longuement ici, et souvent ailleurs, c'est parce qu'il est resté une cicatrice... A partir de 45 ans, et oui il faut un début à tout, je ne me suis plus laissée faire ni par la famille, ni par des étrangers.
Pardonne-moi, si c'est peu clair et trop long...
Bisous tout doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 14:33

Tu es très claire Reina et j'apprécie que tu te donnes la peine d'expliquer et de ré expliquer. Tu as perdu ton bourreau, le jour de sa mort et sans doute même dans ce genre de relations on éprouve des sentiments d'amour. Et je ne doute malgré l'horreur de son attitude que cet homme pouvait t'aimer. Lui as tu donné l'occasion de mettre ses projets à exécution ? L'aurait il fait ? peu importe, c'est le passé, cette histoire a existé mais maintenant on est dans le présent et l'avenir

ton état de santé physique est sans nul doute en lien avec ton état de santé psychologique. Et si tu rêvais d'une vie sans douleur, si tu l'imaginais comme quelque chose de vrai et présent, ne crois tu pas que tu pourrais inverser certaines tendances ? ne crois tu pas que tu possèdes en toi une force telle car naturelle qui pourrait te faire sentir bien ?

et bien moi je le crois. Tu n'as pas à avoir peur de la mort, de toutes façons elle viendra pour toi, pour moi, pour tout ce qui nous entoure. Seule notre âme survivra et n'est ce pas là l'essentiel ? Alors soyons joyeux, ayons des sentiments d'amour et nous pourrions créer un univers bien plus joli. C'est à chacun d'y croire avec la plus grande conviction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 16:57

Mais Kailash, il y a longtemps que je n'ai plus peur de la mort, tu vois, apparemment, je n'ai pas été vraiment clair. A présent, je vis au maximum le moment présent, même si parfois je craque à cause de mes douleurs. Mais je reprends pieds et c'est tant mieux... A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 17:59

j'espère bien faire de ma mort un aussi beau jour que celui de ma naissance, je ne sais pas comment faire, mais je vais essayer d'inculquer à ceux qui me pleureraient qu'ils n'ont pas à l'être............ il n'y a qu'une solution, partager avec eux ce que je crois savoir Wink

et puis le yoga me prépare à quitter ce corps, j'ai encore du boulot mais j'ai le temps aussi ! hi hi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   Jeu 4 Nov - 20:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pêle-mêle de Textes et Pensées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pêle-mêle de Textes et Pensées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensée F1 'ultima morpho'
» Pensée (semis)
» une prothèse commandée par la pensée...
» Lecteur de pensée
» Pensée à LOUKOUM de MARMARA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Textes et poésies-
Sauter vers: