forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VISIONS D'AVENIR...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 16:42


En classant mes nouvelles, poèmes, et autres, j'ai retrouvé ce texte dont je n'ai pas eu encore à ce jour l'explication... Je le recopie tel que je l'ai écrit en 2003...

"Comment mettre par écrit ce qui s'est passé dans mon esprit en revenant de la journée régionale de la méditation? Comment trouver les mots si forts, si puisants, si justes qui m'ont été dicté par qui? Pourquoi? Comment?

Je vais essayer de brosser toutes ces scènes, de peindre ce que j'ai vu, de me souvenir des mots que j'ai entendus. Cela va sûrement me prendre du temps. Je ne vousdrais pas faire d'erreurs. Je désirerais que mon récit soit le plus fidèle possible pour qu'aucune parole ne m'échappe, ne soit transformée à mon insu. C'est tellement bizarre, j'ai vécu tout tout cela d'une façon si réaliste que je suis encore complètement imprégnée. Quand vous me lirez, ne croyez pas que je divague, je sais que j'ai rêvé tout éveillée, mais chaque mot, chaque paysage, chaque sensation forment tout mon être, tout mon "moi". Je n'ai pas peur de paraître folle ou ridicule, une paix tellement profonde m'envahit, un amour tellement grand empli mon coeur, que ce que j'ai vécu doit avoir une raison, une explication... Lesquelles? Peut-être le saurai-je plus tard en temps utile ou alors jamais. Mais qu'importe! Mon but est de vous faire partager ces instants merveilleux, incroyables qui m'ont tant apporté, tant donné. Comment débuter mon récit? Il faut que la première phrase vienne pour que je puisse laisser mon stylo comme coulerait l'eau d'une rivière. Une rivière enchantée, mais qui saurait rendre mon histoire aussi vraie que je l'ai ressentie, aussi sincère, aussi précise que possible.
Peut-être la meilleure façon d'approcher l'irréel, mais un irréel palpable, concret, c'est de partir du point zéro, c'est-à-dire, lorsque je me suis allongée en revenant de la journée régionale et de revivre avec vous tout ce qui s'est déroulé...

... Avant de rentrer à la maison, nous sommes passés chez ma fille, Pierrala et moi pour avoir des nouvelles de Guillaume qui avait de la fièvre depuis vendredi. Elle n'était pas seule et apparemment nous la dérangions. Elle m'a dit que je passais mon temps à m'inquiéter de tout et de rien, que je l'étouffais etc... Je lui ai répondu que nous repartions de suite et que ce n'était pas la peine de se mettre dans cet état. J'ai senti ma gorge se serrer, mon coeur s'arrêter, mes jambes sont devenues molles et j'ai perdu connaissance dans l'ascenseur.Des voisins ont aidé Pierrala (mon mari, pour ne pas le confondre avec mon petit-fils Pierre) à me transporter dans la voiture et li m'a amenée aux urgences de la clinique M... On m'a prise en charge de suite: électro, prise de sang, oxygène. Je dormais toujours. Quelqu'un a préconisé un scanner cérébral et le docteur M... qui était présent, ayant été appelé pour une malade opérée dans la journée, leur a dit que j'étais allergique à l'iode et donc pas d'injection. Pierrala était en piteux état. Il ne voulait pas alerter ma fille; mon fils et sa famille étant en vacances, il se retrouvait seul. Le scanner n'a rien donné et les médecins ont suggéré qu'il me parle ainsi que d'autres membres de la famille. Je pouvais, paraît-il, me réveiller dans une heure, une semaine, ou alors jamais. Il a téléphoné à sa fille et son gendre qui sont arrivés rapidement et chacun à tour de rôle me parlait. Pierrala s'est décidé à mettre mon fils au courant mais lui spécifiant de ne pas se précipiter, que je pourrais d'un moment à l'autre et qu'il le tiendrait au courant. Si le lendemain matin, j'étais toujours dans le même état, il serait temps pour lui de rentrer. Alors, mon fils a demandé qu'on continue à me parler pendant 1/4 d'heures et ensuite Pierre, mon petit-fils, prendrait la relève par télépathie pendant une demi-heure et mon fils et Piarrala méditeraient. Mis au courant, les médecins étaient sceptiques mais sont demeurés dans la chambre. Au bout d'une-demi-heure, j'ai bougé les mains et les paupières, mais j'ai continué à dormir... Mon fils, à Vars, a dit que j'étais trop loin mais qu'à minuit il recommencerait.
Entre-temps, les voisins de ma fille sont allés la voir vers 21 heures pour demander de mes nouvelles pensant qu'elle avait été avertie. Affolée, elle leur a confié Guillaume et est accourue à mon chevet. Elle m'appelait, me demandait pardon, disait qu'elle m'aimait, qu'elle avait besoin de moi. Elle ne pouvait laisser Guillaume jusqu'à minuit, alors la fille de mon mari et repartie avec elle pour attendre toutes les deux des nouvelles.
P.F., mon précepteur principal, alerté par mon fils, se trouvait dans la chambre et certifiat à tous avec confiance, qu'après l'intervention de Pierre à minuit, j'allais émerger. Les médecins se regardaient, toujours aussi incrédules, quand brusquement, je me suis assise sur le lit, les yeux grands ouverts, regardant et demandant: "que se passe-t-il? Pourquoi suis-je là? Qu'est-il arrivé? Où sont Pierre et Anaïs? Mes questions se bousculaient et j'aperçus P.F. qui me souriait: "tu en as donné du travail au Maître et à Pierre"!!
Brusquement, tout me revint en mémoire, un sourire illumina mon visage et je me mis à parler: "il faut que je vous raconte à tous ce qui m'est arrivé, où je suis allée. Il faut que je le fasse de suite pour ne rien oublier et ensuite j'écrirai tout. Si ma mémoire flanche, comme je vous aurais restitué toute mon aventure, vous pourrez m'aider".
Je regardais plus particulièrement P.F. qui devait déjà avoir deviné certaines choses. Un silence impressionnant régnait dans la chambre. Les médecins et l'infirmière s'étaient rapprochés, avides d'écouter la suite de mon histoire. De m'être rêveillée juste après minuit, les avaient rendus plus réceptifs, plus ouverts, bien qu'ils ne comprenaient rien de ce qui s'était passé.

"J'étais ailleurs, dans un paysage féérique où couleurs et parfums se mêlaient. Une paix m'inondait et près de moi le Maître me souriait et me tenait la main:" et bien et bien, en voilà une idée de me déranger. Ni vous ni moi, n'avons à faire ici. Nous avons encore besoin de nous sur Terre. Qu'est-ce qui vous a pris de vous endormir? Il faut vous réveiller, votre famille vous parle, vous réclame, vous attend"
- Je suis morte?
- Mais pas du tout
- Mais tout est si beau ici. Ce calme,ce silence; je sais qu'en bas on me parle, mais je n'arrive pas à répondre. Où sommes-nous?
-Entre deux mondes".
Tout à coup, je sursautai. Un beau jeune homme s'avançait vers nous et je devinai que c'était le bébé que j'avais perdu trois jours après sa naissance. J'avais cru qu'il s'était réincarné dans mon petit-fils Pierre.
- Maman, me dit-il, il faut que tu retournes sur Terre, tu es simplement endormie. Plus tard, dans de nombreuses années, nous nous retrouverons. Je suis avec papy et mamie et ils m'ont chargé de te dire qu'ils t'aiment très fort.
- Je croyais que tu t'étais réincarné...
_ On me l'a prposé mais on m'a dit aussi que je pouvais rester là, toujours dans la lumière. Quand j'ai su que la femme de mon frère attendait un bébé, j'ai demandé la faveur qu'il soit un autre moi-même. Mon souhait a été accepté, mais en même temps, je lui ai légué involontairement sa myopie si grave. Plus tard, il pourra être opéré. A présent, je dois te quitter. Pierre doit te parler par télépathie. Ecoute ce qu'il a à te dire et retourne vers tous ceux qui t'aiment".
Et Pierre, mon fils, disparu comme il était apparu.
Et soudain dans mon cœur et dans ma tête, j'entendis parler mon petit-fils: "mamie chérie, tu es restée suffisamment à te promener dans ce beau jardin. Il faut que tu m'entendes et rejoignes la Terre. Nous t'aimons très fort et nous avons encore tous besoin de toi. Avant de te parler, j'ai communiqué avec Anaïs et elle m'a chargé de ce message: "mamie, je t'aime et je veux te revoir". "Alors, tu vois, elle a besoin de toi. Le Maître a lui aussi envie de retouner sur Terre où beaucoup de travail l'attend encore. Je t'embrasse et t'attend".


Je me retournai vers le Maître qui me tenait toujours la main et voulu lui dire ce que j'avais entendu. Mais il m'arrêta, et me répéta mot à mot le message de Pierre qu'il avait lui aussi capté par télépathie. Il me dit: "votre petit-fils est un bon esprit, une grande âme. Plus tard, il sera un de mes successeurs. A présent, réveillez-vous et je vous attends au prochain séminaire".
Je me retournai vers le docteur M. et lui dit: "merci d'avoir averti les radiologues de ne pas me faire d'injection parce que je suis allergique à l'iode. J'ai tout vu et tout entendu d'où j'étais, mais je ne pouvais me manifester.
Lorsque je terminai mon récit, le portable de P.F. se mit à sonner. Il bavarda quelques minutes en Anglais et raccrocha. Il nous regarda tous, émerveillé et très calme en même temps, et nous dit: "c'était le Maître. Il me demande de prendre contact avec Le Grand Rabbin Sitruck pour lui annoncer une nouvelle capitale. Il faut qu'il fasse part à toute la Communauté juive de France et du Monde entier, que leur Messie est arrivé". Un grand silence se fit et nous aviosn tous un air interrogateur. Les médecins n'avaient plus leur air moqueur et incrédule. Ils avaient assisté à beaucoup de choses en quelques heures. L'un d'eux demanda:"et on peut connaître le nom de ce Messie et dans quelle ville il se trouve?
- Il n'a que quinze ans et s'appelle Pierre, celui-là même qui a ramené sa grand-mère parmi nous et à qui notre Maître a promis un avenir lumineux, mais plein de travail".
Je sursautai, ébahie: "Pierre, comment est-ce possible? Et comment vas-tu faire pour convaincre Le Grand Rabbin?
- A chaque jour suffit sa peine, répondit P.F. Je pense que les médecins préfèrent que tu passes la nuit ici. Demain, Ton mari viendra te chercher".
Les médecins acquiescèrent. Ils voulaient être sûrs que rien de fâcheux ne se produirait à nouveau. Tout le monde parti, je me retrouvai seule dans la chambre et avant de me rendormir d'un sommeil paisible, je murmurai: "entourée de tante de "Pierre", comment ne pas me sentir protégée"! C'est vrai que ces trois "Pierre" comptaient tellement pour moi:
1) Le béb que j'avais perdu à l'âge de trois jours et que j'avais revu "ailleurs" grandi et beau.
2) Mon petit-fils de quinze ans avec qui j'ai toujours eu une grande complicité, une affection profonde.
3) Et Pierre, mon mari, tellement présent, tellement aimant, avec qui une grande communion et une grande tendresse me liaient...

Le lendemain, je rentrai chez nous et P.F. me téléphona pour me dire qu'il avait eu facilement le rendez-vous avec Le Grand Rabbin et qu'il prenait l'avion pour Paris. Il n'avait pas mis encore au courant mon fils et Pierre et attendait e s'être entretenu avec monsieur Sitruck. Il me dirait à son retour comment son entretien s'était passé.
Tout en m'occupant à mes tâches ménagères, je me demandais comment tout cela avait pu se produire... Une grande joie m'habitait en même temps qu'un espoir se précisait dans mon cœur. Anaïs, ma petite Princesse, avait pu une fois de plus communiquer avec son frère et pour me faire savoir qu'elle m'aimait et que je comptais pour elle. Tout l'amour que nous avions pour elle, allait-il aboutir enfin vers une issue heureuse?
A son retour de Paris, P.F. appela mon fils sur son leiu de vacances pour lui demander de se trouver chez moi avec Pierre le lundi à treize heures trente. Il lui dit simplement que c'était très important et urgent. Mon fils m'appela de suite, mais je lui dis qu'il était impossible d'en parler au téléphone et que de toutes façons, je n'étais pas au courant de tout, P.F. venant juste de rentrer de Paris. Je savais qu'on devait se voir chez moi, sans plus. Je sentais bien mon fils très intrigué, voire inquiet. Je lui dis simplement que ce n'était que de bonnes nouvelles...
Le lundi, nous nous sommes retrouvés tous les cinq chez moi: P.F.; mon fils et Pierre; Pierrala et moi. Et sans l'interrompre une seule fois, nous avons laissé P.F. nous faire le récit de son entrevue avec Le Grand Rabbin de France:
"Dès mon arrivée, il m'a reçu dans son bureau, sur le champ, un sourire chaleureux et amical aux lèvres:
- Venez, asseyons-nous. Je sais pourquoi vous êtes là, mais j'attends de vous de plus amples informations. Il t a deux soirs, en rêve, me sont apparus Abraham, Isaac, Jacob, Moîse et un grand Indien que je ne connais pas et d'une seule voix, ils m'ont dit: "très prochainement, quelqu'un va te contacter pour te dire que notre Messie est arrivé. C'est une merveilleuse réalité, reçois cette personne et écoute-là. C'est pour ça que votre coup de téléphone ne m'a pas étonné, mais je suis très impatient de tout apprendre. Une grande joie est dans mon cœur et je vous prie de ne pas me faire languir plus longtemps.
- L'Indien que vous ne connaissez pas, est mon Maître qui œuvre et prie pour l'Humanité toute entière. C'est une très grande âme et a su de source certaine que le Messie que vous attendiez est sur Terre depuis quinze ans et qu'il est grand temps pour lui de se faire connaître. J'ajoute que lui-même ne sait pas qu'il est né pour réconcilier le peuple arabe avec le peuple juif et il va être le premier étonné de ce que je vais lui apprendre. Mais le connaissant, pas une minute, il ne doutera de sa mission, non par orgueil, mais par amour pur. Tout d'abord, il faut que je vous le présente après lui avoir parlé et ensuite il saura ce qu'il devra faire".
A ce moment, P.F. se retourna vers Pierre qui avait les yeux brillants de larmes et lui dit: "tu es le Messie que les Juifs attendent depuis tant de millénaires. Ne me demande pas pourquoi, ni comment, je n'en sais rien. Je suis juste l'intermédiaire, mais le Maître te fait dire qu'il sera toujours à tes côtés et t'aidera dans ta mission
- Et mes études?
- Tout se fera en temps et heure. A présent, tu as rendez-vous avec monsieur Sitruck pour mettre en place tes déplacements'.
Mon fils serra son fils sur son coeur avec émotion. Des larmes silencieuses coulaient sur mes joues. Pierrala n'arrêtait pas de se gratter la gorge et de se tamponner les yeux avec une serviette en papier. P.F. proposa une méditation pendant laquelle la présence du Maître fut palpable.
Je ne sais ce que Le Grand Rabbin et Pierre se dirent. Je sais qu'au moyen de la télévision, Le Grand Rabbin s'adressa au monde entier et dit qu'une nouvelleère de paix et de joies commençait. Pierre décida de se render à Jérusalemoù une foule très nombreuses de Palestiniens, d'Arabes et de Juifs l'attendaient. Tous l'acclamèrent, pas une injure fusa.
Pierre du haut de ses 15 ans et de la tribune qu'on lui avait préparé, leur fit un grand salut indien et son visage rayonnait. Un grand silence se fit et ô miracle, il fit trois discours, tous les mêmes, un en Arabe, un en Hébreu et le dernier en Français. A chaque fois les gens se prosternaient et lorsqu'il se tut, ce fut du délire: des you-you éclatèrent; le shoffar sonna; des femmes pleuraient; les hommes se congratulaient et chacun bénissait son enfant. Puis dans un même élan, la foule se retourna vers Pierre et une voix se fit entendre: "Salue à toi, toi qui apportes lumière et joies. Sois béni et reste à jamais dans nos cœurs!...

Pour terminer mon récit, voici le discours de Pierre:
"Bonjour à vous tous. Que Dieu soit avec chacun de vous. Je ne sais pas si je peux me donner le nom de Messie, mais puisqu'on m'a dit que telle était ma mission, je n'ai aucune raison de ne pas le croire. Il y a quelques jours encore, j'étais comme vous dans l'ignorance la plus complète, je ne savais pas pourquoi j'étais venu sur terre et quel était mon But! Aujourd'hui, je le sais et c'est le coeur plein de joies et de lumière qui va rayonner sur vous tous, que je m'adresse à chacun de vous. Ne m'interrompez pas, écoutez-moi. Ce que j'ai à vous dire, c'est le Divin qui par ma bouche s'adresse à vous. Cette rivalité, cette haine, ces guerres meurtrières et inutiles entre les Arabes et Israël ont assez duré. Cela doit cesser et cessera. Aucun de vous n'a oublié l'histoire d'Ismaël etd'Israël, vous êtes plus que cousins, vous êtes frères, frèsres par votre père commun. Si celui-ci a commis une erreur grossière, il y a des millénaires, de chasser son fils aîné dans le désert, beaucoup trop de liens, de coutumes vous réunissent, contre les divergences qui vous séparent. Des frères ne peuvent rester indéfiniment fâchés. Dieu est triste de voir ses enfants se maudire et se faire la guerre. Cekla doit cesser et dès aujourd'hui. Tout d'abord, le peuple palestinien aura son étét tout comme celui d'Israël. Mais ils travailleront ensemble, main dans la main pour faire encore plus prospérer ces pays, chacun mettant ses connaissances au service de l'autre. Que voyez musulmans, juifs, chrétiens,bouddhistes, hindouistes ou autres, il vous faut enfin vivre dans la paix et dans l'Amour du Divin. Tout deviendra plus facile et plus léger. Les religions ne doivent pas vous éloigner les uns des autres, mais au contraire vous rapprocher de votre
Maïtre Unique.
Je souhaite dans chaque foyer du Monde entier beaucoup de miel, de roses et de chants. Je vous bénis et vous aime tous..."

PS: Sept ans ont passé et je ne sais toujours pas pourquoi j'ai vécu tout ceci en un laps de temps bien plus rapide que celui que j'ai mis pour relater cet épisode de ma vie... Le saurai-je jamais?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dies Lunae



Nombre de messages : 96
Age : 30
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 16:47

Ce recit est magnifique, c'est une bien belle expérience, et je ne pense pas qu'ici, les gens penseront que tu divagues... on est bien trop nombreux a avoir vécu des choses similaires.

C'est un grand bonheur de te lire =) Un grand Merci pour ce partage !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 16:51

Merci à toi Dies Lunae... J'aurais bien aimé comprendre ce message...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 17:06

waouh réîna quel récit !!! c'est étonnant tout de même , mais les mondes parallèles nous réservent bien des surprises ..tu a un talent d'écriture c'est certain , j'aime me balader dans tes écrits .bises à toi .sandra .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 17:28

Tu sais ça m'a épuisée de recopier tout ça! Et je n'ai toujours pas de réponses...
Grosses bises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 17:52

et bien réïna , j'ai bien un début d'idée , mais ton récit appelle beaucoup de questions , c'est une véritable psychanalyse qu'il faut pour bien cerner ton ce que tu a reçu de messages des mondes d'ailleurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 18:20

Oui, peut-être; mais une psychanalyse coûte chère et je n'en ai pas du tout les moyens... Peut-être aurai-je mieux fait de ne pas remettre la main sur ce texte... Pendant longtemps en 2003, je me suis creusée la cervelle pour comprendre ce message, si message il y a...Puis petit à petit, je n'y ai plus pensé ou du moins je me suis dit que la vérité apparaîtrait quand il faudrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice


Nombre de messages : 4333
Age : 67
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Dim 27 Juin - 21:26

Si tu dois comprendre ce message, tu le comprendras le moment voulu, le jour où celui qui te l'a envoyé décidera qu'il est temps pour toi d'en comprendre la signification.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 8:00

C'est ce que je me suis dit et je l'avais mis dans un de mes "petits tiroirs", quelque part dans ma tête... Et voilà qu'après 7 années, il me ressaute aux yeux... Je vais faire comme si je ne l'avais pas relu... Un jour, en effet, ici ou ailleurs, aurai-je enfin l'explication...
Crois-tu qu'un bon et sérieux médium pourrait démêler tout ça? Mais ce serait encore ressortir tout ce vécu!!
Bon, il fait beau, le soleil nous offre fièrement ses rayons, alors vivons le moment présent, le ICI et MAINTENANT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 8:06

il n'y pas de hasard reina, j'écris aussi souvent de petites choses qui reviennent après un certain tempset j'aime beaucoup relire et voir le chemin parcouru en moi, voir ou j'étais ou j'en suis et souvent ce que j'ai dit il 'y a è ans jele redis toujours aujourd'hui, les choses se sont affinées, j'ai changé les façons de les dires, ou l'emotionnelle que ces idées déployait en moi mais dans le fond c'est presque toujours la même chose.

Merci reina pour ce partage.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 8:17

Merci de m'avoir lue; j'ai été très secouée en retrouvant ce texte... C'est d'ailleurs peut-être ce qui a déclenché ma crise de maladie génétique... Tout et rien me la déclenche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 8:31

en relisant ton texte plus avant , il me semble qu'il imbrique plusieurs "situations" il y a des mots qui sont très enfantin (ton enfant intérieur " a dû s'exprimer quelque par ....
il y a aussi et a mon sens c'est le message premier du texte un mal être mais surtout la non acceptation de ce qui "est" ...alors tu a choisie de "partir" oh non pas pour toujours bien sur que non , juste allez chercher de l'aide ailleurs que sur cette terre que tu aimes certes mais que tu comprends si peux (les personnes qui t'entoure j'entends ) et dans ton inconscient tu a changer de "niveau vibratoire" pour allez dans un monde parallèles au notre , un monde ou il règne QUE l'amour et le non jugement , un monde qui allait te faire porteuse d'un message que nul ne pourrait nier .....et comme ton petit -fils et un "joyau" pour toi tu lui a attribué un rôle majeur ..souvent quand les gens n'acceptent pas la réalité , quand elle fait trop souffrir (tu revoit ton bébé devenu jeune homme) comme s'il vivait "ailleurs ) tu voit tous ces amalgames de souffrance ont fait disjoncter ton cerveau au point d'allé voir ailleurs là ou les rêves peuvent se réaliser , alors je sais pas jusqu'à quel point ces rêves peuvent ici sur notre bonne vieille terre se réaliser , mais un temps cet espoir ta réconforté et c'est peut être là le plus important ...il y aurai beaucoup à dire sur un texte aussi riche ...a ++ réïna ...bisous et qui sait ??,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 8:51

Comme c'est bon de te lire, Sandra... Quelques petites ombres s'éclaircissent... Ce qui est étonnant, j'en ai parlé une fois sur un des forums, c'est qu'il y a environ deux ans, je suis allée voir une médium (c'était plutôt pour mon mari qui n'avait pas connu son père biologique fusillé par les Allemands lorsqu'il avait 8 mois et dont il voulait connaître le nom; c'est son histoire); donc à la fin de la séance je demande si mon bébé s'était réincarné car j'avais toujours pensé que Pierre, mon fils, était la réincarnation de Pierre, mon petit-fils... Elle me répond que non et qu'il est devenu un beau garçon, qu'il va devenir un guide et elle me rapporte une chose de sa part dont elle ne pouvait pas être du tout au courant... Je me dis que ce beau jeune homme que j'ai vu "ailleurs", qui m'a demandé de me réveiller c'est bien le même que celui qui m'a parlé au travers de ce médium...
Si tu as d'autres pistes merci de m'en faire part...Gros bisous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice


Nombre de messages : 4333
Age : 67
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Lun 28 Juin - 21:38

je me pose quand meme une question, peut-être stupide; mais si Pierre ne s'est pas réïncarné, il est "esprit"; alors comment peut-il être un beau jeune homme?
Je peux comprendre qu'il t'apparaisse ainsi, pour une compréhension meilleure, quelque chose qui te parle. Mais qu'un médium dise que quelqu'un de non-réincarné est devenu un beau jeune homme, cela me semble... disons incompatible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna



Nombre de messages : 2731
Age : 79
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Mar 29 Juin - 8:15

Non riguignol, lorqu'on quitte son corps, même quelqu'un de jeune peut continuer à grandir (je parle de son âme). et la personne décédée peut décider à quel âge de son existence elle désire retrouver l'apparence de ce moment-là!
Si Angels passe par-là , elle saura mieux que moi expilquer ce prodige...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VISIONS D'AVENIR...   Aujourd'hui à 15:37

Revenir en haut Aller en bas
 
VISIONS D'AVENIR...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Végétales Visions à Colayrac Saint Cirq (47)
» Histoire du Tour de l'Avenir dans le Cantal
» révisions du bac
» Avenir du tourisme: cinq prévisions
» Prévisions Allergie durant l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: