forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gnose Chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Es-sakinah

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 14:57

-+---Gnose chrétienne---+-











Le Christianisme, c'est que "Dieu s'est fait ce que nous sommes, pour nous rendre ce qu'il est" (saint Irénée); c'est que le Ciel est devenu terre, afin que la terre devienne Ciel.

Le Christ retrace dans le monde extérieur et historique ce qui a lieu, de tout temps, dans le monde intérieur de l'âme. Dans l'homme, l'Esprit pur se fait ego, afin que l'ego devienne pur Esprit; l'Esprit ou l'Intellect (Intellectus, non mens ou ratio) se fait ego en s'incarnant dans le mental sous forme d'intellection, de vérité, et l'ego devient Esprit ou Intellect en s'unissant à celui-ci.


Le Christianisme est ainsi une doctrine d'union, ou la doctrine de l'union : le Principe s'unit à la manifestation, afin que celle-ci s'unisse au Principe; d'où le symbolisme d'amour et la prédominance de la voie "bhaktique". Dieu est devenu homme "à cause de son immense amour" (saint Irénée), et l'homme doit s'unir à Dieu par l' "amour" également, quel que soit le sens -- volitif, émotif ou intellectif -- que l'on donne à ce terme. "Dieu est Amour": il est -- en tant que Trinité -- Union et il veut l'Union.
Maintenant, quel est le contenu de l'Esprit, ou autrement dit : quel est le message du Christ ? Car ce qui est le message du Christ est aussi, dans notre microcosme, l'éternel contenu de l'Intellect. Ce message ou ce contenu est : aime Dieu de toutes tes facultés et, en fonction de cet amour, aime le prochain comme toi-même; c'est-à-dire : unis-toi -- car "aimer" est essentiellement "s'unir" -- à l'Intellect et, en fonction ou comme condition de cette union, abandonne tout égocentrisme et discerne l'Intellect, l'Esprit, le divin Soi, en toute chose. "Ce que vous aurez fait à l'un de ces plus petits, vous l'aurez fait à Moi".


Ce message -- ou cette vérité innée -- de l'Esprit préfigure la croix, puisqu'il y a là deux dimensions, l'une "verticale" et l'autre "horizontale", à savoir l'amour de Dieu et celui du prochain, ou l'Union à l'Esprit et l'union à l'ambiance, envisagée, celle-ci, comme manifestation de l'Esprit. A un point de vue quelque peu différent, ces deux dimensions sont représentées respectivement par la connaissance et l'amour : on "connaît" Dieu et on "aime" le prochain, ou encore : on aime Dieu en le connaissant, et on connaît le prochain en l'aimant.



Mais le sens le plus profond du message christique, ou de la vérité connaturelle à l'Intellect, c'est que la manifestation n'est autre que le Principe; et c'est cela le message du Principe à la manifestation.


Pratiquement, toute la question est de savoir comment s'unir au Logos ou à l'Intellect. Le moyen central est la "prière", dont la quintessence est objectivement le Nom de Dieu et subjectivement la concentration, d'où l'obligation d'invoquer Dieu avec ferveur. Mais cette "prière", cette union de tout notre être à son principe ou à sa source divine, resterait illusoire sans une certaine union à notre totalité, le "prochain" universel dont nous sommes comme un fragment ou une parcelle; la scission entre l'homme et Dieu ne saurait être abolie sans que soit abolie la scission entre "moi" et "l'autre"; nous ne pouvons reconnaître que Dieu est en nous, sans voir qu'il est dans autrui, et comment il y est. La manifestation doit s'unir au Principe, et -- sur le plan de la manifestation et en fonction de cette union "verticale"-- la partie doit s'unir à la totalité.

Intérieurement, si nous voulons comprendre que l'âme intelligente est "essentiellement" -- non dans son accidentalité -- l'Intellect ou l'Esprit, nous devons comprendre aussi que l'ego, y compris le corps, est "essentiellement" une manifestation de l'Intellect ou du Soi. Si nous voulons saisir que "le monde est faux, Brahma est vrai", nous devons saisir aussi que "toute chose est Atmâ". C'est là le sens le plus profond de l'amour du prochain.

Les souffrances du Christ sont celles de l'Intellect au milieu des passions. La couronne d'épines, c'est l'individualisme, l' "orgueil" ; la croix, c'est l'oubli ou le rejet de l'Esprit et, avec lui, de la Vérité. La Vierge est l'âme soumise à l'Esprit et unie à lui.


La forme même de l'enseignement du Christ s'explique par le fait que le Christ s'est adressé à tout homme, du premier jusqu'au dernier ; il ne pouvait donc donner à son message un mode d'expression inaccessible à certaines intelligences et inefficaces ou même nuisible pour elles. Un Shankara a pu enseigner la pure gnose parce qu'il ne s'est pas adressé à tous et qu'il pouvait ne pas le faire, la tradition hindoue existant avant lui et comportant a priori des voies adaptées aux intelligences modestes et aux tempéraments passionnels. Mais le Christ, en tant que fondateur d'un univers spirituel et social, ne pouvait pas ne point s'adresser à tous.


S'il est faux de reprocher au Christ de ne pas avoir enseigné explicitement la pure gnose, -- qu'il a cependant enseignée par son avènement même, par sa personne, sa vie et sa mort et aussi par ses paraboles, ses gestes et ses miracles, -- il est tout aussi faux de nier le sens gnostique de son message et de dénier ainsi aux contemplatifs intellectifs -- c'est-à-dire centrés sur la vérité métaphysique et la pure contemplation ou sur l'Intelligence pure et directe -- le droit à l'existence et de ne leur offrir aucune voie conforme à leur nature et leur vocation. Cela est contraire à la parabole des talents, et à l'affirmation qu' "il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père".


Tout le Christianisme s'énonce dans la doctrine trinitaire, et celle-ci représente essentiellement une perspective d'union; elle envisage l'union déjà in divinis : Dieu préfigure dans sa nature même les rapports entre lui-même et le monde, rapports qui, du reste, ne sont "externes" qu'en mode illusoire.


"La Lumière a lui dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprise" : cette vérité s'est réalisée, -- et se réalise -- au sein même du Christianisme, par la méconnaissance et le rejet de la gnose. Et c'est cela qui explique en partie le destin du monde occidental.



Frithjof Schuon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant

avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 58
Localisation : Nice Côte d'Azur et de Soleil !!
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 17:00

La Quintessence est le 5ème élément : la Synergie des Essences de l'air , de la terre, de l'eau et du feu .
En cela elle représente ce qu'il y a de plus pur et de plus achevé dans le monde physique, chimique et peut s'adresser à l'unité intrinséque des humains comme une résonnance universelle. Au delà des formes multiples , elle chante non dans le coeur mais dans le choeur de l'Humanité .
Par sa nature, elle s'adresse au plus petit et au plus grand comme la Synergie des réalités et rétablie la Vérité , la Réalité.
La Gnose est la connaissance directe sans formes , sans repères , une essence applicable au delà des mots par le fait même de sa nature .
Mais comme toutes les belles choses de la Terre (la Science, la Religion , l'Art...), elle subit les assauts de l'interprétation intellectuelle cupide et perverse et se retrouve mélangée , récupérée et devient l'expression d'un enfermement contraire à son essence .
La connaissance du divin est au delà des séparations , des oppositions ...c'est ce qu'est venu apporter le messager Christ , responsable du rayon Amour, au delà des masques , des mots et des affaires humaines ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Es-sakinah

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 19:26

Le soufisme est l'ésoterisme de l'Islam. Certains disent meme Gnostique.
Le Christianisme qui est proposé par l'Eglise est une religion qui se veut une religion pour tous, a la porté de tous, essentiellement exoterique.
La Gnose, elle, celon l'une de ces difinition, " ésoterique " et " possesseur de la Connaissance ".

Le Christianisme Gnostique a belle et bien une existance, des textes tel que en renferme le Nag Hamadi, confirme cette dernière.

J'en conviens que la Gnose peut etre un enferment. Pourtant je trouve qu'il est interressant de se pencher dessus, d'en avoir connaissance. Peut etre que certaines de nos intuitions liées a la Connaissance directe peut en etre conforté et pourquoi pas dévellopées.

D'un point de vue Agnostique, certe, on ne peut affirmer detenir une certitude quand a l'approche du Divin.
Toute fois je pense que l'Agnotisme est un enferment également.
On a toujours besoin d'une structure sur lequel reposer.

Apres il est toujours critiquable de vouloir rendre " Gnostique " les enseignements de Jésus.

Mais la Gnose dont tu l'entends Chant, est certainement une definition lucide, c'est a dire libre de tout attachement de conceptions intellectuelles, et donc par de ce fait, elle serait la " Connaissance directe ".


J'aime a dire que pour ce rapproché du Divin, il faut non pas rajouter du Divin, mais peut etre enlever ce qui ne l'ai pas. ( c'est une image )


La Gnose dans sa multitude de definition, dont jai été tres succint, est venue en mon chemin, ainsi je l'acceuil et apprend d'elle.
J'en conviens, que tout est en nous et rien ne remplace le " Connais toi toi meme ", meditation, la prière ( la pratique ), l'hygiène de vie ...


Par contre tu évoques la Quintescence et les quatre éléments, qui me sont pour moi hermétique car ce sont des éléments qui ce rapporte a des choses bien précises et certainement a des processus bien précis également.
Je crois que tu fait référence a l'Alchimie ( Mystique ? ) , qui pourtant est hermétique et pas ouvert a tous car esentiellement basé sur des conceptions qui ne peuvent etre comprise que par une élite ( je me trompe peut etre ).
Tu évoque aussi le Christ responsable du rayon Amour, qu'entends-tu par la ? l'un des Sept Rayons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 20:11

Bonsoir Assian,
ton message est très interessant, c'est avec un grand interet que je l'ai lu. Je voudrai juste rectifier deux ou trois choses, des tous petits détails :o Tout d'abord, le terme "doctrine" ne me semble pas le plus approprié;je pense que tu parles plus de pensées, de croyances, ou cette idée qui tourne autour.
Ensuite j'ai bien aimé ton explication de l'union à travers la sainte trinité. Mais, si l'on veut titiller un peu, la trinité est autant union que séparation. Ainsi, pour reprendre saint thomas d'aquin, la sainte trinité est la manifestation de l'amour du père pour le fils par l'esprit. Ainsi donc, trois antités de même nature, mais constituant néanmoins trois personnes indépendantes. Je précise d'ailleurs que ce mystère (la trinité, au même titre que la virginité de Marie est un mystère si je ne me trompe pas) pose le problème de l'atemporalité, mais recoupe très bien ton idée : la manifestation de l'amour du père ne se limite pas à commencer avec la naissance du christ homme. Les exégètes ont ainsi soumis l'idée que le christ existait déjà en même temps que le père, bien avant la création de toute chose, par la nature de l'esprit saint auquel ils participent.
Il y aurait encore beaucoup à dire ici, notamment sur l'absence de temporalité je pense.
Enfin, merci bien pour ce thème de reflexion, très enrrichissant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 20:33

Merci pour ce bel exposé du christianisme assian, Je rejoinds entièrement nemo, je vais essayer de faire trés simple pour m'expliquer.

la séparation n'existe pas dans le divin, comme il ne faut pas séparer matière et esprit et si tout est atki (esprit) cette esprit se manifeste par la matière qui à mon sens n'a rien de faux, ou d'illusion (pour moi traité notre vie, l'univers ou nous évoluons d'illusion est une forme de rejet, et on ne transcende pas queque chos en le rejettant mais en l'integrant.)

Je n'ai jamais compris cette séparation entre ésotérisme et exotérisme; et comme le dis l'interressant exposé que tu nous transmet le Christ s'adresse à tous et ne sépare pas son enseignement à plusieurs destination. Il utilise les paraboles visible par tous mais bien sur pouvant être comprise de bien des manières. Mais les enseignements sont là aux yeux de tous.
Qui se donne la peine et qui écoute avec le coeur comprendra. Pour moi cette séparation entre ésotérisme et éxotérisme est liée au pouvoir, regardons ce qu'on fait les représentant des grandes religions avec les enseignements dits exotériques ils ont manipulés les foules ont pris le pouvoir sur le peuple, que ce soit dans le christianisme ou de l'islamisme, les paroles d'amour ont été récupérées pour en faire des armes de guerre. je ne pense que les prophetes de ces belles religion est voulu cela, mais la est la quete de pouvoir de l'homme sur l'homme.

Il en est de même, à mon sens, pour les sociétés secrétes ou dites ésotériques qui ne sont à mons sens que des quetes de pouvoir, l'ignorance c'est l'obscurité et se servir du savoir pour obtenir un ascendant c'est les ténèbres.

Je reprends cette belle phrase dite plus haut: "connais toi toi même et tu connaitra l'univers" tout est la.

Des balises sont placées sur le chemin de chacun et aucun acces au secret à mon sens n'est nécessaire pour devenir et pour être.

voila ma vision des choses.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux


Dernière édition par le Dim 27 Jan - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 20:38

Citation :
Mais, si l'on veut titiller un peu, la trinité est autant union que séparation

Et oui le paradoxe...

bah pour qui'l y ait ré-union il faut à un moment que ce soit séparer, la est l'indication du chemin, à mon sens.

Qu'entends tu par mystère vincent?

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Es-sakinah

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   Dim 27 Jan - 22:32

Oui tout a fait Vincent,
la Trinité est autant union que séparation,
je le conçoit ainsi également.


Mais rendons a César ce qui est à César,
ce bref exposé n'est pas de moi mais de Frithjof Schuon.

Cet homme a écrit des choses tres interressantes...

Merci de vos avis personnels,


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gnose Chrétienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gnose Chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chien et la religion !
» Bourse de St Étienne 2012
» CDC Roller Derby
» Ma perruche se tient sur une patte.
» Ophrys pseudoscolopax / St Etienne des Sorts (30)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: