forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un demi et un cappucino...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reïna

avatar

Nombre de messages : 2731
Age : 80
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Un demi et un cappucino...   Mer 24 Fév - 12:51

Un demi et un cappuccino














Assis à la
terrasse d’un café, il avait encore une bonne heure à perdre et savourait son
demi bien frais en regardant passer les badauds. Il s’amusait à leur trouver
une ressemblance avec des gens connus ou bien se moquer gentiment de leur coupe
de cheveux, de leur démarche chaloupée ou encore de leurs jeans déteints ou
frangés. Et soudain, il la vit, Elle, s’avançant vers la brasserie, un demi
sourire aux lèvres, sensuelle, un air un peu rêveur. Il pria qu’elle ait l’idée
de se désaltérer ; il aimerait tant faire sa connaissance ! Son
premier vœu sembla se réaliser car elle vint s’asseoir à la table à côté de la
sienne et commanda un cappuccino. Il la regarda du coin de l’œil et il fut
attiré par ses longs cils noirs, recourbés d’un léger mascara ; il
continua de la détailler, oubliant un moment ses soucis de la matinée écoulée,
et son regard s’arrêta sur ses lèvres pulpeuses, légèrement maquillées. Il en
oublia d’être discret et elle fut là, devant lui, comme par enchantement, lui
demandant, cynique : « Vous voulez peut-être faire mon
portrait ? Ca vous arrive souvent de détailler ainsi les
gens ? » Sur ce, elle retourna à sa place, le laissant quelques
secondes sans voix, désemparé et honteux. Il devait s’excuser, rattraper son
impolitesse ; il ne fallait pas qu’elle le prît pour un grossier
personnage. Timide comme un adolescent, il s’approcha tout près d’elle et
encore tremblant qu’elle ne le remette une fois de plus à sa place, il dut
susurrer plutôt qu’articuler : « veuillez accepter mes excuses,
c’est la première fois que je me comporte d’une façon aussi impardonnable, mais
perdu dans mes pensées, mes yeux se sont portés sur votre visage si beau et si
expressif ». Cramoisi, rouge de confusion comme un enfant pris en faute,
il se retourna pour rejoindre son siège. Mais ô miracle, d’une voix chaleureuse
qui n’avait rien à voir avec son ton de tout à l’heure, elle lui
répondit : « j’accepte vos excuses et pour que vous soyez sûr que je
ne vous en veux plus, voulez-vous vous joindre à moi pour terminer votre
boisson ? Nous pourrons faire plus ample connaissance ».



Il ne savait
vraiment pas ce qui lui arrivait, il était ému et emprunté en même temps. Son
verre à moitié vide, il s’assit à ses côtés, se demandant comment commencer une
conversation après une entrée en matière peu banale et un peu agitée. C’est
‘elle qui, la première prit l’initiative de parler et, lui montrant une
marchande des quatre saisons installée au coin de la rue, elle lui
demanda : « Aimez-vous les cerises, cette personne en vend de
magnifiques et rien que de les voir, l’eau m’en vient à la bouche » ?



Il ne savait si
elle plaisantait ou si elle se moquait de lui, si il devait aller lui en
acheter ! Cette jeune fille était par trop imprévisible… Il se leva et
revint avec les fruits qu’elle se mit à déguster religieusement sans se
préoccuper des regards amusés des personnes autour d’eux.



Elle lui apprit
qu’elle était professeur de musique et qu’elle enseignait le solfège et le
piano, qu’elle avait une passion pour les chats, que Victor Hugo, Zola et Lamartine
étaient ses livres de chevet, qu’elle faisait du yoga et qu’elle détestait la
bêtise, le mensonge et l’intolérance. Ils ne virent pas le temps passer…



Ils reprirent
pied dans la réalité lorsque soudain le ciel s’assombrit. Ensemble, ils
levèrent la tête et aperçurent un gros cirrus annonçant l’imminence d’un orage.
De suite, et d’un commun accord, ils pénétrèrent dans l’établissement pour
poursuivre leur entretien et finir de se connaître. A son tour, il lui apprit
qu’il était directeur commercial, qu’il était végétarien, aimait les romans
policiers, que Van Gogh était son peintre favori et qu’il détestait les mêmes
choses qu’elle.



Son heure de
liberté était passée depuis longtemps et il s’en moquait éperdument. Il lui
avoua que son après-midi lui avait fait
oublier ses déboires de la matinée et que leur rencontre était pour lui
sensationnelle. Il remerciait le hasard d’avoir abouti dans ce café alors qu’il
ne passait jamais dans cette rue… Elle lui sourit doucement et en déposant un
léger baiser sur sa joue, elle lui murmura : « Seulement le
hasard » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 68
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Un demi et un cappucino...   Mer 24 Fév - 12:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash

avatar

Nombre de messages : 2445
Age : 61
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Un demi et un cappucino...   Mer 24 Fév - 13:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue

avatar

Nombre de messages : 1892
Age : 56
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Un demi et un cappucino...   Jeu 25 Fév - 4:19

émouvant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lumière

avatar

Nombre de messages : 1925
Age : 61
Localisation : orne
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Un demi et un cappucino...   Jeu 25 Fév - 7:29

I love you coup de coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un demi et un cappucino...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un demi et un cappucino...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel galop pour une demi-pension ?
» demi-fûts de whisky
» [adoptée] a donner border collie femelle de 1 an et demi (chez te boy)
» Demi-pension pas chère + cours d'équitation gratuits !
» taille de chèvre demi naine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Textes et poésies-
Sauter vers: