forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'âme et le corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mar 5 Jan - 18:25

la sorciere blanche a écrit:
corzéame à écrit ;

Citation :
Car j'imagine qu'une âme avec un corps dont le libre arbitre lui fait faire des choses négatives, doit avoir un souci pour se diriger vers le UN, oui ? non ?...
.

oui dieu nous a fait libre , il nous a donné des "codes de conduites" après ce que nous en faisons nous appartient ...libre a nous de croire en lui ...où pas .

... et de faire des bêtises... ou pas...

libre a nous de choisir les bons chemins où pas , dieu a l'éternité devant lui pour que la multitudes devienne "un" et rejoigne "l'un sacré" alors voila , a nous de faire les bons choix et de ne pas céder aux sirènes de "mauvaises vies" .sb .

oui, mais l'humanité, elle, n'a pas l'éternité devant elle... alors ?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon



Nombre de messages : 374
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mar 5 Jan - 22:01

Kailash a écrit:
le lien âme = santé ?
[color=red]à 100%


santé = âme en harmonie ?

santé = âme au travail
mais parle-t-on de la même santé?
moi je parle santé pureté; je ne vais jamais au médecin et pourtant je ne me considère pas en bonne santé, à 56 ans mon corps a perdu la tonicité des chairs; je suis donc en mauvaise santé!

J'ai la chance inouïe d'avoir une santé exceptionnelle.

alors, tu as un corps de rêve!

Je ne suis pas du tout convaincue que mon âme en soit là
Pour te dire, je n'ai même pas un rhume par an

la santé dont je fais état est beaucoup plus profonde que celle dont tu me parles

je pense plutôt être quelqu'un de très dur avec mon même , dure avec mon corps de qui j'exige bp
qui a ces exigences ? mon âme ?

pour le savoir, entre en communication avec l'âme, tu ne marcheras pas seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mar 5 Jan - 22:12

bourgeon a écrit:
le corps-âme-esprit sont des inséparables

l'âme c'est le chef d'orchestre, elle mène le corps dont l'esprit est endormi; le devoir de l'âme n'est-il pas d'éveiller le corps donc l'esprit qu'il porte?
pour cela il entraine le corps vers le bas comme pour le salir: obésité, maladie...
puis vient la prise de conscience: l'esprit peu à peu s'éveille: que suis-je devenu?
puis le chemin de la santé si corps et âme se corresponde, si l'Amour peut naître entre eux: c'est la reconstruction, c'est l'unité, c'est la vie.

La santé se trouve par l'emboitement parfait des corps subtils.
Une altération de cet emboitement est la porte ouverte aux charge ou entités négatives qui induisent la maladie.
Chasser ces charges, chasser ces entités, avec une aide Lumineuse, guérit le malade.

Maintenant, si tu me demandes où se situe l'âme dans son rôle sur notre santé, je te répondrai que j'en sais fichtre rien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon



Nombre de messages : 374
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mar 5 Jan - 22:20

Kailash a écrit:
en]je suis d'accord, mais le corps ne sera qu'un réceptacle non ?


pour l'instant, le corps est réceptacle, il n'est conscient de rien, il est emmené vers la vie, vers son éveil pour être ensuite un véritable acteur conscient de toutes les répercussions qu'entrainent ses actes et pensée



Je vais donc développer ce que je crois savoir. Je pratique le yoga et tout ce que nous faisons à travers nos postures n'a qu'un seul but final : permettre à notre "âme" de quitter notre corps avec aisance. C'est ce que je développais. Si le corps ne se prépare pas à ça, si mon mental ne dit pas à mon corps "je veux que tu fasses cela pour aider ton âme" mon âme seule ne pourra rien........ enfin je crois.

je ne connais pas le yoga mais je vois plus le yoga comme communion avec l'âme, un petit travail fait avec elle
[/quote][/quote]


sébastien, les émotions ne sont-elles pas celles de l'âme? l'âme c'est notre coeur, elle a ses tristesses et ses joies et elle nous les fait connaître
je n'oppose jamais le corps à l'âme, ils travaillent ensemble; les opposer n'est-il pas source de questionnement, de conflits, de tensions, de crainte... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mar 5 Jan - 23:39

Débat riche....Merci Corzeame!

J'ai tout lu, je sais pas si je vais apporter une pierre à l'édifice, mais qui ne tente rien...

J'avais un jour posté un texte qui s'intitulait "La vie s'infinit" ...pas ici...Je le remets là...peut-être que ça intéressera quelqu'un...

Imaginons devant nous un vase en faïence. Il a son histoire, son vécu,
et chacun de ses atomes a bien sûr connaissance de ce vécu « commun ».


Imaginons maintenant que ce vase se brise. Chacun de ses
morceaux conservera son histoire, donc l’histoire de l’ensemble de
l’objet et, par voie de conséquences, l’histoire de chacun des autres
morceaux durant toute leur vie commune en tant que vase.


Maintenant chacun de ces morceaux va partir pour une autre
vie. Certains vont servir à créer la mosaïque d’une table, d’autres
iront au fond d’un aquarium, d’autres encore seront réduits en poudre
pour un usage quelconque.


Si nous cassons la table en mosaïque et que nous avons en
main un morceau de faïence, nous pourrons dire « c’est un morceau de la
table », mais ce morceau pourrait aussi dire « avant j’étais vase et je
vivais à tel endroit », ce que pourrait dire aussi chacun des autres
morceaux. Nous avons en main un morceau de faïence, mais nous avons
surtout en main un ensemble d’atomes, un ensemble vibratoire.


Quand ces atomes vont-ils cesser d’exister ? Jamais. Ils
continueront leur parcours, leur vie d’atomes. Ils s’assembleront
parfois différemment, se mêlant à d’autres atomes ayant vécu autre
chose. Ils élargiront alors leur connaissance à la connaissance des
nouveaux atomes. Ils deviendront plus riches d’expériences. Ainsi de
suite, de « vie en vie » ils perdureront, avec ou sans forme visible,
mais ils perdureront, tout comme, avant d’être vase, ils étaient
d’autres formes. Des atomes de terre se sont assemblés à des atomes
d’eau pour le modelage, se sont mêlés à des atomes de feu pour la
cuisson, à des atomes de colorant pour le décor. Le vase n’est pas né
le jour où il a pris forme sous les mains du potier. Il existait bien
avant, simplement conjugué différemment et sous d’autres noms.


Il existait bien avant, simplement conjugué différemment et
sous d’autres noms. Non, ce n’est pas une erreur d’impression. Je
répète volontairement cette phrase : il existait bien avant, simplement
conjugué différemment et sous d’autres noms. Cela ne susciterait-il pas
une interrogation en vous ? Nous sommes vibrations, nous sommes atomes
en mouvement, atomes conjugués en ce moment sous une certaine forme et
sous un certain nom... Nos atomes étaient donc, auparavant... Nous
existions donc auparavant... simplement conjugués différemment et sous
d’autres noms...


Pourquoi vouloir se limiter à un seul corps, à un seul nom, à une seule apparence, aux seules expériences de cette vie ?


Reprenons l’image du vase en faïence du début de chapitre,
mais à l’envers. Nous sommes la table de mosaïque, avec la conscience
de notre vie en tant que table. Nous nous souvenons du verre qui s’est
renversé sur nous, de la main qui nous a caressés, de l’enfant à qui
l’on a dit : « pas les pieds sur la table ». C’est notre histoire
récente, celle de notre vie. Mais nous savons maintenant que, pour être
cette table, il a d’abord fallu être vase, être terre, être eau et feu.
Nos atomes, nos vibrations d’aujourd’hui ont donc une histoire, une
histoire sans fin. Certaines personnes vont se conforter en se limitant
à une mémoire cellulaire d’atomes épars, jamais assemblés, qui un jour
se réunissent pour former un corps - celui que nous avons en ce moment
- qui se sépareront après quelques années - à notre mort physique -
pour ne jamais plus s’assembler. Et pourquoi donc ne jamais plus
s’assembler ? Et pourquoi ne jamais s’être assemblés avant ? Et ne pas
s’assembler sous la forme d’un corps signifie-t-il pour autant ne pas
avoir de vie ? Permettez-moi d’accréditer la théorie des incarnations
successives, et permettez-moi de ne pas établir une longue liste de
témoignages allant dans ce sens, tant de livres le font déjà.


Je tiens quand même à nuancer cette idée de réincarnation.
Ré- incarnation veut dire « entrer à nouveau dans un corps », donc cela
entend avoir possédé et quitté un autre corps, comme dans l’histoire de
la table.


Comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent, tout est
vibration ; des vibrations qui ne meurent jamais et qui s’assemblent et
se désassemblent. Comme nous l’avons vu aussi, nous pouvons faire le
choix de conscientisation d’un assemblage vibratoire qui vit telle
réalité ou telle autre. Pour reprendre l’exemple de la tarte aux
pommes, nous avons vu qu’elle existe sous la forme vibratoire «
ingrédients » et sous la forme vibratoire « tarte ». Les vibrations
sont assemblées sont perçues en fonction de l’idée que je m’en fais.


Ceci voudrait donc dire que faire le choix de porter notre
conscience sur un assemblage vibratoire que nous appelons notre corps
n’empêche pas que d’autres assemblages sont possibles, possibles dans
le même instant. Les vibrations « mosaïque » de la table existent dans
le même instant dans un autre espace, au fond d’un aquarium ou sous
forme de poudre. N’existons-nous que parce que notre conscience
n’appréhende qu’une forme, en l’occurrence un corps ? Comme nous
l’avons déjà vu, nous sommes enveloppés de corps énergétiques
différents qui ont permis la densification du corps physique que nous
voyons, mais pourquoi n’y aurait-il qu’une seule densification à la
fois ? Nous savons que nous ne sommes pas qu’un corps physique mais que
nous sommes une immensité vibratoire. Qui peut se permettre d’affirmer
que cette immensité vibratoire ne se densifie, ne se finalise, qu’en un
seul lieu et sous une seule apparence ?


- (la petite voix) : Voudrais-tu dire que notre énergie
source, notre âme, peut être incarnée en différents corps et différents
lieux ?


Nous avons vu que passé, présent et futur ne font qu’un. Nous
vivons donc un éternel présent. Cet éternel présent ne peut perdre ce
qu’il contient : les vibrations. Des vibrations et des assemblages
différents qui me poussent à affirmer que nos vies « antérieures » et «
postérieures » sont en train de se dérouler, maintenant ; ce ne sont
que des états vibratoires que nos sens n’appréhendent pas parce que
cela ne fait pas partie de notre expérience de Vie humaine actuelle.
Pour les septiques : que penseriez-vous d’une personne qui aurait perdu
le sens olfactif et qui affirmerait que les odeurs n’existent pas ? Et
si nous avions simplement perdu un de nos sens ? Celui de la perception
de notre « multidimensionnalité » vibratoire.


C’est l’expérience du temps qui passe qui nous fait croire qu’un corps meurt et naît, mais la réalité est tout autre.


Tout vibre et tout est dans l’Ici et Maintenant.


La ré-incarnation n’est qu’une compréhension de ce phénomène
en fonction de notre capacité à l’analyser, à le percevoir, mais nous
sommes « multiprésents », avec le choix fait de la conscience portée
sur une incarnation à la fois bien que nos incarnations puissent se
dérouler simultanément. Un peu comme les ondes de la radio. Elles sont
multiples au même moment et dans le même lieu (notre poste) mais nous
faisons le choix de n’en écouter qu’une à la fois car notre perception
ne peut enregistrer plusieurs programmes simultanément.


Notre réalité n’existe qu’à travers le filtre de notre conscience.


Plus nous élargirons notre champ de conscience, plus notre réalité « s’infinira ».


Il n’y a qu’une évidence à retenir : notre Vie « s’infinit »
et notre Vie est multiple, multiple sous des formes maintes fois
conscientisées. Pourquoi ? Simplement parce qu’une seule expérience de
vie n’est pas suffisante pour se « retrouver », pas suffisante pour
vivre la multiplicité des acquisitions nécessaires à l’évolution, pas
suffisante pour retrouver l’expérience de sa Divinité, rétablir un
équilibre parfait entre Matière et Spirituel.


Mais essayons d’aller plus loin dans ce raisonnement.


Nous avons, jusqu’à présent, parlé du corps physique, des
énergies de matière, mais nous avons aussi vu que tout est vibration.
Des vibrations qui s’assemblent et se désassemblent. Alors, pourquoi
l’âme, qui est aussi une vibration, serait-elle totalement indivisible,
formerait un ensemble de molécules immuable, ne subirait aucune
transformation ? L’image du vase et de la table peut aussi être
appliquée à l’âme. Nous pouvons tout à fait supposer qu’elle forme un
ensemble indivisible durant une certaine période, tout comme le font
les vibrations de notre corps le temps d’une vie terrestre, et qu’à
l’issue de cette période - qui peut représenter de nombreuses
expériences de vies physiques - elle puisse vivre des transformations
ou se fondre dans un autre ensemble vibratoire. L’âme, atteignant une
certaine perfection, peut élargir son « niveau de conscience »,
intégrer de nouvelles énergies, pour continuer à croître. Cette
expansion peut être considérée comme un éclatement de l’unité qu’elle
représentait. Certaines particules d’énergie vont se dissocier de cette
unité pour aller se greffer sur d’autres entités-âmes et, de la même
façon, des particules d’énergies extérieures vont venir se greffer sur
« notre » âme. Un peu comme une « foire aux échanges » de différentes
âmes. Ce processus permet alors à l’âme d’entrer dans un nouveau cycle
d’expériences qui la rapprocheront chaque fois un peu plus de sa nature
Divine.


Cette conception permet de porter un regard différent sur soi
et sur l’autre. Avec cette conscience que les énergies de tous les
êtres, sur des plans subtils, se croisent et se décroisent, nous sommes
tous un peu l’autre et ne formons qu’un Tout.


Nous avons trop tendance à nous attacher à notre corps, et à
travers ce corps à une personnalité, voire à un nom, et accessoirement
à une âme. Nous avons simplement oublié que nous n’avons pas un corps qui a une âme, mais une âme qui a un corps...



Extrait du livre...En chemin vers soi...

Voili, voilou...

Pour moi, le corps n'est rien...seule l'âme compte mais je sais que j'ai tort...

Bonne nuit à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 6:12

l'âme vit de corps en corps , l'infinitude du temps permet l'expérience de la vie et ce jusqu'à la perfection ........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 7:52

bourgeon a écrit:
Kailash a écrit:
[color=red] le lien âme = santé ?
à 100%

santé = âme en harmonie ?

santé = âme au travail
mais parle-t-on de la même santé?
moi je parle santé pureté; je ne vais jamais au médecin et pourtant je ne me considère pas en bonne santé, à 56 ans mon corps a perdu la tonicité des chairs; je suis donc en mauvaise santé!

Je te conseille le yoga (sans doute existe t'il d'autres disciplines aussi efficaces, si tu veux retrouver un corps harmonieux. A 53 ans mon corps est loin d'avoir la tonicité de ses 20 ans mais j'y travaille

J'ai la chance inouïe d'avoir une santé exceptionnelle.

alors, tu as un corps de rêve!

De rêve faut pas exagérer, mais ça va.

Je ne suis pas du tout convaincue que mon âme en soit là
Pour te dire, je n'ai même pas un rhume par an

la santé dont je fais état est beaucoup plus profonde que celle dont tu me parles

ah oui ? tu parles de quoi ?

je pense plutôt être quelqu'un de très dur avec mon même , dure avec mon corps de qui j'exige bp
qui a ces exigences ? mon âme ?

pour le savoir, entre en communication avec l'âme, tu ne marcheras pas seule

pour entrer en communication avec elle il me faudra du temps je pense, il me faudra trouver la bonne clé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 7:53

sébastien a écrit:
Je m'immisce aussi, bien que j'ai pas trop de référence quant à l'âme. j'admet bien volontié que il y ai des choses au delà de notre perception. Mais l'âme jamais ou même dieu jamais rencontré et ce malgrés que j'aie déjà rencontré pas mal de monde.

Citation :
pas sur ça , le corps est "l'instrument " de l'âme en quelque sorte .un peu comme si un musicien écrivait de belles musiques , s'il n'y a pas d'instrument pour jouer celle -ci ....a quoi bon ...jamais nous ne pourrions nous ravir d'écouter ces partitions , dommage ...non .

je trouve cela très juste.

Tout est lié.

peut être sont ils devant toi et tu ne les vois pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 7:55

corzéame a écrit:
bourgeon a écrit:
le corps-âme-esprit sont des inséparables

l'âme c'est le chef d'orchestre, elle mène le corps dont l'esprit est endormi; le devoir de l'âme n'est-il pas d'éveiller le corps donc l'esprit qu'il porte?
pour cela il entraine le corps vers le bas comme pour le salir: obésité, maladie...
puis vient la prise de conscience: l'esprit peu à peu s'éveille: que suis-je devenu?
puis le chemin de la santé si corps et âme se corresponde, si l'Amour peut naître entre eux: c'est la reconstruction, c'est l'unité, c'est la vie.

La santé se trouve par l'emboitement parfait des corps subtils.
Une altération de cet emboitement est la porte ouverte aux charge ou entités négatives qui induisent la maladie.
Chasser ces charges, chasser ces entités, avec une aide Lumineuse, guérit le malade.

Maintenant, si tu me demandes où se situe l'âme dans son rôle sur notre santé, je te répondrai que j'en sais fichtre rien !!!

Bonjour toi

si tel est le cas, j'ai du mal à imaginer avoir cet équilibre, connaitre l'emboitement parfait de mes corps subtils. Moi ? nooon, j'ai du mal à le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 7:59

bourgeon a écrit:
Kailash a écrit:
en]je suis d'accord, mais le corps ne sera qu'un réceptacle non ?


pour l'instant, le corps est réceptacle, il n'est conscient de rien, il est emmené vers la vie, vers son éveil pour être ensuite un véritable acteur conscient de toutes les répercussions qu'entrainent ses actes et pensée

oui oui oui, je suis parfaitement d'accord avec ça. le corps n'est conscient de rien ! merci pour cette approche par ce bout là. Quoique ................. le corps est conscient c'est nous qui ne savons pas l'écouter non ?


Je vais donc développer ce que je crois savoir. Je pratique le yoga et tout ce que nous faisons à travers nos postures n'a qu'un seul but final : permettre à notre "âme" de quitter notre corps avec aisance. C'est ce que je développais. Si le corps ne se prépare pas à ça, si mon mental ne dit pas à mon corps "je veux que tu fasses cela pour aider ton âme" mon âme seule ne pourra rien........ enfin je crois.

je ne connais pas le yoga mais je vois plus le yoga comme communion avec l'âme, un petit travail fait avec elle

petit ??? non. énorme. C'est un travail avec son corps, son âme, son mental, son égo, ses viscères, ses os, ses émotions, la spiritualité, d'où ma présence ici. C'est une discipline de vie totale. On en reparlera
[/quote]


sébastien, les émotions ne sont-elles pas celles de l'âme? l'âme c'est notre coeur, elle a ses tristesses et ses joies et elle nous les fait connaître
je n'oppose jamais le corps à l'âme, ils travaillent ensemble; les opposer n'est-il pas source de questionnement, de conflits, de tensions, de crainte... ?[/quote]

en fait il n'y a pas que le corps et l'âme, il y a plein d'autres choses, plein d'autres corps, plein d'autres sources non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon



Nombre de messages : 374
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:00

ni moi naturellement, mais je sais que je travaille dans ce sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon



Nombre de messages : 374
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:02

kailash, que veux-tu par plein d'autres sources?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:06

Merci merci merci mille fois satin

ce texte est limpide et me fait penser aux pierres. tu sais qd je choisis une pierre pour un objectif quelconque je la "nettoie". C'est très simple à faire. Je la passe sous l'eau le temps qui me parait nécessaire

Par contre avec ton texte, je me demande si ça marche et si c'est une bonne action. Je la nettoie de son passé de façon à ne pas être envahie par ce qui lui appartient qui viendrait me perturber à tort.

Encore merci


satinkablue a écrit:
Débat riche....Merci Corzeame!

J'ai tout lu, je sais pas si je vais apporter une pierre à l'édifice, mais qui ne tente rien...

J'avais un jour posté un texte qui s'intitulait "La vie s'infinit" ...pas ici...Je le remets là...peut-être que ça intéressera quelqu'un...

Imaginons devant nous un vase en faïence. Il a son histoire, son vécu,
et chacun de ses atomes a bien sûr connaissance de ce vécu « commun ».


Imaginons maintenant que ce vase se brise. Chacun de ses
morceaux conservera son histoire, donc l’histoire de l’ensemble de
l’objet et, par voie de conséquences, l’histoire de chacun des autres
morceaux durant toute leur vie commune en tant que vase.


............

Extrait du livre...En chemin vers soi...

Voili, voilou...

Pour moi, le corps n'est rien...seule l'âme compte mais je sais que j'ai tort...

Bonne nuit à tous!


Dernière édition par Kailash le Mer 6 Jan - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:09

bourgeon a écrit:
kailash, que veux-tu par plein d'autres sources?

bonjour bourgeon

on est une multitude de corps (8 n'en déplaise à corzéame c'est une blague !!!) mais également une âme, nous sommes également composés de vibrations, de sang et d'os, de ligaments et nous portons une histoire familiale

dans les grandes lignes et oubliant certainement bp de choses c'est ce que j'entends par source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon



Nombre de messages : 374
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:27

Kailash, puisqu'on a une multitude de corps, j'imagine le chemin spirituel comme un chemin qui nous fait aller de corps en corps avec continuité, sans le passage soit disant obligé de la mort; la matière peut et doit évoluer; c'est très très lent naturellement, car il n'y a pas de miracle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:33

Non je parlais de nos corps présents aujourd'hui en nous. Le pb est que nous utilisons plusieurs mots pour dire la même chose. Donc je parle du corps astral, physique, mental etc etc........ tous ces corps sont présents aujourd'hui.

Par contre ça se complique dans mon esprit qd je me dis que tout ce qui nait un jour meurt......... c'est une évidence............ ou alors non......... tout se transforme en fait. Tu vois je ne sais pas.

L'évolution de l'âme je pense peut parfois prendre de sacrés coups d'accélérateur non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 8:40

kailash à écrit ;

Citation :
en fait il n'y a pas que le corps et l'âme, il y a plein d'autres choses, plein d'autres corps, plein d'autres sources non ?
.

oui selon le théosophe "rudolf steiner" le corps se présente ainsi ;

1)le corps physique ;

2) le corps éthérique ou corps de vie ;

3) le corps psychique sensible ;

4) l'âme d'entendement ;

5)l'âme de conscience remplie par l'esprit ;
6) l'esprit de vie ;
7) l'homme -esprit .

si un de ces corps subit des perturbations c'est là que la maladie survient , si le corps éthérique s'effiloche , le mal être s'installe rapidement , d'où l'importance de la prière ou de la méditation selon son univers spirituel .

par cette pratique , ou nous nous recentrons sur notre "moi" intime , le corps psychique et éthérique s'entretiennent et fait que tous nos corps soient en parfaite harmonie , ce qui nous confères une bonne santé , tant physique que mental ...sb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailash



Nombre de messages : 2445
Age : 60
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 9:10

Effectivement en prenant conscience de tous ces corps et en les "soignant", en veillant sur eux, on ne peut que se sentir bien

mais il y a tant à dire et à apprendre sur la maladie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satinkablue



Nombre de messages : 1892
Age : 55
Localisation : Près de l' Atlantique..
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 9:27

la sorciere blanche a écrit:
l'âme vit de corps en corps , l'infinitude du temps permet l'expérience de la vie et ce jusqu'à la perfection ........

Bonjour! je me demande si la perfection existe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 9:39

satin kablue à écrit ;
Citation :
je me demande si la perfection existe ...
.

bah oui , comme quoi nous avons pas fini de vivre et de revivre encore et encore pour l'atteindre .....peut être un jour ...dans un autre temps .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 18:37

"le "moi" brille dans l'âme , reçoit l'impulsion de l'esprit et devient porteur de l'homme spirituel.
l'homme participe ainsi des trois mondes .physique , psychique et spirituel ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 22:50

Kailash a écrit:
Merci merci merci mille fois satin

ce texte est limpide et me fait penser aux pierres. tu sais qd je choisis une pierre pour un objectif quelconque je la "nettoie". C'est très simple à faire. Je la passe sous l'eau le temps qui me parait nécessaire

Par contre avec ton texte, je me demande si ça marche et si c'est une bonne action. Je la nettoie de son passé de façon à ne pas être envahie par ce qui lui appartient qui viendrait me perturber à tort.

Encore merci


satinkablue a écrit:
Débat riche....Merci Corzeame!

J'ai tout lu, je sais pas si je vais apporter une pierre à l'édifice, mais qui ne tente rien...

J'avais un jour posté un texte qui s'intitulait "La vie s'infinit" ...pas ici...Je le remets là...peut-être que ça intéressera quelqu'un...

Imaginons devant nous un vase en faïence. Il a son histoire, son vécu,
et chacun de ses atomes a bien sûr connaissance de ce vécu « commun ».


Imaginons maintenant que ce vase se brise. Chacun de ses
morceaux conservera son histoire, donc l’histoire de l’ensemble de
l’objet et, par voie de conséquences, l’histoire de chacun des autres
morceaux durant toute leur vie commune en tant que vase.


............

Extrait du livre...En chemin vers soi...

Voili, voilou...

Pour moi, le corps n'est rien...seule l'âme compte mais je sais que j'ai tort...

Bonne nuit à tous!

Si tu as programmé ta pierre, elle l'est une bonne fois pour touts.
Et il te faut la nettoyer. l'eau froide est le moyen de tous les jours.
Sinon, à la plaine lune, tu peux la remmetre à la source, dans la terre, pendant 24 heures pour un nettoyage plus profond, afin d'éliminer les cherges négatives qu'elle a accumulé, ou encore, la mettre dehors dans un bol d'eau salée pendant 24 heures, sous la pleine lune, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 22:52

Bonjour toi

si tel est le cas, j'ai du mal à imaginer avoir cet équilibre, connaitre l'emboitement parfait de mes corps subtils. Moi ? nooon, j'ai du mal à le croire.[/quote]

et pourquoi pas ? qu'en sais-tu ? tu as déjà vérifié ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 22:55

bourgeon a écrit:
Kailash, puisqu'on a une multitude de corps, j'imagine le chemin spirituel comme un chemin qui nous fait aller de corps en corps avec continuité, sans le passage soit disant obligé de la mort; la matière peut et doit évoluer; c'est très très lent naturellement, car il n'y a pas de miracle

Pour moi, c'est un peu ça :

au fur et à mesure que l'âme s'élève, le corps de la vie correpondante a accè-s à de plus en plus de ses corps subtils. C'est-à-dire que l'âme s'élèbe à travers chaque vie et chaque nouveau corps en bénéficie. Ce qui explique, par exemple, nos différences au niveau des éléments spirituels (ressentis, sagesse, connaissance innée...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corzéame



Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Mer 6 Jan - 22:57

la sorciere blanche a écrit:
kailash à écrit ;

Citation :
en fait il n'y a pas que le corps et l'âme, il y a plein d'autres choses, plein d'autres corps, plein d'autres sources non ?
.

oui selon le théosophe "rudolf steiner" le corps se présente ainsi ;

1)le corps physique ;

2) le corps éthérique ou corps de vie ;

3) le corps psychique sensible ;

4) l'âme d'entendement ;

5)l'âme de conscience remplie par l'esprit ;
6) l'esprit de vie ;
7) l'homme -esprit .

si un de ces corps subit des perturbations c'est là que la maladie survient , si le corps éthérique s'effiloche , le mal être s'installe rapidement , d'où l'importance de la prière ou de la méditation selon son univers spirituel .

par cette pratique , ou nous nous recentrons sur notre "moi" intime , le corps psychique et éthérique s'entretiennent et fait que tous nos corps soient en parfaite harmonie , ce qui nous confères une bonne santé , tant physique que mental ...sb

oui, c'est ça : j'ai pas le même vocabulaire que toi, mais sur le fond, on se rejoint dans la perception du lien entre notre état et la qualité de nos différents corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'âme et le corps   Aujourd'hui à 15:35

Revenir en haut Aller en bas
 
L'âme et le corps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Néons au corps tordu et nécrose au niveau de la queue
» Un esprit sain dans un corps sain
» Maladie traces rouges sur le corps
» Yoga prénatal : pour une maitrise de son corps
» Le corps Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: