forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les mondes perdus...MU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: les mondes perdus...MU   Ven 9 Avr - 14:00


Extraits de l'Encyclopedia Cthulhiana, Daniel Harms, © Chaosium 1998 pour la 2e édition.
Reproduit avec l'aimable autorisation des éditions Oriflam et Chaosium.
Continent englouti situé à deux mille kilomètres au sud de l'île de Pâques. Mu émergea de l'océan Pacifique à l'époque des Anciens [Elder Things]. Il fut plus tard colonisé par la descendance de Cthulhu, qui en garda la maîtrise après la guerre contre les Anciens, jusqu'au moment où elle s'enfonça dans les vagues avec R'lyeh.
Mu serait le pays où les humains sont apparus, et d'où ils se sont ensuite répandus à travers le monde. À l'époque hyperboréenne, Mu payait un tribut au royaume polaire, mais même le sorcier Eibon reconnaissait la puissance des incantations muviennes. La civilisation de Mu atteint son apogée il y a deux cent mille ans, alors que ses neuf royame étaient florissants.
Les dieux étaient beaucoup plus proche des habitants de Mu que d'autres peuples plus tardifs. Aux côtés des humains vivait une autre espèce plus puissante ; il s'agirait des Lloigors selon certains, alors que d'autres la décrivent comme ressemblant à la Grand Race de Yith. La majorité de la population de Mu considérait ces êtres comme des divinités et leur vouait un culte à travers leur intermédiaire, le grand prêtre K'tholo de Souchis. De plus, les Muviens adoraient un grand nombre d'autres dieux, parmi lesquels Cthulhu, Iod, Sub-Niggurath, Byatis et Vorvadoss (qui sauva le continent de l'invasion d'êtres venus d'autres dimensions). Les dieux les plus populaires étaient cependant les trois " frères " Zoth-Ommog, Ghatanothoa et Ythogtha. C'est peut-être le culte que les Muviens leur vouaient qui les a menés à leur perte.
Avec le temps, les adorateurs de Ghatanothoa devinrent plus puissants, jusqu'à l'Année de la Lune Rouge (173 118 av. J. C.) T'yog, prêtre de Shub-Niggurath, décida d'aller défier Ghatanothoa dans sa citadelle sur le mont Yaddith-Go, dans le royaume de K'naa. T'yog échoua dans sa mission et le culte de Ghatanothoa gagna encore en puissance, jusqu'à menacer de fermer les temples de tous les autres dieux de Mu.
Les causes de la destruction de Mu demeurent mystérieuses. Certains affirment que des poches de gaz situées sous le continent explosèrent, ce qui provoqua son engloutissement. Selon d'autres, l'espèce qui vivait avec les humains voulut atteindre trop rapidement le stade supérieur de son évolution spirituelle. Leur tentative libéra des forces psychokinétiques si puissantes qu'elles causèrent la submersion de Mu, et ces êtres furent obligés de se plonger dans l'inconscience afin d'empêcher que le monde et eux-mêmes soient détruits. Mais la plupart se rallient à la version relatée dans les Tablettes de Zanthu. Ce livre raconte comment, dans l'Année de l'Ombre Murmurante (161 844 av. J. C.), Zanthu, grand prêtre d'Ythogtha, tenta d'invoquer son dieu afin de contrer la puissance de Ghatanothoa. Les Dieux Anciens eurent connaissance de ce crime et détruisirent Mu avant qu'Ythogtha ait pu être libéré.
Les survivants de Mu se réfugièrent dans les régions avoisinantes du Pacifique, où on les rencontre encore aujourd'hui. Le grand prêtre K'tholo voyagea de Mu à l'Amérique du Sud puis au Yucatan, où il fut tué par une explosion volcanique. Zanthu atteignit le plateau de Tsang, où il fut enterré. Des témoignages de Mu se trouvent dans les ruines de Ponape et de l'île de Pâques, ainsi que dans les livres Unaussprechliche Kulten, L'Inscription de Ponape, les Tablettes de Zanthu et les
œuvres de Harold Hadley Copeland.
L'origine de Mu remonte au prêtre Diego de Landa et à sa reconstruction erronée d'un alphabet phonétique maya. Bien plus tard, l'abbé Brasseur essaya de lire le Codex Troano en appliquant cet alphabet, et crut y trouver le récit de l'engloutissement d'un pays appelé " Mu " (en réalité, le livre est un traité d'astronomie). Quelques-uns de ceux qui se sont intéressés à Mu, comme Augustus Le Plongeon, pensent qu'il s'agit de la même chose que l'Atlantide. Le plus célèbre partisan de Mu, le " colonel " James Churchward, l'a situé dans le Pacifique, et la plupart des auteurs, à la fois dans le domaine de l'occultisme et dans celui de la fiction, ont fait de même.]
Voir L. Carter, The Book of the Gates, The Dweller in the Tomb, The Fishers from Outside, The Offering, Out of the Ages, The Thing in the Pit ; L. Carter & C. A. Smith, The Utmost Abomination, The Papyrus of the Dark Wisdom ; J. Churchward, Mu, le continent perdu ; H. Kuttner, Les Envahisseurs ; H. P. Lovecraft & H. Heald, Surgi du fond des siècles ; B. Lumley, Elysia ; C. Wilson, La Pierre philosophale, Le Retour des Lloigors
(http://www.oeildusphinx.com/lemump_08.html)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les mondes perdus...MU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animaux perdus ou trouvés
» vandalisme chez "Chiens Perdus sans Collier" Be
» Chiens perdus du Var (83) - Appel à témoins
» papiers perdus ......
» liens pour chiens de chasse perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Mythologies,légendes et sagesses allégoriques-
Sauter vers: