forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La notion de sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 13:42

Grand-mère dans le sens

vigilance ! prudence !

Les conseils de nos grands parents si tant est que je ne les aient pas connu

Mais avec l'idée des sages que je ne suis pas encore mais le deviendrais
peut être un jour !!!
Sans orgueil, aucun mais un espoir

Voilà je voulais juste te répondre sorcière blanche

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 22:18

oui vu ton age j'avais bien compris , mais je pense que la sagesse n'est pas uniquement lier a l'age la preuve .j'aime bien faire des ptits clin d"oeil ('rire)
bien amicalement aime . ennamouré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice


Nombre de messages : 3509
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Sam 2 Fév - 16:13

Oui c'est vrai la sagesse n'est pas lié à l'âge
tu as tout à fait raison !!!

Je l'observe quelquefois sur l'oasis du partage

Aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis



Nombre de messages : 65
Age : 40
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Sam 2 Fév - 23:57

En relisant tout ce qui a était écrit je m'aperçois que je me suis égaré, alors j'ai pris un dico pour en lire la définition "offrir en sacrifice c'est accepter la perte de.." et comme le dit la sorcière blanche j'ai compris ce mot comme étant "une offrande faite a un Dieu pour optenir ses faveur" alors que si j'avais bien lu ce que disait Ona ra j'aurai compris qu'il s'agissait d'abandoner tout ce qui n'est pas de l'ordre du divin c'est à dire pour moi l'ego afin d'évoluer et d'être davange en contact avec Dieu. C'est encore la sorcière blanche par la citation de Judas qui a fait que je revient sur ce que j'ai dit car c'était ma perception du mot sacrifice qui a mon avis était éroné, donc Judas dit "mais toi tu les surpassera tous, car tu sacrifira l'homme qui me sert d'envelloppe charnelle", je suis rester comme qui dirai bloqué sur cette phrase que je n'est pas compris en totalité et là je me suis demandé si je ne me trompé pas dans mon interprétation mais je comprend cette phrase comme etand un surpassement de notre ego qui nous a fait chair.
Que la crusifiction et la résurection de Jésus pour notre salut,
(j'ai découvert dans un vieux dico que le mot salut était un mot d'origine latine et qui signifiait "santé")
fu établie par Dieu pour nous faire comprendre que l'ego nous fait croire que la mort est réel et que la résurection de Jésus nous prouve le contraire. Donc la crucifiction et la résurection du christ n'est elle pas une voix et un moyen pour nous apprendre et nous faire comprendre que nous sommes simplement dans l'erreur et qu'il a accepter sa destiné pour notre salut c'est à dire nous faire comprendre que le monde dans lequel on vie et qui nous parait réel n'est peut être pas si réel que ça,que ce monde ainsi que notre corp qui nous sommes réel vient peut être de ce que nous voulons le croire. Ce sacrifice n'est elle pas un moyen pour nous faire douter de la réalité du monde?

Merci aussi à Vincent car grâce a toi aussi je doute.

Bon bien sur tout ceci n'est qu'une interprétation car je ne sais pas ce qu'est le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 0:57

bravo super réponse, je trouve, j'adore, dailleur j'en ai le bec cloué, je trouve rien à dire la dessus.

Enfin j'ai quand même trouvé un page trés interressante en fouinant un peu sur le net à propos du sacrifice et de la résurrection: c'est par ici

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 7:35

merci laudilis ta réponse est véritablement un bijou de réflexion ..jésus est venu nous montré la voie , et par cet acte d'amour ultime nous faire comprendre que dieu n'ait pas le dieu des morts mais celui des vivants.et chaque fois que nous participons a l'eucharistie nous renouvelons en nos coeurs cet acte d'amour divin que dieu , en sacrifiant son fils unique a fait aux hommes .un sacrifice si grand que bien souvent il a été décrier où incompris parce que sans une étude et de bonnes explications il parait aux yeux de beaucoup , un acte cruel de la par de dieu .alors que plus beau cadeau que ce fils donné en holocauste a l'humanité ne pouvait venir qu'un d'un dieu d'amour et de miséricorde .cherche et tu trouvera laudilis tu es sur la bonne voie . ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent



Nombre de messages : 636
Age : 31
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 12:58

Oui je suis d'accord, n'est-il pas d'ailleurs dit "il n'est pas de plus beau amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime" (même si le sens de "donner sa vie" peut avoir plusieurs explications je le reconnais)

J'ai bien aimé laréponse de Laudilis, car c'est une des rares réponses qui offre une réelle reflexion, pas seulement des connaissances et une exégèse, mais toute un réfléxion.

Je voudrai poser une question, en somme celle qui a ouvert cette discussion; maintenant que de nombreuses pensées et connaissances ont été offertes à tous et à toutes, peut-on envisager le sacrifice dans un sens plus "général"? Nous nous cantonnons beaucoup ici à une vision très chrétienne du sacrifice, qui se veut surtout être pour le moment un sacrifice eucharistique. Mais cela me semble un peu réducteur (non pas ininteressant), si l'on prend en considération la somme colossale des différents types de sacrifices qi ont existé dans l'espace, le temps, chez toutes ces civilisations.

Ma question est donc la suivante : peut-on considérer qu'il existe un sacrifice "primitif", père de tous les autres? et si oui, quel est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Es-sakinah



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 14:18

L ' eucharistie est tres ancienne !

C'est une forme de communion avec Dieu qui remonte tres loin dans le temps de l'humanité, voir tres tres loin, lol !

Oui je pense qu'il y a un sacrifice " primitif ", l'eucharistie en fait partie.
Il faut regarder du coté de la Tradition primordiale et de la " parole perdue " au temps ou les hommes parlaient aux dieux .


Pour ma part le sacrifice est une forme de dévouement.
Le dévouement résonne plus en moi comme une forme libre d'Amour,
dans le détachement.
Le sacrifice me fait plus pensé a un acte de " rupture " , qui m'évoque plus un aspect magique ( offrandes ) .
Le sacrifice ce rapporte plus a une conception d'energie vital,
le dévouement a une énergie d'Amour, de détachement et de confiance sans borne.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice


Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 14:25

un sacrifice primitif dit-tu vincent peut-être le sacrifice que dieu a fait en creant l'homme il me semble que là pour le compte il a sacrifier sa tranquilité . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur


Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 3 Fév - 14:37

hihi, peut être que dieu n'existe pas sans les hommes... Smile


je dirais peut etre quand l'homme s'est sédentarisé, il a sacrifié sa liberté, sa connection au tout pour une certaine sécurité, un certain confort, il s'est isolé du reste de la nature, et a ainsi sacrifié son inclusion. voila une idée que ta question à créer dans ma petite boite cranienne.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis



Nombre de messages : 65
Age : 40
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 6 Mar - 9:37

Coucou à tous je profite d'avoir du temps rien que pour moi pour réécrire un texte sur le sujet que j'ai trouvé dans le livre "un cours en miracles" c'est un peu long mais je pense que ça vaut le cout de le lire, en tout cas ça ma apris beaucoup.

"Expiation sans sacrifice

Il faut d'abord qu'un autre point soit parfaitement clair avant que toute trace de peur encore associée aux miracles puisse disparaitre. Ce n'est pas la crucifixion qui a établi l'Expiation; c'est la résurection. Nombreux sont les chrétiens sincères qui ont mal compris cela. Nul ne saurait commettre cette erreur qui est libre de la croyance dans le manque.Si la crucifixion est vue d'un point de vue sens dessus dessous, il apparaît en effet que Dieu aurait permis et même encouragé un de Ses fils à souffrir parce qu'il était bon. Cette interprétationparticulièrement regrettable, qui a surgi de la projection, a conduit de nombreuse personnes à éprouver une peur atroce de Dieu. De tels concepts antireligieux entrent dans plusieur religions. Or le vrai chrétien devrait s'arrêter et se demander: "Comment cela se pourrait-il?" Est il vraisemblable que Dieu Lui même soit capable du type de pensée qui, ainsi que ses Propre paroles l'ont clairement énoncé, est indigne de Son fils?

Comme toujours, la meilleur défense n'est pas d'attaquer la position d'un autre mais plutôt de protéger la vérité. Il n'est pas sage d'accepter un concept quelconque s'il faut renverser tout un cadre de référence pour le justifier. Cette procédure est douloureuse dans ses applications mineures et franchement tragique sur une plus grande echelle. La perception aboutit souvent à une tentative pour "justifier" cette terrible malperception voulant que Dieu Lui-même ait persécuté Son Propre Fils au nom du salut. Les mots mêmes sont in-signifiants. Il a était particulièrement difficile de vaincre cela parce que, bien que l'erreur elle même ne soit pas plus dure à corriger qu'une autre, beaucoup ont été indésireux de l'abandonner vu sa trés grande valeur en tant que défense. Sous une forme atténué, un parent dit: " Cela me fait plus mal qu'à toi" et croit être disculpé d'avoir battu un enfant. Peux-tu croire que notre Père pense réellemnt de cette façon? Il est tellement essentiel que toute pensée de ce genre soit dissipée qu'il faut nous assurer que rien de tel ne reste dans ton esprit. Je n'ai pas été "puni" parce que tu était mauvais. La leçon entièrement bénigne qu'enseigne l'expiation est perdu si elle est contaminée par ce genre de distorsion sous quelque forme que ce soit......"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis



Nombre de messages : 65
Age : 40
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 6 Mar - 10:09

SUITE

" L'énoncé:"A moi la vengence, dit le seigneur" est une malperception par laquel on assigne à Dieu ses propre "vieux péchés". Les "vieux péchés" n'ont rien à voir avec Dieu. Il ne les a pas créés et Il ne les maintient pas. Dieu ne croit pas au châtiment. Son Esprit ne crée pas de cette façon. Il ne te reproche pas tes "mauvaise" actions. Est il vraissemble qu'Il me les reproche à moi? Sois bien sûr de reconnaitre à quel point cette suposition est abosolument impossible et comment elle émane entièrement de la projection. Ce genre d'erreur est responssable d'une multitude d'erreurs connexes, y compris la coyance que Dieu a rejeté Adam et la chassé de jadin d'éden. C'est aussi pourquoi tu peux croire de temps en temps que je te fourvoie. J'ai fait tout mes efforts pour utiliser des mots prsque impossible à distordre, mais il est toujours possible de déformer les symboles si tu le souhaites.

Le sacrifice est une notion totalement inconnue de Dieu. Elle provient uniquement de la peur, et les gens qui ont peur peuvent être méchants. Faire des sacrifices de n'importe quelle sorte, c'est violer l'injonction que je t'ai faite d'être miséricordieux comme ton Père au Ciel est miséricordieu. De nombreux chrétien ont eu de la difficulté à ce rendre compte que cela s'applique à eux. Les bons enseignant ne térrorisent jamais leurs étudiants. Térririser, c'est attaquer, et cela a pour résultat le rejet de ce qu'offre l'enseigant. Le résultat est l'échec de l'apprentissage.

J'ai été correctement désigné comme "l'agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde", mais ceux qui représentent l'agneau taché de sang ne comprennent pas la signification du symbole. Lorsqu'il est bien compris, c'est un symbole trés simple qui parle de mon innocence. Le lion et l'agneau couché côte à côte symbolisent la force et l'innocence non pas en conflit mais vivant en paix naturellement. "Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu" est une autre façon de dire la même chose. Un esprit pur connait la vérité et là est sa force. Il ne confond pas la destruction avec l'innocence parce qu'il associe l'innocence à la force et non à la faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis



Nombre de messages : 65
Age : 40
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 6 Mar - 10:39

SUITE

" L'innocence est incapable de sacrifier quoi que ce soit parce que l'esprit innocent a tout et s'efforce uniquement de protéger son entièreté. Il ne peut projeter. Il ne peut qu'honorer les autres esprit, parce que l'honneur est l'acceuil naturel que font aux autres qui sont comme eux ceux qui sont vraiment aimés. L'agneau "ôte les péchés du monde" en ce sens que l'état d'innocence, ou de grâce, est un état dans lequel la signification de l'expiation est parfaitement apparente. L'expiation est entièrement non ambiguë.Elle est parfaitement claire parce qu'elle existe dans la lumière. Seule les tentatives pour l'envelopper de ténèbre l'ont rendue inaccessible à ceux qui ne choisissent pas de voir.

L'Expiation ne rayonne que la vérité. C'est donc la quintessence de la non-nuisance et elle ne verse que des bénédictions. elle ne pourrait faire cela si elle provenait de toute autre chose que la parfaite innocence. L'innocence est sagesse parce qu'elle n'a pas conscience du mal, et le mal n'existe pas. toutefois, elle est parfaitement consciente de tout ce qui est vrai. La résurection a démontré que rien ne peut détruire la vérité. Le bien peut résister à toute forme de mal, comme la lumière abolit les formes de ténèbre. L'Expiation est donc la leçon parfaite. C'est la démonstration final que toute les autres leçons que j'ai enseignées sont vraies. Si tu peux accepter cette seule généralisation maintenant, il n'y aura pas besoin d'apprendre de nombreuse leçons moins importantes. Tu es délivré de toutes les erreurs si tu crois cela.

L'innocence de Dieu est l'état véritablede l'esprit de son Fils. Dans cette état ton esprit connait Dieu, car Dieu n'est pas symbolique: Il est un fait. Connaissant son Fils tel qu'il est, tu te rends compte que l'Expiation, et non le sacrifice, est le seul don qui convienne à l'autel de Dieu, où rien d'autre que la perfection n'a de place. Ce que les innocents comprennent, c'est la vérité. C'est pourquoi leurs autels sont véritablement radieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel



Nombre de messages : 1367
Age : 32
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 7 Mar - 21:03

Rapellez vous Caïn et Abel. Le cultivateur et l'éleveur. Dieu n'a pas approuvé le sacrifice du premier et accepté le second. Est-ce vraiment parce que Dieu préfère le fumet d'un agneau à celui de légumes...? Enfin...le sacrifice vat bien au dela de cela, il vient d'abbord du coeur. Tout comme l'on assaisonne notre langue de sel pour relever le goût des mots, alors relevons aussi le goût de notre foi par le sacrifice de notre vie entière à notre seigneur.

Dieu n'a pas douté une seule seconde et nous a pourtant offert son fils unique engendré pour racheter notre pêché.
Alors pourquoi douterions nous de lui ? Le sacrifice c'est avant tout un engagement sur soi-même, c'est se jeter à corps perdu dans la bataille, c'est porter sur son front la marque de son seigneur et faire don entier de son âme à son service et sa gloire.

Voila ce qu'est pour moi le sacrifice, c'est faire don de soi, s'en remettre entièrement à dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riguignol
Modératrice


Nombre de messages : 4333
Age : 67
Localisation : dans le vent
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 7 Mar - 22:06

Ceux qui ne croient pas en Dieu n'ont-ils de notion du sacrifice?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel



Nombre de messages : 1367
Age : 32
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 7 Mar - 22:16

Son boulot, ses passions, sa famille, sa vie. Voila en quoi il y en a qui se sacrifient.
Certains sacrifient pour un idéal, un rêve ou même une simple envie.

Le sacrifice c'est la pulsion viscérale, la rage au ventre.

Encore d'autres qui ne croient pas en dieu confondent sacrifice et abnégation...malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis



Nombre de messages : 65
Age : 40
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Dim 9 Mar - 22:01

Pour moi ce conssacrer corp et âme a Dieu j'apel ça de la passion et non du sacrifice, parce que si c'est un sacrifice c'est que quelque part on pert quelque chose, hors quand on prend conscience que seul dieu est important au point d'y consacré sa vie on sait que ce que l'on abandonne était une erreur et ne vaut pas la peine d'être garder.

A moins Vorace que tu définisse autrement le mot "sacrifice"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal



Nombre de messages : 767
Age : 56
Localisation : hautes savoies
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Mar 5 Oct - 5:28

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Aujourd'hui à 16:39

Revenir en haut Aller en bas
 
La notion de sacrifice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pays-Bas : une loi interdit desormais le sacrifice rituel des animaux (halal)
» La notion de Meute
» Sacrifice
» LES CONTRIBUTIONS A LA NOTION DE PROJET EN PEDAGOGIE PARTIE1
» Les souris et la notion du vide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: