forum sur la spiritualité et les divers courants de pensée traditionnels et modernes
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La notion de sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: La notion de sacrifice   Mar 15 Jan - 21:05

Nous remarquons que l'ensemble des religions, croyances et philosophies tournent autour de l'idée de sacrifice : dont de soit, sacrifice du dieu, pour le dieu, envers les autres. Cet aspect semble être innée chez l'hommes puisque de nombreux peuples ont fait du sacrifice le fondement même de toute sociabilité, peuplles qui ne se sont jamais connus dans le temps et l'espace pourtant.
Ainsi, une théorie de l'évolution du sacrifice, dans laquelle chacun de nous devrait se retrouver, fut formulée par Henri Hubert et MarcelMauss, dans leur ouvrage Essai sur la nature et la fonction du sacrifice.
Le premier sacrifice aurait engendré la religion du totem : les hommes dans leur première phase évolutive spirituelle sacrifient ainsi aux principaux dieux représentants de la nature : l'animal, le végétal, et le minéral représentés par le totem.
Dans une seconde phase, l'homme personnifie ses divinités, en lleur donnant des champs d'actions propres : ils leur sacrifient des victimes animales le plus souvent, et c'est au moment précis de la mort de la bête que l'ensemble de la communauté (via le sacrificateur), peut momentanément participer au divin.
Enfin, la troisième et dernière étape évolutive spirituelle, c'est la prise de conscience du sacrifice du dieu envers les hommes (ils parlent du passage du sacrifice au dieu jusqu'au sacrifice du dieu). Hubert et Mauss illustrent cela par le christianisme, très influent à leur époque.
Ce qui est interessant, c'est qu'un autre spécialiste historien des religions a émit l'hypothèse comme quoi ily auraut une quatrième étape, celle ci étant la fusion parfaite des trois précédantes : l'adoration des forces de la nature, la capacité de se donner entier à un dieu ou un dessein plus grand, mais l'humilité aussi fasse au sacrifice d'un dieu, font qu'au final l'homme atteind lui aussi le divin, devient en quelque sorte dieu à son tour.
Si l'on prend la Genèse et certains textes Apocryphes, on voit bien d'ailleurs que c'est cet élément là qui a engendré la révolte de Lucifer : dieu ayant créé des être inférieur en esprit, en connaissance, leur donne à tous la possibilité d'accéder au même plan d'existance que lui et surtout...de participer à sa propre nature!Chose que les anges même n'atteigne pas. Mais il ne s'agit que d'un point de vue. Pour ma part je suis assez d'accord, mais je reste ouvert à toute remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ona-ra

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 33
Localisation : Bourg de Péage, Drôme
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Mer 30 Jan - 17:38

La notion du sacrifice est un principe avant tout.
L'Inde, fondateur des textes sacrées de la Bhagavad Gîtâ, explique la notion du sacrifice également. Pour eux le sacrifice est un moyen direct de travailler en harmonie avec le divin, puisque le divin est partout autour de nous et en nous, le sacrifice est de même un courant a l'unissons. Mais dans le développement de Soi, le sacrifice reste un principe individuel, il représente ce que nous sommes réellement, il est a la hauteur de notre évolution, et plus nous atteignons le divin plus il prend une proportion divine jusqu'a devenir complétement présent dans toutes nos oeuvres et nos actions qui soient. Le plus important avant tout est de se détacher de l'égo, des désirs, et de transcender notre impersonnalité spirituelle pour devenir pleinement un être accomplis au service des autres, par le don de soi.

Personnellement je pense que le sacrifice est aussi une question d'intensité d'amour. Plus nous aspirons a un amour inconditionnel plus notre amour placés dans le sacrifice ne connait de limite; un enfant qui pleure parce qu'il manque d'amour n'attend pas forcément le seul amour de ses parents, il attend "l'amour inconditionnel" d'une personne, peu importe qui cela peut etre, le sacrifice passe par la personne qui serat lui apporter cela !

Alors pouvons nous dire que le sacrifice est divin ? je pense que oui, car il représente a mes yeux un moyen d'apporter la libération de son amour a travers le principe d'équilibre et d'harmonie.


Fraternellement Ona-ra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Mer 30 Jan - 21:30

Très interessant, tu vois je ne connaissais pas les textes sacrés d'Inde, il faudra que je continue de creuser :o Je reste sur un plan plus "général", en essayant d'élargir ma conception chrétienne du sacrifice pour l'appliquer à l'ensemble des croyances, un peu pour retrouver la religion primitive commune à toute l'humanié. Prétentieux me dira-t-on, peut-être, mais je parle ici surtout en théorie.
Là où je me suis retrouvé dans ton message, et où tu seras d'accord si je t'ai bien compris, c'est que nous nous accordons pour donner au sacrifice un aspect évolutif, qu'il soit personnel, collectif ou trancendental. L'étape "ultime" faisant du sacrifice de l'homme au dieu celui du dieu à l'homme étant en fait une réciprocité de fait des deux parties.
Qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ona-ra

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 33
Localisation : Bourg de Péage, Drôme
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 5:01

Absolument !
Maintenant le sacrifice est connut dans bien des cultures, traditions et religions !
En tout temps l'homme a su voir le divin a la hauteur de sa grandeur, plus nous nous élevons plus la vision deviens surprenante.
En revanche la ou je suis moin d'accord c'est pour le sacrifice de l'homme lui même. On connait pour plupart les civilisations Mayas, Toltèque, Aztèque et Olmèque qui adorait le sacrifice humain pour satisfaire le plaisir des dieux, hors si l'homme lui même avait conscience qu'il est par les profondeurs de l'être l'expansion du divin il aurait éviter se massacre qui a couter la vie a bien des malheureux, comme aux heureux pleinement conscient et satisfait de cela. Pour moi cette partie de l'histoire est un âge sombre et funeste qui doit simplement servir de repère a la stupidité. Je comprend totalement leur principe mais au fond je n'accepte véritablement pas qu'on puisse se donner en mort inutilement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 767
Age : 57
Localisation : hautes savoies
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 5:24

merci ona-ra . et je pense que le mot sacrifice devient beau quand il s'aplique a l'ego pour aidé ou conseilé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 6:45

le "sacrifice" a surtout servi les ambitions dévorantes de certains "pretres" ou autres "sacrificateurs .il y a qu'à allumé notre téléviseur pour "voir" ce que les "meneurs" qui "pilotent" les islamistes et ceux qui se font "sauter" au milieu des foules .tout ses hommes dont la volonté a était complétement "formater" des promesses complètement stupides "le paradis d'allah et soixante dix vierges "les attendent de l'autre coté .et tous ses gens qui meurent au nom de je ne sais quelle idéologie .pourquoi ont-ils étaient sacrifiés?? les victimes des tours jumelles au nom de quoi sont -ils morts .la liste est très longue .il y aura toujours sur terre des gens que l'ambition dévorent et qui n'hésitent pas a "sacrifier les autres .dieu lui-même a sacrifier son fils pour nous sauver .ainsi va le monde .et les civilisations anciennes n'ont pas plus de sang sur les mains que les notres et pourtant nous nous sentons ;civilisés .tant qu'il y aura des personnes sacrifiés pour servir les ambitions d'autres personnes la notion d'etres civilisés me semble bien surfaite . sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 12:45

Ona-ra, je suis d'acord avec ce que tu dis, je pense que c'est moi qui me suis mal exprimé : tu soulèves la question du sacrifice de l'homme (mais dans le contexte qu'il répond au sacrifice du dieu). Je mentionne cela dans une vision plus large, celle du sacrifice de notre ego pour reprendre pascal, celui qui a une dimension spirituelle (par exemple, je prends ce qui me passe par la tête,mes parents qui se privent et refrennent leurs envies lors du Carême, pour moi c'est le sacrifice de l'homme, ou l'une de ses manifestations parmi tant d'autres). Là dessus je crois que nous nous accorderons tous :o
Je crois en revanche que vous donnez une place trop faite, trop importante au sacrifice humain (cette fois je veux dire qui implique la mise à mort d'un homme pour satisfaire la "soife" d'un être ommnipotent). Déjà il faut prendre en compte le l'exegèse de chacune des religions anciennes ou non qui se donnent à de telles pratiques : comme tu le dis tu en comprends le mécanisme (tu as employé un autre mot je crois), mais ce n'est pas pour autant qu'il nous faut les accepter et les approuver bien entendu. Ensuite, je crois qu'il faut remettre à plat cette image de l'inca sacrificateur (de l'inca ou du grec, du celte, des gaulois, des antiques perses et bien d'autres encore). Oui, si avant les religions du livre il est attesté de certains sacrifices humain, cela ne doit pas pour autant être généralisé : bien des civilisations considéraient cela comme despratiques exceptionnelles et que l'on désaprouvaient. A mon sens il y a une exagération, surtout ces dernières années, de ce phénomène, une sur-interprétation; tout du moiins pour les divers exemples sur lesquels je me suis penché, c'est ce qu'il m'en ressort.
J'aimerai av oir ton avis, que penses-tu de cela?
Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 13:17

Je pense pas que vous parliez pas tout à fait de la même chose sorcière, et je comprends bien ton point de vue, mais c'est touours tout le problèmes des hommes qui interprétent les écritures pour leur propres compte et manipule les faiblesses des hommes pour servir leurs ambitions.

C'est pour cela que je crois que la spiritualité et la religion sont de l'ordre de l'intime et pas des histoires d'état, si le pouvoir s'en mèle ca devient tres dangereux. L'histoire le prouve.

Mais cette notion de sacrifice, comme le rappel ona ra, ne s'applique pas à la destruction de l'humain, mais c'est plutot offrir sa vie, son être à la création n'ont pas dans la mort, mais dans la vie, en acceptant pleinement notre nature divine, en sacrifiant notre nature séparée. En offrant à TOUT ( et ca veut dire aussi à nous) tout ce que nous sommes.

Enfin voila ma petite vision du sacrifice.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 41
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 14:26

Moi je pense plutôt que le sacrifice se fait uniquement parcequ'on a peur, parce que pour moi il y a une différence entre donner sa vie et sacrifier sa vie. et Je croie que l'on a sacrifié l'amour pour vivre dans le monde dans lequel on vie et je ne pense pas que mère Thérésa ou Amma sacrifie leur vie, elle donne et elle ne sacrifie rien car elle sont a mon avis en contact trés proche avec Dieu. Sacrifier c'est pour moi penser que la destruction ou la mort est possible or quand on va vers un enfant, qui pleure pour avoir de l'amour, afin de l'apéser c'est pour être davantage en contact, c'est a dire être en contact avec ce que peut être l'amour. Donc pour moi donner c'est apprendre ce qu'est l'amour et se sacrifier c'est faire des chose que l'on a pas envie de faire mais peut être es ce un problème de vocabulaire et que je n'ai pas bien saisi le sens du mot sacrifice et que je suis peut être dans le non sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 14:34

Vision interessante, mais peut-elle s'appliquer à la collectivité, aux "croyances", par exemple le renouvelement du sacrifice NON SANGLANT de JC?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 14:39

je comprend fort bien petit aigle mais dans la notion de sacrifice il y a plusieurs facettes .
le sacrifice , une offrande faites a un dieu pour obtenir ses "faveurs" .
le sacrifice fait en osmose avec lui pour se sentir plus proche et touché du doigt la divinité .offrir sa vie en sacrifice ...oui mais tout dépend des circonstances et pour QUI.
croyez-vous que les incas ou bien les mayas quand il faisaient couler le sang de jeunes vierges que ces jeunes filles étaient consentantes??et tout cela pour apaiser la colère des dieux ou bien pour obtenir de bonnes récoltes .
bien sur il y a aussi une vie de sacrifice et d'abnégation que l'on peut offrir a dieu , mais un tel engagement librement consenti peut-il être véritablement un sacrifice ??la notion de ce mot est tellement vaste que l'on pourrai écrire des pages et des pages sans épuisé le sujet .
le plus grand et le plus mystérieux c'est celui de la croix pourquoi dieu nous a -t-il sacrifier son fils unique pour nous sauver ??sommes nous si important a ses yeux ??nous aime t-il à ce point ??
tout les sacrifices de la terre pourrait-ils lui rendre ce qu'il nous a donné ??comment nous montré digne d'un si grand amour ?,lui offrir notre amour en retour quel bien doux sacrifice . ange à l'étoile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 14:45

Ca devient trés interressant, je trouve. Je reviens, je reviens. Very Happy

Merci.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 15:14

Justement c'est bien parce que le sacrifice a de nombreuses facettes qu'il a évolué dans le temps : les incas (même si "les vierges sacrifiées pour appaiser les dieux" doit être atténuée à mon sens) n'avaient pas la même vision du sacrifice que celui des chrétiens (puisque tu en parles).
A ce propos tu dis :
Citation :
le plus grand et le plus mystérieux c'est celui de la croix pourquoi dieu nous a -t-il sacrifier son fils unique pour nous sauver ??sommes nous si important a ses yeux ??nous aime t-il à ce point ??

Je suis tout à fait d'accord avec toi, le plus "mystérieux" en effet, car la crois est bien n mystère devant lequel il convient de s'agenouiller. Le plus grand, oui je pense aussi (cela proprement à chacun), car le sacrifice chrétien est bien le seul à se vouloir UNIVERSEL (katolikos : "universel") Il y aurait beaucoup à dire sur la notion d'universalité, mais ce n'est pas sur cela que je veux m'étendre : tu parles ici de l'incarnation et de la crucifixion de Jésus. Cela est en effet un point fondamental du sacrifice : pour expliquer, il est dit en premier lieu que dieu créa le monde, le cosmos et les différents êtres uniquement pour accomplir son grand dessein : sauver tous les hommes. Cela peut sembler étranger en effet, mais pas tant que cela si l'on considère les choses sous cet angle : dieu créa plusieurs "degrès de vie", un peu comme des cercles concentriques : lui au centre, puis les différentes milices célèstes, puis les hommes. Les milices ont une perception du cosmos directe et vraie, ce qui implique qu'ils se sont tous tourné vers dieu. La révolte des anges n'arriva qu'après, car il est bien dit que dieu ne révéla son projet de sauver les hommes qu'au tout dernier moment aux anges. C'est derrière le plus grand et le plus beau des anges, Lucifer ("qui porte la lumière) que les anges se rebellèrent contre dieu : les textes retiennent cette fameuse tirade :
-Non serviam!
-Quis ut deus?
(-Je ne servirai pas, dit Lucifer;
-Mais qui est comme dieu, répond Gabriel).

Ainsi, Lucifer se révolte non pas contre le genre humain en lui-même, mais plutôt contre l'amour que dieu lui porte : le fait que l'homme puisse être sauvé, du fait de son libre arbitre, place l'humanité dans le dessein de dieu à la première place devant les milices celestes. Ainsi donc, le fait que Jésus se fit homme, qu'il s'abaissa à notre condition en voyant le jour par une vierge, montre toute l'importance que le créateur nous porte par rapport aux autres créatures de son règne.
La mort de jésus est aussi difficile à comprendre : si dieu savait que Jésus allait mourrir, pourquoi a-t-il laissé faire? Les deux centurions posent d'ailleurs la question : si tu es le fils de dieu pourquoi ne descends-tu pas de ta croix? Il se' trouve que jésus lui-même ignorait pourquoi dieu avait prévu ce dessein our lui, il douta d'ailleurs par trois fois avant de dire : non pas la mienne, mais que ta volonté soit faite. Le plus important n'est donc pas la mise à mort sur la crois de Jésus, mais bien le renouvellemnt de son sacrifice de façon non sanglante lors de l'eucharistie de chaque semaine. Par sa mort, son sacrifice, jésus a établit une nouvelle alliance, et nous permet de participer à la nature divine en prenant part à son propre sacrifice. Cette alliance prendra fin, si l'on en croit les exégèses, avec le jugement dernier.

Je me rend compte que j'ai un peu débordé du sujet "sacrifice" à proprement parler...pardon :o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 41
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 21:55

Vincent je te trouve trés courageux d'avoir écrit autant sur le sujet ouha , certainement l'inspiration moi je n'aurai pas pu, mais je rejoin l'idée de la sorcière blanche car moi aussi je trouve étrange que l'on sacifie pour les faveurs d'un ou plusieur Dieu par contre je ne croie pas que Jésus ce soie sacrifié et je croie aussi qu'il savais trés bien ce qu'il fesait car ce qu'il a voulu nous montré ce n'est pas sa crucifiction mais sa résurection et s'agenouillé devant la croix c'est rester dans la culpabilité alors que Jésus voulai nous montré la voix, que la mort n'existe pas puisqu'il a résusité et si on s'agenouille devant la croix c'est continuer a croire en la mort, de plus j'ajouterai que je ne pense pas non plus que ce soie le fils unique de Dieu, je pense que c'est nous ensemble ne fesant qu'un. Comment peut t'on se sentir libre en se sacrifiant? pour moi c'est incompatible

Pour finir si Jésus avais douté je ne pense pas qu'il aurai pu résusité, enfin voilà ma pensée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 22:09

oui vincent la mort de jésus reste très mystérieuses par bien des points , car dans l'évangile de judas il est écrit:

"mais toi tu les surpasseras tous .car tu SACRIFIERAS l'homme qui me sert d'enveloppe charnelle. "

Jésus est un sauveur non pas en raison de l'enveloppe de chair mortelle qui l'habille , mais parce qu'il est capable de révéler l'ame ou la personne spirituelle qui se trouve à l'intérieur .l'alliance nouvelle et éternelle , sacrifice non -sanglant , l'eucharistie (rupture du pain) klasis en grec .ce pain de vie dont inonde dieu au nom du sacrifice de son fils jésus cette alliance divine entre le ciel et la terre .la définition du sacrifice peut ce concevoir en ces termes -une action rituelle -la destruction d'un objet sensible doué de vie ou qui est censé contenir de la vie -moyennant laquelle on à influencer les forces invisibles , soit pour se dérober à leur atteinte lorsqu'on les a supposées nuisibles ou dangereuses , soit afin de promouvoir leur oeuvre , de leur procurer satisfaction et hommage , d'entrer en communication et même en communion avec elles .comprenez donc ceci ; la chair représente au figuré le saint-esprit , car la chair a été créée par lui .le sang nous rappel le logos 'la parole) car , tel un sang généreux , le logos a été infusé dans la vie ; l'union des deux c'est le seigneur .....le seigneur qui est esprit et parole .et chacun s'efforce de tendre de tout son être vers la communion avec le divin . ange à l'étoile


Message édité par petit aigle: syntaxes et espaces ajoutés pour clarifier la citation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 22:20

Citation :
je ne croie pas que Jésus ce soie sacrifié et je croie aussi qu'il savais trés bien ce qu'il fesait car ce qu'il a voulu nous montré ce n'est pas sa crucifiction mais sa résurection

Sur le principe oui je suis d'accord, mais la religion catholique n'admet-elle pas que la resurrection du christ est partie integrante de son sacrifice, c'est à dire ce qui fonde la nouvelle alliance.
Après entre ce que dit les canons officiels de l'église et la croyancea de chacun, il y a un décallage, une grande diversité d'interprétations mais pour une même foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laudilis

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 41
Localisation : savoie
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 22:24

oui mais la pensée de la religion catholique n'est pas forcément celle que Jésus a réellement eu car la religion a modifié beaucoup de chose pour l'aranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 22:46

laudilis jésus n'est ni catholique ni protestant .il y a plus de soixante dix évangiles connus de nos jours qui attestent du sacrifice de jésus , seul quatre ont étaient retenus par l'église catholique ;celui de matthieu , marc , luc et jean )c'est pour cette raison que j'ai choisi de faire référence à l'évangile de judas , qui fut arraché aux sable égyptien que très récemment , donc rien a voir avec les catholiques .et qui explique le sacrifice de jésus d'une façon légérement differente , surtout en ce qui concerne le role de judas .voila , s'agenouilller devant la croix c'est un acte d'amour envers notre seigneur jésus christ un acte de respect infini .enfin moi c'est comme cela que je le vit . flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 22:58

je suis d'accord avec toi laudilis sur ta dernière intervention.

je vais encore faire mon chiant mes sorcières blanches ta citationets pas clair je sais pas si tout ce que tu écris provient de l'évangile de juda, ou si seulement la première phrase provient de cet évangile.
J'ai mis une note explicative qui explique comment on utilise les options dans la section vie du forum dont l'option citation. Merci à tous de faire attention à ce que vos citations soient claires.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 23:27

petit aigle faire référence a un livre ne veut pas dire le recopier .je me sers de l'évangile de judas pour etayé mon propos .la seul phrase qui provient de cet évangile est la suivante "mais toi tu les surpasseras tous .car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'enveloppe charnelle"comme tu peut le voir je l'ai mise entre parenthèse , pour bien montrer l'importance de cette phrase .je ne pense pas que ce soit une citation juste une phrase parmi tant d'autres .voila j'espere que mon explication te satisfait . flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sébastien
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4652
Localisation : dans les forets d'ardenne
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Jeu 31 Jan - 23:54

Il manque pour que ce soit bien clair (et je sais je chicane la mais c'est pour une meilleur lisibilté et une compréhension) deux points apres écrit, un point pour finir cette citation et tu devrais aller à la ligne comme ca tout est bien espacé. c'est clair et aucune confusion possible.

_________________
La Porte est en dedans.

La seule mesure de la vérité est l'efficacité.
Pierre Daimant Minéraux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 7:23

oui oui bien sur petit-aigle .mais je ne sais pas qui pourrait m'attribuer cette phrase qui tout de même est une phrase du christ ??ne croit-tu pas que se serait faire insulte a leur intelligence .même ma prof de philo était plus cool lol . lol! ennamouré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 3509
Age : 48
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 10:25

Je ne connais aucune religion

la méditations que je pratique m'aide beaucoup , avec le bouddisme mais je ne connais
pas grand chose donc je vais juste dire ce que je ressens

Ce que nous faisons des religions , de nos croyances
je pense " nous appartiens" je veux dire par là que c'est nous qui
faisons ce que le monde est ......

C'est surtout NOTRE RESPONSABILITE
Lorsque nous nous sacrifions , c'est notre responsabilité
Nous pouvons accuser l'autre mais c'est notre choix, notre responsabilité

Pourquoi parler de sacrifice pour dieu , car celà doit être bien au delà !

Car en fait , on peut le voir ainsi:
Il n'est plus près de nous qu'à ce moment là !

Le sacrifice , humain , animal ....

Que faisons nous de nos croyance ?

pourquoi y en a t-il autant ?

Pourquoi font - il celà ?
Pourquoi ne faisons nous pas celà et eux oui
Le PLUS IMPORTANT C'EST CE QUE NOUS FAISONS DE CES RICHESSES
QUI NOUS SONT DONNEES , OFFERTENT!!!

DIEU LUCIFER ? Comment les regardons nous ?
Le pouvoir c'est surtout ce mot qu'il faudrait regarder à mon avis !!!
Comment se placer face à lui !!!
Amis je n'ai aucune connaissances je ne peux converser sur tel ou telle chose
ce qui m'intéresserais fortement , mais je vois qu'il y a des gens très jeune dans
ce forum qui m'émerveille de leurs connaissances !!!
Allez y continuez , avec beaucoup d'amour , de discernement et d'ouverture !!!
le monde sera ce que vous en ferez
Message D'ESPOIR ......

J'ai l'impression d'être une vieille grand mère en me lisant
mais c'est peutêtre le message de la vieille grand mère qui est au fond de
moi qui vous parlent !!!

Bisous à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sorciere blanche
animatrice
avatar

Nombre de messages : 11834
Age : 36
Localisation : parc des volcans d'auvergne
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 11:53

pourquoi aime dit tu que tu te sent "vieille grand-mère ??moi je trouve ton message très bien et surtout ton ouverture d'esprit m'enchante .tu te dit sans religion et pourtant ton message respire le divin , le respect de l'autre et c'est bien là l'essentiel .oui chacun d'entre nous a dans le fond de son coeur "son dieu" qui sommeil , qui est là on ne sais toujours pas comment , ni pourquoi ...et pourtant "il" est toute notre vie , le moteur qui fait de notre vie est ce qu'elle est et qu'importe le nom ou notre façon de "le" ressentir l'important c'est de se sentir bien dans sa peau et d'aimer la vie plus que tout a travers lui en lui et pour lui .pour que jamais le lien entre le ciel et la terre ne soit rompu .voila aime ce que ton message m'inspire .si nous consentons a nous sacrifier pour un idéal ou pour notre foi quel doux sacrifice par contre si nous sommes victimes de la folie d'autrui et que nous en souffrions là bien sur ce n'est pas du tout la même situation qui pour le coup est absolument intolérable .comme quoi d'un même mot chacun peu voir avec son propre ressenti . fée ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : France, Normandie, Caen/Vire/ Saint Lô
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   Ven 1 Fév - 12:20

Il n'est rien de plus relatif que l'absolu divin... :o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La notion de sacrifice   

Revenir en haut Aller en bas
 
La notion de sacrifice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pays-Bas : une loi interdit desormais le sacrifice rituel des animaux (halal)
» La notion de Meute
» Sacrifice
» LES CONTRIBUTIONS A LA NOTION DE PROJET EN PEDAGOGIE PARTIE1
» Les souris et la notion du vide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'oasis du partage :: forums publics :: Spiritualités, traditions et philosophies-
Sauter vers: