forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)   Mer 3 Fév - 18:48

Attention et acceptation d'eckhart tolle



de Meba » 23 Octobre 2009, 21:33 "Par attention, je n'entends pas que vous devez vous mettre à y penser. Il suffit simplement d'observer l'émotion, de bien la sentir, de l'accueillir et de l'accepter telle qu'elle est. Certaines sont faciles à identifier : la colère, la peur, le chagrin, etc. D'autres, par contre, sont plus difficiles à cerner. Ce ne sont peut-être que de vagues sensations de malaise, de lourdeur et de pression, soit quelque chose qui se situe à mi-chemin entre une émotion et une sensation physique. De toute manière, ce qui importe ce n'est pas tant d'y accoler une étiquette mentale que d'en conscientiser le plus possible la sensation. L'attention est la clé de la transformation, et une attention totale signifie aussi acceptation. Elle est comme un faisceau de lumière ; c'est le pouvoir concentré de votre conscience qui métamorphose toute chose.

Dans un organisme parfaitement fonctionnel, une émotion dure très peu de temps. Elle ressemble à une ondulation ou à une vague qui déferle momentanément à la surface de votre Être. Par contre, quand vous n'êtes pas ancré dans le corps, une émotion peut rester en vous des jours ou des semaines, ou encore se rallier aux autres émotions ayant un fréquence semblable. Avec le temps, ces émotions se sont agglutinées et forment le corps de souffrance, un parasite qui peut vivre à l'intérieur de vous pendant des années, se nourrir de votre énergie, entraîner la maladie physique et rendre votre vie lamentable.

Concentrez-vous donc, cherchez à ressentir l'émotion et voyez si votre mental est accroché à un scénario fondé sur la récrimination, comme les reproches, l'apitoiement sur soi ou le ressentiment et si ce scénario alimente l'émotion. Si tel est le cas, cela veut dire que vous n'avez pas pardonné. C'est souvent à une autre personne ou à soi que l'on ne pardonne pas, mais cela peut aussi bien être une situation passée, présente ou future que votre mental n'accepte pas. Oui, on peut aussi ne pas pardonner quelque chose qui se situe dans le futur. Dans ce cas, le mental refuse d'accepter l'incertitude ou le fait que le futur est en fin de compte au-delà de son contrôle. Le pardon, c'est renoncer à la récrimination et par conséquent lâcher prise face au chagrin qui en découle. Ceci se produit spontanément quand vous réalisez que le blâme ne sert à rien, si ce n'est qu'à renforcer le faux sens du moi. Pardonner, c'est n'offrir aucune résistance à la vie et lui permettre de s'exprimer à travers vous. Sinon, apparaissent la douleur et la souffrance, un flux d'énergie vitale grandement restreint et, souvent, des maladies physiques.

Dès l'instant où vous le faites réellement, vous reprenez le pouvoir que vous aviez laissé au mental. Être rancunier, c'est vraiment la nature du mental, tout comme l'antagonisme et les conflits sont le combustible qui fait survivre l'ego, ce faux moi créé par le mental. Le mental ne peut pas lâcher prise. Seul vous-même le pouvez. Vous devenez présent, vous « habitez » votre corps et vous sentez la paix et la tranquillité pénétrante qui émanent de votre Être.".


Le Pouvoir du Moment présent, Ariane éditions, p. 114-115
Il est plus facile de séparer que de réunir.




de Apsagni » 23 Octobre 2009, 22:02 Tout cela ressemble drolement à de l'intégration émotionnelle
Cela prouve une fois de plus que ce n'est que le dictionnaire ( les mots qu'on emploie) qui changent et que nous devons nous basé sur notre propre expérience pour trouver la vérité.
Rév.Apsaagni, prêtre enseignante de la tradition Bouddhiste Mahajrya.








de pascal » 24 Octobre 2009, 08:20 bonjour
comme d'habitude je vais parlé de moi
il y a plusieur jours j'ai fait 1600 KM(en deux jour) juste pour prendre ma mere dans mais bras et lui dire que je l'aime;
cette demarche que j'aurais du faire depuis lontemps moment d'amour sans rien attendre
depuis tout change en moi je me sens entier
les émotions negatives la peur l'énervement la colere passe tres vite car j'en trouve la cause reel c'est tres souvent l'ego celui qui veut qu'on fasse attention a lui; celui qui a un manque de reconnaissance souvent pour un petit rien;
depuis je fait plein de petite choses autour de moi juste pour faire plaisir sans rien attendre et ressent le plaisir du momment a le faire sa c'est pour les plus flagrantes pour les plus vaporeuses c'est une caresse agréable ou désagréable mais depuis je nais pu tout ces petit désagrément de santé que j'associais a mon grand age
j'espère être dans le sujet et surtout vous apporté une petit pierre a votre chemin et pour une fois j'attends le plaisir de vous lire
vivre tout simplement






de terrevive » 24 Octobre 2009, 12:10


<BLOCKQUOTE class=uncited>et pour une fois j'attends le plaisir de vous lire
</BLOCKQUOTE>: dis-tu !

Cette phrase appelle mon interrogation ; pour une fois et les autres fois non

Ta démarche d'aller prendre ta mère dans tes bras est magnifique ; on dirait qu'après le soleil s'est mis à briller. D'ailleurs, on dirait que, d'après ce que tu dis ; maintenant il y a comme de petites étincelles dans tout ce que tu fais ! c'est merveilleux
Comme quoi une marque d'amour change toute notre vie
Merci Pascal pour ce beau témoignage et j'espère que tu auras plein de petites étincelles quand tu viendras sur ce forum








de Meba » 26 Octobre 2009, 02:48 Joli message pascal,

Pour moi c'est un des premiers actes religieux dans le sens de relier celui de se relier à sa famille, ce n'est pas toujours possible selon les circonstances, mais c'est là que nos racines plongent et c'est important qu'elles soient saines, je crois.

Je n'ai pas bien compris le sens du "j'attends le plaisir de vous lire" Pascal

<BLOCKQUOTE class=uncited>Cela prouve une fois de plus que ce n'est que le dictionnaire ( les mots qu'on emploie) qui changent et que nous devons nous basé sur notre propre expérience pour trouver la vérité.
</BLOCKQUOTE>

Oui un equestionde réféentiel, je crois que les traditions qui parlent juste disent les mêmes choses mais dans des vocabulaires et avec des références différentes. et je suis bien d'accord avec to apsagni il faut expérimenter ar soi même. On peut lire toute les recettes de cuisine que l'on veut, mais à un moment il faut passer devant le fourneaux si on veut savoir ce qu ec'est que de cuisiner.

Peux tu nous parler d'intégration émotionnelle?


a bientôt.
Il est plus facile de séparer que de réunir.









de Meba » 26 Octobre 2009, 02:57 Ha oui, je voulais dire, il est parfois très important de changer son référentiel, pour ne pas tomber dans des habitudes de langages et employer des mots qui n'ont plus tout à fait la force qu'ils devraient avoir.
Il est plus facile de séparer que de réunir.







de pascal » 26 Octobre 2009, 19:32 c'est vrai quand relisant cette phrase j'ais mélange deux pensé je suis dans le donné sans rien attendre et le plaisir de vous lire j'ais voulu faire une belle phrase ,et en la relisant j'accepte que je n'ais pas trop fait attention au sens
<BLOCKQUOTE>Meba a écrit:Peux tu nous parler d'intégration émotionnelle?
</BLOCKQUOTE>
meba est ce a moi que tu pose la question si oui !! je voudrais savoir plus de précision
pardon bonjour a tous et a toutes
vivre tout simplement






de Meba » 26 Octobre 2009, 21:10

,

il n'y a pas à rougir pascal, pas de souci, quand on comprends pas bien on demande, c'est un peu ça le dialogue


Pour l'intégration émotionnelle, c'est à apsagni que je pose la question, c'est elle qui a aborder le terme.

bonne soirée.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash

avatar

Nombre de messages : 2445
Age : 61
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)   Jeu 4 Fév - 10:37

Merci bp Seb pour ce post transféré

j'y ai lu des choses très intéressantes qui vont me servir à aider (c'est un brin prétentieux) une personne qui peut être trouvera échos à cet écrit

Le témoignage de Pascal est magnifique

ouaip magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 37
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)   Jeu 4 Fév - 18:35

la vérité.
c'est quoi pour toi aspaagni "la vérité" ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)   

Revenir en haut Aller en bas
 
attention et acceptation d'eckhart tolle (sujet du cercle histoire et spiritualité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'appel de la Forêt !
» Les Gypsy et les Coliques (Attention) !!!
» Attirer l'attention des secours - Arbre Torche
» Attention aux litières bon marché dans les bacs couverts
» Ames sensibles attention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Textes et poésies-
Sauter vers: